Quand tailler les haies ?

Quand tailler les haies ?

Pendant la saison froide, la protection visuelle vivante du jardin composée de thuyas, de laurier et d’autres végétaux souffre et perd de sa forme, c’est pourquoi il est crucial d’effectuer une taille pour favoriser sa croissance. Pour ce faire, vous devez toutefois effectuer cette opération durant la période adéquate, qui diffère selon votre objectif.

La différence entre la taille de formation des haies et l’élagage

Une distinction importante s’impose d’emblée : d’un côté, il y a la taille dite de formation. Il s’agit simplement de corriger les branches qui dépassent. Bien qu’elle puisse être effectuée tout le long de l’année, il est conseillé de la pratiquer au plus tard fin septembre. En effet, dans le cas contraire, vous exposez vos arbustes aux dégâts potentiels du gel.

De l’autre côté, il y a l’élagage. Dans ce cas, la haie est taillée de manière plus radicale que dans le cas de la taille de formation, c’est-à-dire sur pied. Cela signifie que la haie est taillée afin de ne pas dépasser certaines dimensions, qui la rendraient trop encombrante. Cette taille sévère est à faire entre début octobre et fin février, pendant les périodes les plus froides.

Fin février : le moment idéal pour tailler ses haies

Février marque la fin de la période hivernale, ainsi que le début du printemps tant attendu par les jardiniers. Cela représente également la période parfaite pour effectuer la taille de ses haies, puisque les végétaux restent partiellement en hibernation et ne sont donc pas en pleine sève. En d’autres termes, elles supportent généralement mieux la taille à ce moment-là. 

A lire :  Comment tailler un olivier ?

Par ailleurs, il faut attendre un long moment pour que les pousses nouvellement formées soient réellement visibles. De ce fait, la haie a plus de chance de garder un bel aspect jusqu’à la fin du printemps. Entre août et septembre, il est recommandé de reprendre les ciseaux et de retailler ses végétaux. La forme peut alors être maintenue durablement, mais vérifiez impérativement au préalable que la haie ne contient pas de nids d’oiseaux.

Prenez garde à la température extérieure et au temps qu’il fait si vous ne voulez pas endommager inutilement votre haie. Ne taillez que si le thermomètre indique plus de −5 °C. Si la température descend plus bas que cela, ne touchez pas à la cisaille, sinon la coupe ne guérira pas proprement. 

Cela est également le cas lorsque votre jardin est soumis à un ensoleillement excessif : les surfaces de coupe peuvent se dessécher et vos haies risquent de se flétrir. Patientez donc jusqu’à l’arrivée de jours plus sombres pour tailler.Quand tailler les haies

Les conseils pour donner la bonne forme à ses haies lors de la coupe

Il n’y a pas que la période idéale et les conditions météorologiques adéquates qui influent la taille des haies, puisque la forme que vous donnez à ces dernières est tout aussi importante. Pour rester en bonne santé et donc opaque, la haie a besoin autant d’humidité que de lumière du soleil. 

Si vous voulez garantir cela et éviter les trous inesthétiques, optez pour la taille en trapèze. Pour ce faire, il est nécessaire de tailler de façon à ce que la section inférieure soit plus large que la section supérieure. Ainsi, la partie supérieure ne cache pas la partie inférieure et votre haie reçoit assez de lumière du soleil.

A lire :  Peut-on laisser un citronnier en extérieur pendant la période de froid ?

Tendez une ficelle ou une corde à la hauteur que doit avoir votre haie après la taille. Cela vous aidera à couper droit et garder un aspect général correct. Il est par ailleurs recommandé de porter des vêtements à manches longues et des gants, surtout si vous taillez des haies aux feuilles toxiques comme le thuya ou l’if.

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.