Pénurie d’essence dans certaines régions, faut-il s’inquiéter ?

Pénurie d'essence dans certaines régions, faut-il s'inquiéter ?

C’est la panique depuis quelques jours dans plusieurs villes et villages. Les stations baissent leur volet une par une, et l’essence commence à manquer. De quoi faire paniquer tous les automobilistes français, qui se précipitent faire le plein avant de ne plus pouvoir circuler. Aucun type de carburant n’est épargné. Que ce soit le sans-plomb 98, le gazole ou encore l’éthanol, il devient compliqué de trouver une station pour faire le plein dans certaines zones de la France. Faut-il s’en inquiéter ?

Quelles sont les régions touchées par cette pénurie ?

Bien que ce manque alarmant d’essence touche toute la France, certaines régions sont davantage touchées. C’est notamment le cas des Haut-de-France qui sont les plus affectés par cette absence de ressource importante. On estime qu’au moins une station sur dix a fermé ses portes ces derniers jours, et jusqu’à 30 % des stations présentent une pénurie partielle.

D’autres régions commencent à voir les stations fermer également, comme l’Ile-de-France, la Normandie ou encore la Champagne-Ardenne. La rupture de stock engendre bien évidemment un véritable mouvement de panique qui ne fait qu’aggraver cette pénurie qui sera, nous l’espérons, temporaire. Tous les automobilistes se précipitent dans les stations encore ouvertes pour essayer de faire du stock, ce qui crée de longues et pénibles heures de queues dans les quelques lieux qui proposent encore de l’essence.

Quelle est la raison de cette pénurie d’essence ?

Comment expliquer cette soudaine absence de ressources dans les stations ? Outre la guerre en Ukraine et la situation compliquée avec la Russie, fournisseur de nombreuses ressources, d’autres facteurs entrent en jeu concernant cette pénurie. En effet, il s’agit en réalité d’une grève de TotalEnergies, l’un des principaux fournisseurs.

A lire :  Pétrole : Faut-il craindre une nouvelle flambée des prix dans les mois à venir ?

S’ajoute à la grève l’épuisement des ressources du côté des stations Total, en raison de la remise exceptionnelle de 20 centimes sur le carburant que propose l’enseigne, en plus de l’aide de l’État. Cette concurrence pour ainsi dire déloyale a incité les automobilistes à se ruer chez Total pour faire leur plein, ce qui n’a fait qu’accélérer l’épuisement de leur stock, sans renouvellement en raison de la grève.

Comment faire pour trouver de l’essence ?

Si vous avez besoin de faire le plein prochainement, nul besoin de paniquer et d’arpenter toutes les stations services du coin. L’État a mis en place une carte interactive en temps réel qui permet de connaître la disponibilité des divers carburants dans la station de votre choix. N’hésitez pas à la consulter pour trouver la station la plus proche de chez vous qui possède encore du carburant.