La mise à jour d’Android 14 condamne de nombreux smartphones Samsung

Les mises à jour des appareils Android se renouvellent fréquemment afin de proposer de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs ou de résoudre les soucis techniques de certains smartphones. C’était sans compter le fait qu’une mise à jour suppose l’arrêt des actualisations de logiciels pour les versions antérieures déterminées comme étant incompatibles avec les nouvelles configurations Android. Android 14 promet de satisfaire les détenteurs d’appareils de derrière génération Samsung au détriment de ceux exclus de l’équation.

Les garanties Samsung à l’arrivée de la version Android 14

Lors de leur acquisition, Samsung a muni certains appareils d’une garantie de « 4+5 ans ». L’opération reprend quatre actualisations principales du système Android et cinq années d’actualisation des fonctions de sécurité. Ce sont surtout les appareils de téléphonie haut de gamme de Samsung qui sont intéressés par cette mise en place qui a eu lieu à la suite de la sortie de la série Galaxy S21 sur le marché. Les tablettes et certains téléphones connectés de milieu de gamme sont aussi concernés.

La mise à jour n’est pas indéfinie et prend fin à l’annonce de cette nouvelle version Android. En effet, de nombreux supports seront dépourvus de la compatibilité avec Android 14 et One UI 6. Ils concernent majoritairement des smartphones et des tablettes Samsung Galaxy.

La version bêta One UI 6.0 : une nouvelle mise à jour Android

Lorsque l’on fait référence à One UI, c’est la couche supérieure du logiciel chez Samsung basée sur Android qui est pointée du doigt. Le calendrier de déploiement du fabricant sud coréen débute à compter du mois d’août 2023. C’est avec enthousiasme que les habitués de la marque qui renouvellent régulièrement leurs offres téléphoniques accueillent la nouvelle.

A lire :  Le chinois Xiaomi passe le cap des 100 millions de smartphones expédiés

One UI 6.0 promet d’accompagner tout smartphone de dernière génération qu’il s’agisse de la gamme Galaxy S, Galaxy Z Fold, Galaxy Z Flip, Galaxy A, Galaxy M, Galaxy F ou Galaxy XCover.

Des appareils seront touchés par l’arrêt de la mise à jour Android 

Ce sont de nombreux appareils, antérieurs à la sortie de la série Samsung Galaxy S21, qui seront affectés par le passage à la version 14 d’Android. On compte surtout ces appareils qui avaient un support ayant expiré antérieurement

  • Le Galaxy S10 Lite,
  • Le Galaxy S20 FE,
  • Le Galaxy S20 dans les versions : classique,  « + » et Ultra,
  • Galaxy Note 10 Lite,
  • Galaxy Note 20 dans les versions : classique et Ultra,
  • Galaxy Z Fold 2,
  • Galaxy Z Flip (LTE/5G),
  • Galaxy A22 (LTE/5G),
  • Galaxy A32 (LTE/5G),
  • Galaxy A51,
  • Galaxy A71,
  • Galaxy Tab A8,
  • Galaxy Tab A7 Lite,
  • Galaxy Tab S6 Lite de 2020,
  • Galaxy Tab S7 dans les versions : classique et « + ».

Même si ces appareils ne recevront plus de mises à jour Android, le système continuera d’être actualisé sur le plan de la sécurité. L’utilisation des logiciels installés peut se faire sans encombre.

Qu’est-ce que cet arrêt suppose pour les appareils incompatibles ?

L’arrêt d’actualisation de la version Android des appareils précédemment cités suppose une perte de certaines fonctionnalités et d’autonomie

Les appareils ne seront pas tenus d’une amélioration de performance dont la fluidité d’interface avec des tâches placées en arrière-plan et le téléchargement de fichiers lourds. Android 14 confère aussi une meilleure confidentialité en bloquant l’installation d’applications Android trop anciennes et en réduisant le partage de photos ou vidéos avec certains logiciels. Par ailleurs, One UI 6.0 dédié à Android 14 propose une excellente interface pour les développeurs d’applications avec des déclinaisons pour de multiples appareils.

A lire :  Les meilleurs sites de friperies en ligne

C’est également une connectivité accrue qui ne sera pas disponible sur les modèles trop anciens Samsung Galaxy. Dans ses caractéristiques, la version Android conçoit la connectivité par satellite lorsque la connectivité cellulaire est défaillante.