Tout savoir sur l’assurance auto jeune conducteur

Tout savoir sur l'assurance auto jeune conducteur

Obtenir son permis et se sentir libre et autonome est une grande étape dans la vie d’un jeune. Mais avant de se lancer dans l’aventure, il faut passer par la case documents administratifs, qui n’est pas le plus évident. Choisir l’assurance la plus appropriée à son véhicule et sa conduite est un choix important, à ne pas négliger. Voici quelques conseils pour aider un jeune conducteur à trouver l’assurance qu’il lui faut.

Le statut de jeune conducteur

Il existe deux types de contrats lors de l’inscription au permis de conduire :

  • La conduite accompagnée : par un parent ou un proche, pour faire 3 000 km sur une année, à effectuer après les 20 heures de conduite faites avec l’auto-école.
  • La conduite supervisée : le passage du permis est au bout des 20 heures de conduite minimum, supervisés par l’auto-école.

Ces deux types de conduite vont avoir un impact sur la durée du permis probatoire. En effet, pour les jeunes ayant fait la conduite accompagnée, ils sont donc censés avoir plus de compétences et de connaissances sur le véhicule, donc la durée du permis probatoire est de 2 ans, contrairement au permis avec la conduite supervisée, qui est d’une durée de 3 années de probatoire.

La durée du permis probatoire va alors dépendre sur le prix de l’assurance. En effet, un jeune conducteur va payer plus cher son assurance auto, car il a plus de risques d’effectuer un accident. Le statut de jeune conducteur peut avoir un fort impact sur le prix de l’assurance auto, qui s’ajoute comme une “surprime”, qui va donc se supprimer dès lors que la période probatoire prendra fin.

A lire :  Quels documents pour assurance loyer impayé ?

Comment trouver la bonne assurance pour un jeune conducteur ?

Pour les compagnies d’assurance, un jeune conducteur est un conducteur à risque. Il est donc primordial pour elles de monter le prix de l’assurance en conséquence, et éviter les risques de pertes. Trouver la bonne compagnie d’assurance est possible, vous pouvez déjà vous rendre auprès de votre assurance actuelle pour voir les contrats potentiels qu’elle propose. Ensuite, vous pouvez effectuer des devis en ligne pour comparer les différents prix et les options comprises dans les contrats.

En fonction du prix de l’assurance

En fonction du prix de l’assurance

Comme évoqué précédemment, le prix de l’assurance dépend du surprime imposé par la compagnie d’assurance. Même si ce prix est encadré par la loi, il peut légèrement varier en fonction du type de permis, toujours en avantageant les permis avec la conduite accompagnée qui ont plus d’expérience en conduite. Pour sortir de ce payement de surprime, le conducteur doit prouver ses deux ou trois années de conduite responsable, sans accident dont il est en cause. Le jeune conducteur doit donc veiller à sa conduite pour optimiser le prix de son assurance.

Le système de malus et de bonus est en place sur les contrats d’assurances pour les jeunes permis, avec le même fonctionnement que l’assurance auto classique. En effet, si le jeune conducteur est impliqué dans un accident, il obtiendra des malus qui augmenteront le prix de son assurance. Pour éviter les malus et plutôt même favoriser les bonus, il faut cumuler les années sans accident et adopter une conduite sereine et responsable.

A lire :  Spécial rentrée 2022 : comment souscrire à une assurance scolaire ?

En fonction d’autres facteurs de la conduite

Le prix de l’assurance auto d’un jeune conducteur, en plus de varier du type de permis et de la qualité de la conduite de l’assuré, dépend d’autres facteurs :

  • Le véhicule à assurer
  • Le type d’utilisation du véhicule
  • Le lieu de circulation principal
  • L’âge du conducteur
  • Les antécédents de conduite
  • Le kilométrage de la voiture

Pour les assureurs, prendre en compte ces éléments permet de fixer la meilleure formule d’assurance automobile. Le véhicule ne doit pas limiter une certaine puissance durant la période probatoire, il faut donc opter pour un véhicule de jeune permis. Pour vous donner une idée, les modèles les plus utilisés par les jeunes conducteurs sont les Renault Clio, les Peugeot 206, ou encore les Volkswagen Golf. Ces véhicules sont les plus souvent assurés pour les jeunes conducteurs et les assurances sont habitués à ce type de véhicules pour les jeunes permis.

Vous connaissez maintenant les détails sur l’assurance auto pour les jeunes conducteurs, il ne vous reste qu’à prendre la route !