Deezer : bientôt victime de la taxe streaming ?

Deezer : bientôt victime de la taxe streaming ?

Les services de streaming en France sont très diversifiés. Parmi ceux rencontrant le plus de succès, on trouve Deezer. Cependant, une menace se profile à l’horizon pour l’entreprise : la taxe streaming. Si vous ne savez pas ce dont il s’agit, on vous explique tout dans cet article. 

Qu’est-ce que Deezer ? 

Deezer est une plateforme de streaming française. Elle permet d’écouter de la musique, mais aussi des podcasts. Le catalogue proposé par Deezer est très vaste : en effet, des accords passés avec les différents labels ont permis de rassembler plus de 90 millions de titres. 

Cette offre très importante a su séduire de nombreux Français à la recherche d’une plateforme pour écouter de la musique ou des podcasts. Deezer se place ainsi en concurrent direct des entreprises telles que : 

  • Spotify
  • Apple Music
  • Youtube

Par ailleurs, Deezer propose plusieurs offres payantes. On peut citer l’abonnement pensé pour les familles permettant la création de quatre profils différents sur un même compte. 

La taxe streaming : de quoi s’agit-il ? 

Une ombre au tableau se profile pour Deezer : il s’agit de la taxe streaming. Sa création est issue d’une réflexion du gouvernement au sujet de la situation de l’industrie musicale en France. Celle-ci connaît actuellement une période de crise.

La taxe streaming a ainsi pour vocation de financer le Centre Musical de la Musique, qui a pour but d’apporter un soutien aux professionnels de la musique. Tous les grands services de streaming musical présents en France devraient être concernés. 

Quelles sont les conséquences de la taxe streaming sur les usagers ? 

La taxe streaming ne sera pas sans conséquence sur les usagers de la plateforme Deezer. Cependant, Spotify et Apple Music ne seront que peu impactés, car ils sont bien implantés aux États-Unis.

A lire :  Tout ce que vous devez savoir sur Spotify

Ce n’est pas le cas de Deezer, dont la majorité des bénéfices est réalisée en France. La plateforme ne peut pas encaisser les coûts de la taxe streaming. Par conséquent, ce sont les abonnés qui devront payer plus cher leur abonnement

Quelle est la position de Deezer face à cela ? 

Deezer s’oppose à la création de cette taxe. En effet, la plateforme française affirme qu’elle sera largement désavantagée par rapport aux autres géants du secteur. Les conséquences d’une augmentation du prix des abonnements pourraient être désastreuses pour le service de streaming musical.

En effet, des utilisateurs pourraient être tentés de résilier leur abonnement. Deezer et les autres plateformes ont jusqu’à la fin du mois de septembre pour trouver une manière de mettre en place la taxe, faute de quoi le gouvernement interviendra.