Assurance : est-ce que n’importe qui peut conduire ma voiture ?

Assurance : est-ce que n'importe qui peut conduire ma voiture ?

En tant que conducteur principal, vous vous demandez dans quelles circonstances vous pouvez prêter votre voiture, et à qui vous pouvez le faire ? Vous êtes en bon endroit. Nous allons répondre aux questions que vous pouvez vous poser au sujet de votre contrat d’assurance auto.

L’Assurance auto et la conduite accompagnée

Pour qu’un jeune de 15 ans puisse faire la conduite accompagnée, il ne suffit pas qu’il ait obtenu son code et réalisé ses 20 heures de conduite avec une auto-école. Il faut également un accompagnateur. Ce dernier doit lui aussi répondre à certains critères, à savoir :

  • avoir son permis voiture depuis 5 ans
  • ne pas avoir eu de suspension (ou annulation) de permis durant les 5 dernières années
  • avoir eu l’accord de son assurance auto

En ce qui concerne l’autorisation de l’assureur, vous devez signer un avenant au contrat d’assurance auto, disant que le jeune peut conduire la voiture. Bien entendu, le tarif de l’assurance auto peut être revu. Il est donc possible que vous ayez une surprime à payer. Si tel était le cas, nous vous conseillons de demander un devis d’assurance auto à votre compagnie, mais également de faire jouer la concurrence.

Ce qui est certain avec la conduite accompagnée, c’est que l’assurance auto jeune conducteur sera moins chère. En effet, la surprime appliquée sera moins élevée que pour ceux qui ont choisi de passer leur permis directement à 18 ans, sans cette conduite accompagnée.

Jeune permis : peut-on conduire la voiture de ses parents ?

Vous le savez, les compagnies d’assurance pratiquent une surprime pour l’assurance auto jeune conducteur. Il est donc normal de vouloir réaliser des économies en utilisant la voiture familiale assurée par ses parents. Cela permet d’acquérir de l’expérience sur la route, sans se ruiner.

A lire :  Spécial rentrée 2022 : comment souscrire à une assurance scolaire ?

Attention, si vous envisagez cette solution, vous devez absolument vous mettre en conducteur secondaire et pas uniquement en conducteur occasionnel déclaré. Ainsi, le prêt de volant sera autorisé, vous serez donc couvert en cas d’accident. Cela vous permettra aussi de valider des années de conduite après votre permis. C’est important, car passé 3 ans, vous pourrez souscrire une assurance auto sans avoir une surprime jeune conducteur à payer. Le tarif d’assurance auto sera alors plus avantageux. Si vous ne pouvez pas justifier d’une assurance voiture où votre nom figure sur le contrat d’assurance auto, vous serez toujours considéré comme jeune conducteur.

Comme pour la conduite accompagnée, renseignez-vous sur la surprime éventuelle que cela implique de se mettre en conducteur secondaire sur la voiture de ses parents. Encore une fois, n’hésitez pas également à étudier la concurrence. Pour obtenir vos devis d’assurance auto, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance auto. Cela vous permettra de pouvoir choisir le meilleur devis d’assurance auto.

Assurance : est-ce que n'importe qui peut conduire ma voiture ?

Peut-on prêter sa voiture à un ami ?

Dès lors que votre ami possède un permis de conduire B, légalement, rien ne vous interdit de lui prêter votre voiture . Cela peut le dépanner si le sien est en panne ou en attendant d’en racheter une. Cela peut également vous être utile, si vous faites un long voyage ensemble. Il pourra vous relayer au volant.

En revanche, vous devez absolument vous renseigner pour savoir si le prêt de volant est autorisé par votre compagnie d’assurance. Il faut toujours se projeter en cas d’accident responsable. S’il est indiqué la mention “conducteur exclusif” sur votre contrat, seul le conducteur principal peut conduire la voiture. Si cela n’est pas indiqué, vous devez tout de même vérifier si le prêt est autorisé pour un conducteur secondaire, sans que ce conducteur occasionnel soit déclaré explicitement.

A lire :  Quel papier pour vendre une voiture ?

Si le prêt de volant est autorisé par votre assurance, vous devez être vigilant à plusieurs points, comme :

  • la majoration de la franchise
  • l’âge du conducteur autorisé pour le prêt
  • la possibilité ou non de faire le prêt à un jeune conducteur
  • le bonus malus de la personne à qui vous confiez votre voiture

Autre chose importe : dans le cas où vous avez souscrit une assurance au tiers, autrement dit une garantie responsabilité civile, le tiers impliqué sera bien indemnisé. Par contre, pour les dommages sur votre propre véhicule, vous devrez voir avec votre ami pour qu’il les paye. S’il refuse, ce sera de votre poche.

Pensez aussi à l’éventualité que la personne qui conduit votre voiture peut être flashée par un radar. Sachez que c’est le propriétaire du véhicule qui va recevoir l’amende, autrement dit, ce sera vous. Vous devrez alors dénoncer le conducteur qui était réellement au volant au moment de l’infraction. Attention, vous aurez besoin de son identité et du numéro de permis !

En résumé, nous ne saurions que trop vous inciter à demander à ce que votre ami paye une assurance voiture temporaire tous risques, le temps qu’il utilise votre véhicule. Ainsi, elle prendra le relai en cas de problème. Comme pour un assureur classique, il est possible de passer par un comparateur assurance auto. Attention encore une fois, ces assurances temporaires ne sont généralement pas possibles si le conducteur est âgé de moins de 21 ans. La recherche d’assurance auto jeune conducteur provisoire risque donc d’être compliquée.

A lire :  Où aller pour obtenir un double de clé pour voiture ?

Assurance auto : la location de voiture

Depuis quelque temps, la location de voiture entre particuliers prend de l’ampleur. Il faut dire qu’avoir une voiture coûte cher. Il faut payer l’assurance auto, le carburant et les réparations. Si vous n’utilisez pas tout le temps votre véhicule, vous pouvez donc envisager de le rentabiliser et de réduire les frais en le louant à des tiers.

Au niveau de l’assurance, nous vous déconseillons la garantie responsabilité civile. Les véhicules loués sont souvent des modèles récents. Il vaut donc mieux bien assurer votre véhicule, afin qu’il soit notamment couvert contre les actes de vandalisme ou le vol.

Mais ce n’est pas la seule chose que vous devez vérifier au niveau de votre contrat. Comme vous le savez, vous serez forcément le conducteur principal. La notion de prêt du véhicule est beaucoup moins systématique dans les contrats. De plus, vous n’allez pas contacter votre assurance à chaque fois que vous désirez mettre un conducteur occasionnel déclaré. Nous vous conseillons donc de louer votre voiture par les sites dédiés à la location entre particuliers. En effet, ils incluent systématiquement une assurance pour les locataires. Elle va se substituer à la vôtre. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une garantie responsabilité civile, mais bien d’une tous risques.