Quand les réseaux sociaux recommandent le petit déjeuner salé : bonne ou mauvaise idée ?

Le petit déjeuner reste le repas le plus important de la journée. Il nous permet de reprendre des forces après la longue période de sommeil. Traditionnellement sucré en France, il est suivant les pays d’une tout autre nature, saucisse, haricot chez nos voisins anglais. Un simple café pour les Italiens, le célèbre : pain, beurre, confiture chez nous. Tant d’options qui laissent place à l’imagination. Pourtant, sur les réseaux sociaux, la mode du salé et omniprésent, l’avocat, les toasts, le saumon, sont les stars des réseaux sociaux. Alors faut-il privilégier le salé ou le sucré ?  

Le salé, star incontournable des réseaux sociaux

Vous n’avez pas pu le manquer, le petit déjeuner salé et au centre de toutes les publications sur les réseaux sociaux, chaque influenceur partage des conseils, des recettes. Cependant, n’oubliez pas que la plupart, n’ont aucune formation dans le milieu nutritif. Mais, alors, pourquoi le petit déjeuner salé enflamme les réseaux sociaux ? La tendance arrive tout droit des États-Unis, plusieurs mannequins et influenceuses, se sont mises à partager des photos de leurs conseils « minceurs », le secret d’après elles : « les toasts saumon avocat ». Cette tendance a très rapidement traversé l’Atlantique, jusqu’à arriver dans nos assiettes en replaçant nos traditions.

Sucré ou salé ? La clé est l’équilibre

Comment s’y retrouver avec toutes ses options ? La base d’un bon petit déjeuner est avant tout l’équilibre, comme pour tout repas.  Voici quelques conseils pour équilibrer votre petit déjeuner :

  • L’hydratation (thé, café, eau…)
  • Éviter le sucre ajouté (type céréales, gâteau…)
  •  Des fruits ou légumes (un plein de vitamine dès le matin)
  • Ajouter des glucides complexes (pain complet, flocon d’avoine…)
  • Mangez lentement
A lire :  Photo de profil ratée ? Voici nos astuces pour la réussir et la publier sur les réseaux sociaux

Cela peut paraître élémentaire pour certains. Mais, l’hydratation est la base de chaque équilibre. Privilégié du thé ou café sans sucres ajoutés, de l’eau ou des jus maison. Évitez les jus industriels qui sont très souvent plus sucrés que du soda. Privilégié des sucres naturels apportés avec des fruits par exemple. Pensez à l’anti-gaspi pour vos fruits et légumes, cela permettra de réduire les couts d’achat et d’effectuer une action écologique. Évitez les viennoiseries, gâteaux industriels.  Ajouter des légumes à vos omelettes, privilégiez des glucides complexes qui permettront de tenir en énergie jusqu’à la pause déjeuner. Et, surtout, pensez à prendre votre temps, cela assurera une meilleure digestion.

Une question de goût

Chaque communauté à des habitudes bien précises concernant le petit déjeuner. Au sud de l’hémisphère, les petits déjeuners sont plutôt gras et sucrés. On aime la friture, les beignets et les boissons très sucrés. En France, le petit déjeuner est plus léger, il est généralement composé de pain, beurre et d’un café noir. Nos amis les Anglais se régalent le matin avec « l’English Breakfast » connu pour son côté très copieux, composés de saucisse, haricot, bacon… Un petit déjeuner qui remplace la plupart du temps le repas du midi.

En Asie, le petit déjeuner est symbole de fraîcheur et d’équilibre, est composé de riz, de poisson grillé, de légumes marinés, d’un œuf… un petit déjeuner riche en protéines et probiotique.  Finissons par un voyage de l’autre côté de l’Atlantique, chez les Américains. Au menu : muffin, œuf, bacon, gaufres accompagnés d’un grand café et d’un verre de jus de fruits.

A lire :  Fraude fiscale : le fisc va expérimenter la surveillance des réseaux sociaux

La solution : un petit déjeuner qui vous fait plaisir

En réalité, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. Le plus important est de vous faire plaisir tout en équilibrant votre petit-déjeuner. Il existe tant de possibilités : mixer le salé et le sucré, s’inspirer des différentes cultures, variez les petits déjeuners, il faut s’autoriser des petits plaisirs. Surtout, écoutez-vous et votre corps, et ne suivez pas les conseils des réseaux sociaux et des personnalités qui ne sont pas toujours au point sur le sujet nutritif. En cas de moindre doute, vous pouvez consulter un professionnel pour vous accompagner dans vos choix.