Quand s’inquiéter du vomissement d’un chien ?

Quand s'inquiéter du vomissement d'un chien ?

Un chien qui vomit est potentiellement dû à diverses raisons. Ces dernières sont notamment liées à de multiples symptômes aussi inquiétants les uns que les autres. Que cela soit associé à une mauvaise alimentation, un problème digestif, voire une maladie grave, dès lors que vous êtes face à votre compagnon à quatre pattes dans un état critique lié à des vomissements, il vous sera impératif de réagir au plus vite. Pour celles et ceux qui sont singulièrement concernés par ce genre de situation avec leur chien, voici quelques informations pour vous guider sereinement.

Les vomissements qui demandent une consultation urgente chez le vétérinaire

Si votre chien remplit l’un de ces critères ci-dessous, cela veut dire qu’il vous sera impératif d’envoyer votre petit compagnon à poils en visite d’urgence chez le vétérinaire. Parmi les causes les plus inquiétantes, vous aurez notamment :

  • La diarrhée
  • Le sang dans les selles
  • Des tremblements suivant un vomissement
  • La présence de sang dans les vomissures
  • L’ingurgitation d’un corps étranger
  • Une intoxication
  • Un refus de s’alimenter ou de s’hydrater
  • L’abdomen gonflé

Si votre animal de compagnie ne vomit qu’une seule fois et que celui-ci continue tout de même à manger et boire comme à son habitude, il ne vous sera pas nécessaire de trop s’inquiéter. Toutefois, il est toujours sûr de garder un œil sur l’évolution de l’état de votre petit être à poils. Bien évidemment, si vos doutes persistent, prenez un rendez-vous chez le vétérinaire sans hésiter.

Des vomissures aux couleurs inquiétantes chez un chien

Pour celles et ceux qui sont maîtresses ou maîtres d’un chien qui fait face à des vomissements inhabituels, il faut savoir que l’apparence de ceux-ci porte également une certaine signification importante. En effet, dès lors que votre petit compagnon à poils vomi, pensez à observer attentivement la couleur de ses vomissures. La plupart des couleurs sont des indices. 

A lire :  Comment rafraichir un chat ?

Parmi les couleurs qui peuvent être inquiétantes, vous aurez notamment :

  • Un vomi rouge ou rose qui est un signe de saignement dans l’estomac ou dans l’intestin et souvent causé par une tumeur, un corps étranger ou un ulcère
  • Un vomi jaune qui est synonyme d’un estomac vide
  • Un vomi clair et liquide qui signifie généralement une forte concentration d’eau. Ce genre de cas arrive fréquemment après que votre chien a bu trop rapidement
  • Un vomi vert qui peut donner signe à une consommation d’herbes, certainement pour tenter d’apaiser un inconfort dans l’estomac de votre chien. Dans un cas bien plus grave, un vomi vert peut être un signe d’une obstruction liée à un corps étranger

Vomissement et régurgitation, à ne pas confondre chez un chien

Pour bon nombre de personnes, il n’est pas aisé de faire la distinction entre un petit compagnon à poils qui vomit et un chien qui régurgite. Pour vous donner plus de détails concernant ces deux racines, voici quelques indications pour vous aider à faire la différence.

Un vomissement chez un chien peut se produire lorsque le corps de votre animal de compagnie tente d’expulser avec insistance le contenu enfoui de son estomac. Il est fréquent que la substance rejetée émane une certaine odeur désagréable. Elle peut également contenir :

  • Des aliments en partie digérés
  • De la bile
  • Du liquide coloré

De plus, pour avoir une meilleure distinction entre un vomissement et une régurgitation, il faut savoir qu’avant l’action d’un vomissement chez un chien, celui-ci ressent des contractions musculaires justifiées par des sons inhabituels, équivalant à des gémissements.

A lire :  Les aliments à absolument éviter pour votre chien !

Concernant la régurgitation, il s’agit là d’une éjection soudaine et bien moins sévère de nourritures digérées ou non digérées. De ce fait, cela ne présente pas de danger immédiat chez votre compagnon à quatre pattes.

Ce genre de situation a des chances de se produire peu après que votre chien à contribuer à son alimentation journalière, et cela de manière :

  • Trop hâtive
  • En trop grande quantité
  • Trop excité
  • Liée à une intolérance alimentaire

Si plusieurs épisodes se produisent, nous vous conseillons fortement de faire examiner votre chien chez un vétérinaire.