Créer une application : 5 conseils pour réussir

Créer une application : 5 conseils pour réussir

Aujourd’hui, nos smartphones ne quittent plus nos poches et sont remplis d’applications diverses et variées. Pour beaucoup d’entreprises, avoir son application est une obligation, au même titre qu’un site internet. Oui, mais attention : avoir une application mobile, c’est bien, mais en avoir une qui est utile, c’est beaucoup mieux ! Nous allons donc vous donner 5 conseils pour y parvenir.

Application web ou application native

Dans un premier temps, il est important de faire la différence entre les deux applications. En effet, comme vous allez pouvoir le lire, le développement et la création des deux applications, ce sont deux choses totalement différentes.

Les applications natives

Elles sont programmées pour une plateforme spécifique. Ainsi, si votre application est prévue pour être installée sur iOS, elle ne fonctionnera pas sur Android. Bien évidemment, dans ce cas, l’application ne sera disponible que sur l’App Store et pas sur Google Play Store. Vous l’aurez compris, si vous voulez que tout le monde puisse profiter de votre application, il vous faudra prévoir deux développements spécifiques.

Fort heureusement, les applications natives n’ont pas que des défauts. Une application native offrira une bien meilleure expérience à l’utilisateur. Elle sera plus fluide, car optimisée pour l’appareil.

Les applications web

Elle fonctionne sur n’importe quel appareil, sous réserve que ce dernier ait un navigateur. L’équipe de développement va donc avoir une seule application web à créer. Elle pourra fonctionner aussi bien sur une tablette que sur votre smartphone, voire sur un ordinateur. On les appelle, dans ce cas, des Progressive Web Application. Attention, même une application web devra être soumise aux deux stores (App Store et Google Play Store), si vous voulez que tous vos utilisateurs puissent en profiter.

Créer une application : 5 conseils pour réussir

Les différentes étapes pour réussir son application

Pour éviter de perdre du temps et de l’argent en voulant aller trop vite, il est important de bien suivre nos conseils pour réussir votre application.

A lire :  Comment écouter de la musique sur Deezer hors connexion ?

1ʳᵉ étape : définir vos objectifs

Même si votre idée peut vous sembler claire dans votre tête, il est important de garder à l’esprit que vous faites cette application mobile pour les utilisateurs et non pour vous. Pour l’internaute, une application est téléchargée et utilisée lorsqu’elle est :

  • utile
  • amusante
  • recommandée par d’autres personnes

Pour cela, nous vous conseillons de rédiger un MVP. Il sera composé des fonctionnalités qui doivent être présentées obligatoirement, mais également, des fonctionnalités qui pourraient être intéressantes pour vous. Enfin, il faudra que vous soyez capable de définir, dans ce document, à quoi doit ressembler la version la plus simple de votre application.

2ᵉ étape : réaliser une étude de marché

Maintenant que vous avez défini votre application mobile et son but, il vous faut faire une étude de marché. Cette dernière va avoir deux objectifs principaux : analyser les applications mobiles concurrentes, et savoir si l’application que vous souhaitez créer répond aux besoins des internautes.

Pour le premier objectif, vous allez bien évidemment vous rendre sur l’App Store et sur Google Play Store, pour voir et installer les applications de vos concurrents. Le but est de  comprendre et d’étudier les services qu’ils proposent. Attention, il est important de préciser qu’une application mobile Android peut être installée et proposée, sans pour autant être disponible sur le Play Store. Ce n’est pas le cas pour les applications mobiles pour iPhone et iPad.

Pour la seconde partie, vous pouvez faire un sondage ou utiliser des outils, comme Google Trends et Planner.

3ᵉ étape : Réaliser un cahier des charges

Vous avez effectué avec soin les deux premières étapes et vous estimez que le développement de l’app mobile est viable. Il vous faut désormais vous lancer dans la rédaction de votre cahier des charges. Cette étape est très souvent négligée. Pourtant, elle est essentielle si vous avez envie de respecter les coûts et les délais liés au développement de votre application web ou native.

A lire :  Ikea Place : l’application mobile de réalité virtuelle débarque en France

Pour vous aider, voici les 4 grands chapitres qui sont essentiels :

  • Le cadre : vous devez signifier à l’équipe de développement en charge de votre app mobile, le but du projet, les coûts, mais aussi les délais de création ou encore, la personne en charge de la gestion de projet.
  • Les spécificités : vous allez reprendre ici les éléments présents dans votre MVP.
  • Les éléments non fonctionnels : vous allez aborder ici plusieurs sujets, tout aussi essentiels à votre application, comme la sécurité, la volumétrie, ou bien encore le degré d’autonomie que vous souhaitez ajouter aux nouveaux contenus.
  • Le design : ici, vous allez devoir réfléchir à l’ergonomie de votre app mobile, ainsi qu’à la charte graphique. N’hésitez pas à demander conseil pour cette partie, car une ergonomie ratée peut avoir de lourdes conséquences sur l’adoption de votre application par le grand public.

4ᵉ étape : le développement

Votre app mobile va enfin prendre corps. Les applications mobiles Android ou iOS sont souvent découpées en deux parties de développement bien distinctes. 

La partie Back-end est nécessaire afin de faire fonctionner correctement votre application. Toutefois, elle est totalement invisible pour vos futurs utilisateurs. La partie Front-end est la partie visible de l’application.

Il existe un très grand nombre d’outils pour application, capables de gérer aussi bien l’un que l’autre. Notre but ici n’est pas de vous dire si l’un est meilleur que l’autre. Une chose est certaine : il vaut mieux chercher une agence de développement qui maîtrise parfaitement un outil pour application, plutôt que de l’imposer à une agence. Vous gagnerez du temps et le résultat final sera bien meilleur.

Pendant le développement, nous vous conseillons de prévoir plusieurs phases de test, avec des objectifs bien distincts, toujours tournés vers l’expérience utilisateur. Quoi qu’il arrive, ne soyez pas trop pressé de mettre votre application en ligne. Le responsable de la gestion de projet va ici avoir toute son importance. Il sera là pour motiver les équipes de développement, mais aussi pour pondérer vos ardeurs.

A lire :  SecurClés : une application révolutionnaire pour refaire une clé ou un badge Vigik

5e étape : le lancement de votre application web ou native

L’étape du développement de l’app mobile et des tests utilisateur sont maintenant terminées. À présent, il va falloir passer par l’étape de validation. Attention, ce temps peut être très différent sous Android et iOS. Cela peut prendre de quelques heures à plusieurs jours. Le temps de validation va également varier en fonction du type de distribution et de la cible d’utilisateurs que vous souhaitez atteindre. Ainsi, une application mobile avec un but professionnel ayant beaucoup de fonctionnalités sera sûrement plus longue à valider qu’un simple jeu. Le responsable de la gestion de projet et l’équipe de développement devraient être capables de vous renseigner sur ce fameux délai.

Bien évidemment, la présence sur l’App Store ou sur le Google Play Store ne fait pas tout. Vous devez également mettre en place une campagne marketing, pour faire connaître votre app mobile. Là encore, plusieurs options sont possibles. Vous pouvez par exemple proposer un essai gratuit, le temps que les utilisateurs puissent découvrir et prendre en main votre application. Nous vous conseillons aussi de les inciter à voter et à donner leurs avis sur le play store et l’app store. Quoi qu’il arrive, c’est le bouche-à-oreille qui sera le meilleur allié pour faire connaître votre application. Nous vous conseillons donc de réaliser une veille active, pour avoir le ressenti de vos utilisateurs, et ainsi répondre aux critiques, le cas échéant.

Pour information, plus de 60 % des applications installées sur un smartphone ne sont plus utilisées après seulement un mois.

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.