Différence entre vitesse au compteur et sur Waze : normal ?

Waze : la signalisation des radars en danger de disparition !

Si vous utilisez régulièrement votre voiture, vous vous servez peut-être de l’application Waze. Celle-ci peut s’avérer particulièrement pratique pour plusieurs choses. Elle sert bien sûr à être guidé sur un trajet pour se rendre à une destination, mais pas seulement. L’application indique la vitesse du véhicule. Si vous vous demandez pourquoi celle qui est indiquée n’est pas la même que celle du compteur de la voiture, on vous explique tout. 

Qu’est-ce que l’application Waze ? 

Le succès de l’application Waze n’est plus à démontrer. Cette application de guidage et d’aide à la conduite est aujourd’hui utilisée par de nombreux automobilistes. Peut-être en faites-vous partie. 

L’application ne date pas d’hier. En effet, la première version de Waze a vu le jour en 2006. Il s’agissait au départ d’une application open source conçue par un chercheur israélien. Il était question de cartographier le pays et de repérer les radars sur les routes.

L’application prend le nom de Waze en 2009. Il s’agit d’un jeu de mots entre way (chemin) et maze (labyrinthe). C’est en 2013 que l’application est rachetée par Google. Elle est aujourd’hui disponible sur plusieurs systèmes d’exploitation, dont iOS et Android. Par ailleurs, elle est également disponible en plusieurs langues. 

Comment fonctionne Waze ?

Le fonctionnement de l’application Waze est assez intuitif. Pour connaître le trajet à suivre jusqu’à une destination, il suffit de saisir l’adresse dans la barre prévue à cet effet. L’application, qui fonctionne avec un système de positionnement de satellites, calcule les différents itinéraires pour s’y rendre.

L’application affiche alors les différents itinéraires, en indiquant quel est le plus rapide. Pour chaque itinéraire, la durée du trajet, la consommation de CO2 prévue ainsi que la présence de radars ou de travaux sont signalés.

A lire :  Un fake WhatsApp dupe un million d’utilisateurs d’Android

Waze est une application participative. Elle permet de savoir quelles sont les conditions de circulation. Tous les conducteurs qui le souhaitent peuvent signaler un problème de trafic auquel ils sont confrontés afin de prévenir les autres utilisateurs de l’application. Cela peut être : 

  • Un accident
  • Des travaux
  • Un embouteillage

Par ailleurs, l’application connaît la vitesse à laquelle roulent les utilisateurs présents sur une route. Si un ralentissement se produit, elle est donc en mesure de le détecter et de proposer un trajet alternatif s’il en existe un. 

La différence entre la vitesse au compteur et Waze : une question de marge 

Si vous êtes un utilisateur de Waze, vous avez peut-être remarqué quelque chose concernant la vitesse de votre voiture. En effet, la vitesse indiquée sur l’application Waze n’est pas la même que celle qui est indiquée par le compteur du véhicule.

Généralement, la vitesse indiquée par Waze est inférieure à celle du compteur. Il est alors légitime de se demander quelle est la vraie vitesse. Il y a bien sûr une explication au sujet de ce phénomène pouvant paraître étrange. 

Vous pensez que c’est le compteur de la voiture qui est le plus fiable ? C’est une erreur. Généralement, le compteur manque de précision et surestime la vitesse réelle de la voiture. Les constructeurs appliquent d’ailleurs une marge de 5%. Celle-ci vise à éviter aux conducteurs de se faire flasher par les radars. 

Une différence expliquée par les données GPS

Les imprécisions du compteur des voitures ne suffisent pas à expliquer la différence avec la valeur indiquée par l’application Waze. Celle-ci s’explique également par le fait que Waze, pour fonctionner, se base sur les données GPS. Celles-ci sont uniquement accessibles si le smartphone ou le système de la voiture dispose d’une connexion internet.

A lire :  Zankyou, l’application qui révolutionne la liste de mariage

Il y a certaines zones où la connexion internet est plus faible. C’est, entre autres, le cas des tunnels ou bien des ruelles étroites. La valeur indiquée par l’application peut ainsi être moins précise dans ces situations. Rouler à une vitesse constante permet généralement à l’application d’être plus précise dans ses calculs.

Il ne faut pas se fier entièrement à Waze, car toutes les applications restent faillibles. C’est par exemple le cas de Google Maps : un bug a provoqué une demi-douzaine d’accidents.