Les bases des parités du pouvoir d’achat

Les bases des parités du pouvoir d'achat

La parité du pouvoir d’achat (PPA) est une mesure bien connue, utilisée pour évaluer les monnaies de plusieurs pays en termes de niveaux de prix.

Dans cet article, retrouvez toutes les informations nécessaires, nous allons expliquer la PPA en donnant sa définition, ses avantages et comment la calculer. Ensuite, on va déterminer les deux types de la PPA. Enfin, les indices de la PPA.

Tout ce qu’il faut savoir concernant la parité du pouvoir d’achat

Les parités du pouvoir d’achat représentent le pouvoir d’achat de la monnaie nationale des différents pays. Dans leur forme la plus simple, les parités du pouvoir d’achat sont des rapports de prix pour un produit identique dans deux ou dans plusieurs pays dans leurs monnaies locales respectives. C’est une théorie économique de la détermination du taux de change.

Les parités du pouvoir d’achat sont calculées en trois étapes. En premier lieu, en ce qui concerne les produits. Ensuite, les groupes de produits en calculant la moyenne des prix relatifs afin d’obtenir des PPA sans pondérations. Et enfin, à l’échelle globale, par la moyenne pondérée des PPA pour les groupes de produits. À l’étape finale, les pondérations sont établies en fonction des dépenses liées à chacun des groupes de produits.

Nous allons prendre un exemple pour mieux comprendre. Si un kilo de pommes coûte 2 euros en France et 5 CHF en Suisse, la parité du pouvoir d’achat en Suisse a un rapport à la France de 2,50 CHF pour 1 euro. Ces relations de prix simples sont ensuite agrégées sur des groupes de produits plus larges au produit intérieur brut.

A lire :  Quels sont les frais de gestion d'une SCPI ?

Quels sont les avantages de la parité du pouvoir d’achat ?

Parmi les avantages de la PPA, nous citons :

  • La PPA est un indice bien connu que les experts macroéconomiques utilisent pour évaluer les monnaies de divers pays en utilisant la méthode de panier de biens ;
  • Grâce à la PPA, les économistes peuvent évaluer la performance économique et le niveau de vie dans tous les pays ;
  • Quelques pays réajustent leurs chiffres du PIB en fonction des PPA.

Les deux concepts de la parité du pouvoir d’achat

Les deux concepts de la parité du pouvoir d’achat

La parité du pouvoir d’achat est souvent décomposée en deux concepts principaux, qui sont :

  • La parité du pouvoir d’achat absolue ;
  • La parité du pouvoir d’achat relative.

Nous allons expliquer chacune de ces parités.

La parité de pouvoir d’achat absolue (PPAA) est la théorie fondamentale de la PPA, qui stipule qu’une fois que deux devises ont été échangées, un panier de biens doit avoir la même valeur. Habituellement, la théorie est basée sur la conversion d’autres devises mondiales en dollars américains. Cependant, ce concept ignore l’existence de l’inflation et des dépenses de consommation, ainsi que des coûts et des tarifs de transport, qui peuvent affecter le taux de conversion dans une durée courte. Sans ces inclusions, le pouvoir d’une monnaie est mal représenté.

Par exemple, si le prix d’une canette de Coca-Cola était de 1,50 dollar, l’APPA suggérerait qu’une canette de Coca-Cola dans n’importe quel autre pays devrait coûter 1,50 dollar après avoir converti l’USD dans la devise locale.

La parité du pouvoir d’achat relative (PPAR) est une extension de l’PPAA. La PPAR suggère qu’il existe une corrélation entre l’inflation des prix et les taux de change. La théorie suggère que l’inflation réduira le pouvoir d’achat réel d’une monnaie. De ce fait, pour ajuster correctement la PPA, l’inflation doit être prise en compte.

A lire :  Comment un étudiant peut-il gagner de l’argent ?

Par exemple, si le Royaume-Uni avait un taux d’inflation annuel de 2 %, une unité d’un article pourrait acheter 2 % de mois par an.

Quels sont les indices des parités du pouvoir d’achat ?

Les économistes ont cherché à mesurer la parité du pouvoir d’achat de différentes manières. Allant des indices professionnels, par exemple l’indice comparatif des prix de l’OCDE, aux indices éducatifs légers, par exemple l’indice Big Mac et l’indice KFC.

L’indice OCDE produit un rapport annuel qui mesure la différence entre ses pays membres en utilisant les PPA en comparant les niveaux de consommation aux taux de conversion.

L’indice Big Mac, le plus célèbre, a peut-être été conçu par The Economist pour mesurer le nombre d’unités d’une devise nécessaires pour acheter un Big Mac McDonald’s. Pour cela, il est connu sous le nom d’indice Big Mac. Ceci est considéré comme une approche amusante du PPA.

L’indice KFC a été créé par Sagaci Research pour évaluer les parités du pouvoir d’achat des monnaies africaines. L’indice est basé sur l’indice Big Mac. Mais dans ce cas, le panier de marchandises mesuré est le seau original de 15 pièces de KFC.