L’assurance garantie loyers impayés du Crédit Mutuel

L'assurance garantie loyers impayés du Crédit Mutuel

Loyers impayés, problèmes de solvabilité ? Doit-on absolument s’assurer face aux aléas financiers de nos locataires ? Il est courant de nos jours que certains propriétaires ne perçoivent pas leurs loyers faute de paiement ou de possibilité de la part des locataires.

Obligatoire contractuellement, le bailleur doit percevoir son loyer chaque mois afin d’éviter tout litige judiciaire avec son locataire. Entre assurance, garantie, organisme externe, un panel de possibilités est mis à disposition de chaque bailleur pour s’assurer en cas d’écueils financiers avec un tiers.

Pour quelles raisons doit-on s’assurer ?

Le logement locatif ou l’investissement locatif attire chaque jour de nouveaux propriétaires voulant compléter leurs revenus. Devenu l’un des moyens, les plus rentables, financièrement, le placement immobilier ne perd pas en valeur et ne cesse de s’accroître.

Achat par crédit ou par argent comptant, l’investissement locatif va permettre à chaque acheteur de percevoir un loyer par mois. Leur permettant de rembourser leur crédit chaque mois ou simplement en complément, il reste l’investissement le plus sûr et rentable.

Lors de votre achat, il faut tout de même rester vigilant en optant pour une assurance. Proposée par le Crédit Mutuel, l’assurance garantie loyers impayés sera idéale pour garantir votre sécurité et des indemnisations mensuelles en cas de litige.

Une protection pour les propriétaires

L’assurance garantie loyers impayés sera une véritable protection pour tous propriétaires. Dans les faits, si un locataire ne respecte pas ses obligations de paiement énoncées lors de son contrat de location. Le propriétaire peut tout d’abord faire pression et essayer de trouver un arrangement à l’amiable afin d’éviter tous problèmes.

A lire :  Spécial rentrée 2022 : comment souscrire à une assurance scolaire ?

Cependant, l’amiable ne fonctionne pas dans chaque cas. Même si le locataire doit déposer une caution, s’il ne paye pas son loyer mensuellement, cela ne suffira pas. Pour éviter ceci, on souscrira à une assurance habitation, ici, garantie des loyers impayés. En s’assurant, le bailleur sera protégé et pourra percevoir son loyer.

Un suivi professionnel renforcé par la banque

Plus qu’une assurance, le propriétaire recherche une aide, des conseils. Par un suivi professionnel approfondi, il s’assure directement de la qualité de la prise en charge de son litige et sa résolution.

Lors d’une demande de contrat d’assurance, le Crédit Mutuel sera disposé à répondre aux exigences du client directement. De plus, il s’assure également un rendement mensuel, surtout si son crédit immobilier dépend de ce revenu.

Assurance et protection habitation

Comment s’assurer contre les loyers impayés ?

Après une consultation approfondie des bienfaits d’une assurance et de leur capacité à résoudre tous litiges liés à des loyers impayés, il ne reste plus qu’à y souscrire.

Pour souscrire à une assurance garantie loyers impayés, il faut au préalable fournir des documents relatifs à votre contrat locatif. Ces documents auront été fournis par votre locataire avant ladite location.

Il doit fournir des documents assez généraux comme :

  • copie des trois dernières quittances de loyer ou taxe foncière
  • un relevé d’identité bancaire
  • attestation d’assurance habitation
  • copie des bulletins de salaire si locataire salarié
  • bilan comptable pour les professions non salariées
  • copie du contrat de travail

Tous ces documents devront être remis à la mutuelle afin de commencer à entamer les procédures contractuelles des garanties. Tous ces documents seront ainsi regroupés dans le bail locatif. Le Crédit Mutuel considérera seulement les dossiers complets avec le bail locatif complet, l’assurance d’une solvabilité du locataire que le bailleur doit faire avant toutes locations. Puis s’assurer que la location est bien la résidence principale du locataire.

A lire :  Pourquoi devrais-je comparer les mutuelles d'assurance ?

Une fois que toutes ces conditions sont remplies, le processus d’assurance peut s’enclencher. Lors de votre souscription à cette assurance, vous aurez le contrat d’assurance qui stipulera vos droits en termes de remboursements et d’indemnisations.

Durant un litige relatif au loyer impayé, la caution sera le premier revenu financier que le bailleur pourra percevoir. Si le logement reste impayé sur une durée plus importante, le propriétaire entame la procédure pour être indemnisé. Il doit fournir certaines pièces administratives relatives au contrat d’assurance, mais également de toutes les démarches juridiques et de mise en demeure du loyer impayé.

Le propriétaire doit prouver à son assurance qu’il a déjà entamé les démarches administratives pour être éligible aux indemnités. Tous les documents relatifs aux preuves de paiements, le compte du locataire, les relances doivent figurer dans le dossier.

In fine, la procédure de remboursement pourra débuter. Après un traitement rapide et efficace, le propriétaire détiendra son revenu mensuel. Cela lui permettra de rembourser les potentielles échéances de crédit qu’il détient ou simplement assurer ses revenus.