Les cryptomonnaies peuvent elles remplacer la monnaie fiduciaire ?

Les cryptomonnaies peuvent-elles remplacer la monnaie fiduciaire

Bien que l’usage de la monnaie soit une pratique très ancienne, son utilisation ainsi que sa forme n’ont cessé de se transformer au fil du temps sous l’effet des progrès technologiques. Aujourd’hui, les cryptomonnaies prennent de plus en plus de poids dans les transactions. Découvrons si les cryptomonnaies peuvent en venir à remplacer la monnaie fiduciaire.

C’est quoi la cryptomonnaie ?

Contrairement aux monnaies classiques comme l’euro ou le dollar, les cryptomonnaies sont des monnaies décentralisées, virtuelles et entièrement dématérialisées. Ici, il n’y a pas de possibilité de paiement avec de l’argent comme des billets, pièces ou encore des cartes bleues ou chèques. Ces monnaies sont sous forme numérique notamment parce qu’il n’existe pas d’organisation (comme une banque par exemple) contrôlant son cours ou la validité des transactions.

La première cryptomonnaie du marché, le Bitcoin, a pour particularité d’annuler tout intermédiaire lors des échanges économiques et de s’émanciper des institutions bancaires : les transactions ont principalement lieu grâce à un système de paiement de pair-à-pair (peer-to-peer en anglais) qui transitent donc directement d’un ordinateur à un autre, en réseau, sans passer par une institution centrale de contrôle. Il s’agit du principe de la blockchain : les transactions sont maintenant validées par une multitude d’individus.

C’est quoi la blockchain ?

La blockchain est une technologie permettant de transmettre et de stocker des informations sous forme de base de données partagée de manière simultanée, sécurisée et rapide à un ensemble d’utilisateurs. Tout le monde a la possibilité de consulter les échanges effectués et d’y mettre ses propres transactions. Cependant, il faut être membre de la blockchain. Dans un objectif de préservation de la vie privée, les membres sont associés à un numéro et anonymes.

Avantages de la cryptomonnaie

Avoir recours à la cryptomonnaie a de nombreux avantages :

  • Les cryptomonnaies (Bitcoin ou autres) ont la possibilité de circuler internationalement
  • Leur valeur est fondée selon la loi de l’offre et de la demande
  • Grâce aux cryptomonnaies, il n’y a plus besoin d’intermédiaires (comme une banque, institution centrale) pour effectuer des transactions : ceci permet plus de transparence et d’avantages en termes de frais
  • Il s’agit d’une solution efficace contre la fraude : les données, une fois rentrées et traitées dans un registre, ne peuvent plus être modifiées, seul l’historique des opérations peut être consulté. Néanmoins, le système reste tout de même vulnérable à certains cas de piratage
  • Il est plus difficile de reproduire la cryptomonnaie, tandis que la monnaie fiduciaire peut être sujette à contrefaçon. Les processus et protocoles ont recours à des principes d’ingénierie complexes et des logiques mathématiques avancées
  • Le fait qu’il s’agisse d’une monnaie numérique procure davantage de contrôle et d’autonomie aux utilisateurs dans la gestion de leurs fonds
  • Selon l’endroit, ces monnaies peuvent être échangées contre de la monnaie fiduciaire
  • Les cryptomonnaies sont disponibles 24h/24h : en effet, à l’inverse des banques, leur marché est toujours ouvert, il n’y a plus besoin d’attendre l’ouverture de places bousières pour commencer à vendre, acheter ou échanger des cryptomonnaies
  • Celles-ci empêchent les problèmes d’inflation, car le nombre d’actifs est plafonné
A lire :  Combien épargner chaque mois en fonction de ses revenus ?

Inconvénients de la cryptomonnaie

Néanmoins, utiliser de la cryptomonnaie n’est pas sans aucun risque :

  • La compréhension de ce système peut demander du temps et une certaine persévérance, surtout si vous n’êtes pas à l’aise avec le numérique. Ce concept est à la fois nouveau, innovant mais peut paraître également assez abstrait pour certains. Il est recommandé de prendre le temps nécessaire afin d’étudier cette monnaie car investir dans une monnaie que l’on ne maîtrise pas peut constituer un certain risque
  • Il peut s’agir d’un investissement assez instable. En effet, le prix d’une cryptomonnaie peut connaître une hausse importante (et donc des bénéfices importants) ou au contraire se retrouver à des taux très bas. L’une des caractéristiques du marché de la cryptomonnaie est qu’il se base sur la spéculation, le rendant particulièrement vulnérable aux fluctuations de prix
  • Les cryptomonnaies ont encore des choses à prouver concernant l’investissement : bien que ces monnaies soient de plus en plus populaires, il faut rappeler qu’elles ont seulement 10 ans. En revanche, les monnaies fiduciaires (il s’agit d’argent : pièces et billets en euro, dollar, yen, etc.) existent depuis bien plus longtemps. Au final, on ne sait pas encore tout à fait ce que l’avenir réserve à la cryptomonnaie
  • Les cryptomonnaies sont susceptibles de rencontrer des problèmes lors des transactions : la blockchain peut atteindre des limites de capacité qui ralentit la vitesse à laquelle sont effectuées les transactions, ce qui peut causer des pertes financières
  • Les débutants dans la cryptomonnaie sont plus vulnérables aux attaques : les investisseurs plus experts dans ce domaine sont plus attentifs à des actions de piratage pour tenter d’avoir accès à la clef qui donne accès à vos fonds, tels que l’hameçonnage ou encore le piratage.
A lire :  Le guide pour bien épargner pour sa retraite

Les cryptomonnaies peuvent-elles remplacer la monnaie fiduciaire

Pourquoi les cryptomonnaies peuvent remplacer la monnaie fiduciaire ?

D’après 76% des professionnels de la finance, les cryptomonnaies vont concurrencer voire remplacer les monnaies fiduciaires dans les 10 prochaines années. D’après une étude du cabinet d’audit Deloitte, la monnaie numérique comme la cryptomonnaie a déjà été adoptée par le grand public, ce ne serait plus qu’une question de temps. Les professionnels du secteur estiment qu’il s’agit de véritables atouts compétitifs et que les entreprises n’adoptant pas la cryptomonnaie et la blockchain vont perdre un avantage concurrentiel. Par ailleurs, la cryptomonnaie semble grandement attirer les investisseurs.

Parallèlement, les banques ne cessent de gagner en capitaux en raison de l’endettement mondial et des intérêts composés, ce qui impacte négativement la répartition des richesses mondiale. Un monde sans institution centrale comme les banques pourrait radicalement en venir à modifier notre système économique et notre système financier. Ceci pourrait permettre de mieux répartir les richesses et de rendre les entreprises ainsi que les particuliers plus indépendants.

Pourquoi les cryptomonnaies ne peuvent pas remplacer la monnaie fiduciaire ?

Les monnaies scripturales (virement bancaires, chèques, etc) et fiduciaires (billets et pièces en euro, dollar, etc) restent des gages de sécurité pour les échanges économiques. La monnaie fiduciaire reste la monnaie la plus répandue en termes d’usage, il s’agit du système monétaire le plus largement accepté et adopté. Par exemple, il n’est pas possible d’aller à la boulangerie et d’avoir recours à des Bitcoins comme mode de paiement.

Bien que les monnaies fiduciaires aient une valeur intrinsèque, ce qui les caractérise est qu’elles sont adoptées de tous, donc elles ne peuvent pas vraiment perdre en valeur en comparaison des cryptomonnaies. Pour que la monnaie crypto puisse être considérée comme troisième monnaie, il faut une adoption massive de celle-ci. Néanmoins, les cryptomonnaies n’apportent pas la confiance et les garanties requises car trop spéculatives et volatiles.

A lire :  Les différentes cryptomonnaies : Bitcoin, Ether, Binance Coin

Par ailleurs, utiliser de la cryptomonnaie a un risque : la possibilité que la cryptomonnaie perde en valeur n’est pas écartée : elles sont soumises à de fortes fluctuations de valeur. Par exemple, il a suffi que le dirigeant de Tesla, Elon Musk, fasse une annonce dans laquelle il dit notamment qu’il ne compte plus accepter le Bitcoin comme moyen de paiement pour les véhicules Tesla, en raison de son impact négatif sur l’environnement (un bilan carbone désastreux).

En l’espace de deux heures, son annonce faite sur Twitter a fait perdre 12% au marché et la valeur du Bitcoin est passée en 15 jours de plus de 56 000 dollars à 34 000 dollars. Bien que les cryptomonnaies prennent de plus en plus d’ampleur dans les échanges économiques, sa pratique ne semble pas largement répandue à très grande échelle pour le moment.