Pourquoi Twitter ne s’appelle pas X dans l’AppStore d’Apple ?

Depuis l’acquisition de Twitter par le milliardaire Elon Musk en 2022, la plateforme a subi de nombreuses transformations plus ou moins acceptés par les utilisateurs. Plus récemment encore, en juillet 2023, le nouveau propriétaire de l’oiseau bleu a décidé, du jour au lendemain, d’effacer le nom de marque de l’enseigne pour le remplacer par X.  Cependant, X n’est toujours pas mis à jour sur l’AppStore d’Apple. Voyons pourquoi.

Twitter, un réseau social à l’histoire riche

Le réseau social Twitter est né en 2006 aux États-Unis. Ses créateurs, Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass, en ont fait l’un des réseaux sociaux en ligne parmi les plus importants sur Terre. En effet, la plateforme est, depuis quelques années déjà, un média d’échange d’idées plus ou moins tendancieuses avec une grande dynamique politique. De nombreux chefs de l’État y publient de façon hebdomadaire.

Le symbole de l’oiseau bleu a si fortement été ancré dans l’esprit collectif que même ceux qui n’utilisent pas Twitter sont capables de reconnaitre son logo et le tweet distinctif que l’application émettait en notification. Le tout exacerbé par une réputation assez sulfureuse du réseau social pour ses différentes interactions et utilisations ont fait de Twitter l’une des plateformes les plus médiatisées dans le monde.

De Twitter à X, le remodelage d’une icône

Tout change en mars 2022 lorsque le très influent patron de Tesla et de SpaceX, Elon Musk, propose de racheter Twitter pour plus de 44 milliards de dollars. Il a fait cette demande avec pour motivation une plus grande transparence de la plateforme et la liberté d’expression qu’il jugeait bafouée sur le réseau social. En avril, le rachat est accepté par le conseil d’administration, mais Elon Musk annoncera se retirer de l’achat en juillet.

A lire :  Comment écouter de la musique sur Deezer hors connexion ?

Face à cet état de fait, le conseil d’administration de Twitter saisi la justice pour forcer Musk à respecter ses engagements. Il faudra attendre octobre pour que le milliardaire relance son offre de 44 milliards et qu’elle soit acceptée. Il commencera par :

  • licencier toute la haute direction
  • une vague de licenciement dans l’entreprise

Beaucoup d’utilisateurs de la plateforme ont été inquiétés par ces changements drastiques, mais qui n’ont pas tout de suite mis en péril le réseau social. Cependant, les différentes actions menées par Elon Musk et le désaccord assez vif de la majorité vocale de Twitter à l’encontre du nouveau dirigeant font baisser les chiffres de la société. Ces mêmes réactions dégradent ses relations avec ses actionnaires, notamment les publicités.

Un nom non autorisé par les concurrents

En avril 2023, la société Twitter est absorbée par X Corp, société que détient Elon Musk. Au fur et à mesure, Twitter supprime de plus en plus de fonctionnalités pour les non-abonnés et les personnes extérieures à la plateforme, de sorte que d’autres entreprises se retirent des fonctions Twitter.

C’est en bouquet final, en juillet 2023, que la plateforme subit l’ultime mutation en se faisant renommer X et en voyant son logo légendaire remplacé. Le dernier clou dans le cercueil est la suppression du mode sombre bleu et la mise à jour par défaut en mode sombre.

Cependant, dans sa hâte, le milliardaire Elon Musk n’a sans doute pas fait assez attention à ses concurrents puisque le nom de X est une marque déposée par de très nombreuses autres plateformes.

A lire :  8 façons de gagner des abonnés sur Twitter !

Un changement toujours non effectif sur l’AppStore

Pour qu’une application puisse être disponible sur l’AppStore, cette dernière doit suivre de très nombreuses règles strictes, ces dernières incluant le nom des applications placées dans le store. En effet, X n’est qu’une seule lettre, ce qui est interdit pour mettre en ligne son application sur Apple.

Il va donc falloir attendre que X soit renommé en quelque chose qui puisse respecter le règlement de Apple avant de pouvoir officiellement être mis à jour sur ces appareils. Notons que le Google Store a quant à lui déjà accepté l’application.