Augmentation du pouvoir d’achat : comment procéder ?

Augmentation du pouvoir d'achat : comment procéder ?

Le pouvoir d’achat est un paramètre pertinent pour expliquer l’état financiers des Français. Mise en place par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), cette donnée est fondée sur des statistiques correspondants au volume des produits et services qu’un revenu permet d’acquérir.

Vous l’aurez compris, l’évolution de cet outil dépend du montant des revenus des foyers (capital, travail et autres ressources financières).

Un pouvoir d’achat en nette augmentation est un bon présage. Mais, qu’est-ce que cela veut réellement dire pour le consommateur ? Réponses dans ce qui suit.

Le pouvoir d’achat : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le terme  » Pouvoir d’achat  » a été employé en 2018, durant le mouvement des gilets jaunes face à la hausse de la taxe carbone.

Ce terme renvoie aux revenus des consommateurs par rapport aux prix appliqués sur le marché (produits/services). Par exemple, on dira que le pouvoir d’achat augmente, si la hausse des revenus surpasse les prix et inversement pareil. Autrement dit, la hausse des prix ne veut pas forcément dire chute du pouvoir d’achat, si les revenus sont plus élèvés que ces derniers.

Pour mieux comprendre la signification du pouvoir d’achat, il y a certains termes à assimiler :

  • l’IPC (Indice des prix à la consommation) : il renvoie au prix des paniers (services et produits) consommés par les foyers ;
  • l’inflation : ce phénomène symbolise une augmentation des prix qui a pour conséquence une baisse du pouvoir d’achat.

Un pouvoir d’achat fort est souvent relié à des revenus de ménages importants, notamment les salaires.

Calculer l’évolution du pouvoir d’achat n’est pas une tâche facile, car ce n’est pas seulement les revenus des foyers et prix qui rentrent en compte. Les imports et autres charges, eux aussi, peuvent impacter ce paramètre.

A lire :  Comment faire un crédit de 2000€ facilement

Comment augmenter le pouvoir d’achat ?

Les moyens d’action sur le pouvoir d’achat sont multiples, mais pas tous pertinents. Ce sujet-là est récurant dans la plupart des campagnes des candidats aux élections.

Le principal point qui pourrait faire grimper le pouvoir d’achat en France et dans tout autre pays est l’augmentation de la globalité des salaires. En effet, la revalorisation du SMIC, notamment pour les ménages à plus faibles revenus, serait un levier clé pour améliorer l’état des finances des consommateurs.

Hormis la hausse des salaires, bien d’autres mesures pourraient servir à augmenter le pouvoir d’achat, dont :

  • les cotisations salariales exonérées pour ce qui est des heures ;
  • la taxe d’habitation supprimée ;
  • un minimum vieillesse en hausse ;
  • les aides et subventions diverses mises en place par le gouvernement.

Toutefois, il est souvent remarqué que l’augmentation du pouvoir d’achat n’est jamais durable : un effet de levier lié à d’autres mesures défavorables (hausses du prix de l’énergie, aides aux logements réduites, la fiscalité sur le tabac renforcée).

Pour augmenter votre pouvoir d’achat, vous pouvez aussi envisager de réduire votre consommation ou de faire vous-même certaines choses très couteuses. En effet, il existe des solutions pour – par exemple – construire soi-même sa maison, faire des vêtements avec de la récupération, acheter des produits à l’unité et pas en lot… Les économies peuvent être très importantes.

Les mesures du gouvernement pour augmenter le pouvoir d'achat des Français

Les mesures du gouvernement pour augmenter le pouvoir d’achat des Français

En France, les événements de ces dernières années (pandémie de la COVID-19 et guerre d’Ukraine) ont fortement impacté les revenus des foyers. L’inflation est bien là et celle-ci touche tous les domaines ! Face à cela, le gouvernent français a décidé d’agir en favorisant le pouvoir d’achat des consommateurs à travers de multiples mesures, dont nous pouvons citer :

A lire :  Nos astuces pour épargner 1000 € par mois

Le chèque alimentaire

9 millions de foyers pourront profiter d’un chèque alimentaire de 100 €, ainsi que 50 € de plus par enfant. Une mesure idéale pour augmenter les revenus des consommateurs.

Revalorisation de la pension retraite et invalidité

Depuis le 1er juillet dernier, une revalorisation de 4 % a été appliquée aux prestations sociales et retraites de base. Cette dernière concernera :

  • le RSA (Revenu de solidarité active) ;
  • l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) ;
  • l’AAH (Allocation aux adultes handicapés).

Nombreux de ces services sociaux avaient déjà connu une augmentation de 1 % en avril dernier.

La prime Macron

La prime Macron liée au pouvoir d’achat sera triplée. Les sociétés pourront donc verser jusqu’à 3 000 € à leurs employés, contre 506 € en 2021. Ce qui permettra d’augmenter certainement le pouvoir d’achat de chacun.

Pour les entreprises ayant créé des dispositifs de participation ou d’intéressement, la prime Macron sera plafonnée à 6 000 €.

La suppression des redevances

Depuis le début d’automne dernier, la redevance audiovisuelle a été supprimée. Ce qui permet en moyenne à chaque foyer d’augmenter ses revenus de 138 €. Ce manque à gagner pour les diffuseurs public sera bien évidement compensé par l’État.