Comment réduire ses dépenses énergétiques ?

Comment réduire ses dépenses énergétiques ?

En raison des nombreux appareils électriques et électroniques, la facture de nombreux de foyers s’alourdit en fin de mois. Néanmoins, il est possible de réduire ses dépenses énergétiques en réduisant sa consommation d’énergie à l’aide de quelques actions. Découvrez dans cet article comment procéder pour réduire sa consommation énergétique

Pourquoi réduire ses dépenses en énergie ?

Réduire ses dépenses en énergie est nécessaire pour de nombreuses raisons, surtout lorsque l’on sait que l’énergie occupe une grande part dans le budget d’un ménage (8,5 %), c’est une somme conséquente ! Par ailleurs, le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter.

Il est aussi très important de limiter sa consommation pour réduire son impact écologique. En effet, les énergies fossiles tel que le gaz sont responsables de 78% d’émissions de CO₂ depuis 1970. Le réchauffement climatique est un des principaux enjeux à l’heure actuelle ainsi que la pollution de l’air.

Les moyens pour réduire ses dépenses énergétiques ?

Néanmoins, il est possible de mettre en place divers moyens pour faire des économies d’énergie, comme la réduction de l’utilisation de certains appareils par exemple.

Éteindre les veilles pour limiter la consommation d’énergie

Certains appareils ont une puissance limitée à 0,5 W. Cela a été mis en place par le règlement européen pour économiser de l’électricité. Mettre hors tension les veilles peut notamment permettre jusqu’à 10% d’électricité, en hors du chauffage.

Des appareils en veille tels que des équipements informatiques ou audiovisuels augmentent les consommations énergétiques.

Comment réduire ses dépenses énergétiques ?

Ne pas laisser les lumières allumées inutilement

N’oubliez pas d’éteindre les lumières dès que vous n’occupez plus une pièce dans votre logement. Il peut s’agir d’un geste anodin, mais qui peut vous permettre de faire d’intéressantes économies d’énergies.

A lire :  Pourquoi faut-il se lancer dans le zéro déchet ?

Vous pouvez privilégier des couleurs claires pour la décoration de vos intérieurs, afin que la lumière soit mieux répandu. Les couleurs sombres ont tendance à absorber la lumière.

Ne pas toujours utiliser son sèche-linge

Il est recommandé de plutôt sécher son linge à l’air libre, car le sèche-linge est un équipement qui engendre des dépenses énergétiques considérables (approximativement 200 kWh par an)

N’hésitez pas à bien essorer votre linge dans le tambour de votre machine à laver pour que votre sèche-linge reste moins longtemps allumé, car le lave-linge extrait beaucoup plus d’humidité qu’un sèche-linge.

Limiter la taille de votre télévision

Plus les téléviseurs sont grands, plus les consommations énergétiques seront importantes.

Vérifier l’étiquette énergie pour tout nouvel achat

Choisir des appareils bien classés peuvent vous permettre de changer vos consommations énergétiques, car la différence en termes de consommations énergétiques d’une classe à l’autre est de 15% à 20%.

Économiser l’eau chaude

Pour économiser de l’électricité, limiter sa consommation d’eau chaude est primordiale. Il est conseillé de ne pas laisser le mitigeur dans une position intermédiaire, c’est-à-dire de l’eau tiède car cela utilise également de l’eau chaude. L’eau froide peut aussi convenir !

N’hésitez pas à opter pour des réducteurs de débits ou encore des mousseurs sur les robinets. Il est possible d’économiser jusqu’à 75% d’eau à l’aide d’une douchette.

Effectuer le réglage de la température du ballon d’eau chaude

Par exemple, il est possible de programmer la température de votre ballon d’eau chaude électrique entre 50 °C et 55 °C. Cela convient normalement afin de limiter le développement de bactéries pathogènes, tout en limitant la consommation d’électricité utilisée pour obtenir de l’eau chaude.

A lire :  Comment tendre vers le zéro déchet ?

Bloquer l’air froid qui rentre

Si de l’air froid pénètre dans votre logement, vous aurez donc plus froid, ce qui vous incitera à augmenter le chauffage. N’hésitez pas à calfeutrer vos portes qui donnent sur des locaux qui ne disposent pas de chauffage ou sur l’extérieur. Néanmoins, il ne faut pas boucher les grilles de ventilation, elles sont nécessaires pour la qualité de l’air.