Remplacer un carreau abîmé : l’enlever pour mieux le reposer

Remplacer un carreau abîmé : l’enlever pour mieux le reposer

Lorsque vous posez du carrelage, plusieurs imprévus peuvent arriver, et notamment l’endommagement de votre sol. Un carreau peut assez facilement s’abîmer, se casser dans un coin, voire totalement se fissurer. Sinon, au fil des années, le sol bouge et des fissures se créent. Cela peut créer un aspect disgracieux, qui peut ne pas vous plaire.

Mais, nous avons la solution pour vous. Dans cet article, nous vous expliquons comment remplacer un morceau de carrelage brisé assez simplement. Cela se fait en deux étapes : la première consiste à l’enlever, et la seconde vise à en poser un nouveau.

Remplacer un carreau abîmé : l’enlever pour mieux le reposer

Souvent, vous n’avez jamais le nombre exact de carreaux à la fin de votre chantier. Fréquemment, il en reste quelques-uns, qu’il est important de conserver précieusement. En effet, lorsqu’un imprévu arrive et que l’un se casse, il est toujours plus pratique et esthétique de le remplacer par un modèle identique. En les gardant, vous n’aurez pas à en racheter de nouveaux, qui seront peut-être différents du vôtre.

Pour commencer le remplacement, il faut d’abord retirer le morceau brisé. Pour ce faire, munissez-vous d’un perforateur et percez quelques trous à l’endroit où le carreau est abîmé. Puis, essayez de libérer chaque fragment à l’aide d’une lame de ciseaux à bois.

Après avoir dégagé les premiers débris, glissez la lame et appliquez de petits coups dessus avec un marteau, de façon sèche, mais légère, pour retirer la suite des fragments. Une fois tous les morceaux retirés, vous devez enlever le lit de colle séchée qui peut subsister sur la chape.

A lire :  Est-ce que les granulés de bois continuent d'augmenter en décembre 2022 ?

Pour ne pas faire boiter le nouveau carreau, la surface doit être totalement plane. Pour finir, retirez le joint à l’aide d’un burin plat et d’un marteau.

Comment remplacer un morceau de carrelage brisé sans difficulté ?

Une fois votre surface complètement dégagée et plane, place à la nouvelle pose. Tout d’abord, commencez par étaler le mortier-colle. Une fois cette première étape réalisée, positionnez votre carreau au centre de la surface. Avec un maillet et une cale en bois, écrasez le mortier-colle et placez le morceau à la même hauteur que les autres. Puis, une fois à la bonne hauteur, il convient de jointoyer votre pose.

Pour ce faire, en suivant les explications de la notice, préparez le mortier de jointoiement. Ensuite, passez la raclette en caoutchouc en poussant le joint. Cela permet de faire pénétrer correctement la pâte au fond de la gorge. Après cette étape, laissez sécher. Votre carrelage sera comme neuf. On ne verra plus le défaut du carreau abîmé ou cassé.