Robot humanoïde d’Apptronik : Tesla devancé, réservez-le dès 2024 !

La course à l’innovation s’accélère ces dernières années, entre développement d’IA de plus en plus puissantes et dangereuses parfois ou encore de voitures électriques toujours plus futuristes.

Aujourd’hui, nous mettons les deux pieds dans le futur avec le robot humanoïde d’Apptronik, l’Apollo dévoilé et annoncé pour une sortie en fin 2024 : 

Apptronik, une start-up de recherche avant tout :

Cette petite start-up américaine, beaucoup moins connue et médiatisée que Tesla, réussit tout de même à rivaliser avec la firme d’Elon Musk. Apptronik fait même mieux que rivaliser puisque leur robot Apollo va devancer l’Optimus de Tesla, avec une sortie en 2024 pour l’Apollo et toujours pas de date pour le robot de Tesla. 

Apptronik est créé en 2016 par des chercheurs de l’université du Texas, Jeff Cardenas, Nick Paine et Luis Senti tout 3 occupe les postes de CEO, CTO et conseiller respectivement dans la start-up.

Cette start-up connu pour ces travaux de recherches pour le département de la défense américain et pour le gouvernement américain, notamment sur les exosquelettes. En 2020, Apptronik fais parler en développant le torse robotique Astra, surtout dans le but de recherche, à présent, c’est à Apollo de devenir la référence de la marque dans le futur. Cela commence bien puisque Apollo deviendra le premier robot humanoïde intelligent commercialisé.  

Apollo, le premier robot humanoïde commercialisé : 

L’Apollo fera une taille humaine d’1,72 m et pesant un poids tout aussi humain de 72,5 kg et sera capable de porter une charge de 25 kg, de plus à sa sortie, le robot possèdera une autonomie de 4 heures avant la recharge. Le robot coutera néanmoins une petite fortune puisqu’il sera disponible pour le prix d’une voiture neuve. 

A lire :  Comment fonctionne un objet connecté ?

Quelles tâches peut accomplir Apollo ?

Dans un premier temps, le robot se contentera de remplir des “ manipulations grossières” selon son inventeur, c’est-à-dire des tâches simples de manutentions, porter des charges lourdes à répétitions par exemple. De plus son créateur annonce que tout d’abord le robot visera les travaux d’usine avant les travaux ménagers.

Où en est Tesla et son robot, l’Optimus ?

Très peu d’informations sont disponibles par rapport à ce projet après que l’idée est de nombreuses fois évoquée en 2021, puis officialisé et déjà bien développée en 2022, ce qui avait d’ailleurs provoqué de nombreuses réactions durant le Tesla AI Day.  Après une vidéo de présentation mémorable, il n’y pas encore de date d’annoncé par Elon Musk pour son robot qui risque de se faire devancer par Apptronik