Les 4 choses à savoir avant d’investir dans la cryptomonnaie

Les 4 choses à savoir avant d'investir dans la cryptomonnaie

Les cryptomonnaies sont encore méconnues de nos jours, que ce soit quant à leur utilisation, leur utilité, où la manière dont elles sont fabriquées. Néanmoins, cela n’empêche pas de plus en plus de personnes de vouloir investir dans ces dernières, selon les nouvelles tendances. Beaucoup veulent s’y essayer, en désirant gagner de l’argent facilement. Nous avons tous déjà entendu parler de personnes devenues riches grâce aux Bitcoins ou aux NFT. Néanmoins, parmi toutes ces monnaies cryptiques, il est facile de se perdre. Découvrez dans cet article les 4 choses à savoir avant d’investir dans la cryptomonnaie.

La cryptomonnaie qu’est-ce que c’est ?

Avant toute chose, il est primordial de connaître ce qu’est la crypto. En effet, il n’est pas avisé de se lancer dedans si vous ne savez rien de ce domaine.

Définition de la cryptomonnaie

D’abord, ce type de monnaie est caractérisé par une cryptographie et comme étant un système pour payer “de pair à pair”. Ainsi, ces monnaies cryptiques sont des devises virtuelles à part entière, car elles n’existent pas physiquement, contrairement à des billets par exemple.

Aussi, contrairement à des monnaies standard, il n’est pas possible de réaliser des transactions avec des chèques ou des cartes bancaires. Par conséquent, cela peut paraître assez spécial, voire irréel.

De plus, ces cryptos ne possèdent aucun cours légal, peu importe les régions du monde, à de très rares exceptions. Aucune administration officielle ne régule le cours des cryptomonnaies, et elles ne se basent pas sur l’or ou sur d’autres monnaies comme l’euro ou le dollar. D’autant plus qu’il n’existe pas de banque pour stocker ce type de monnaie.

Et si l’on vous disait qu’elles restent extrêmement sécurisées et transparentes ? Difficile à croire, mais c’est vrai. Cette cryptographie permet de sécuriser les échanges et de les vérifier, avant de les enregistrer. La technologie de la Blockchain permet d’assurer une sécurité totale et une grande confidentialité.

A lire :  Comment faire un crédit de 2000€ facilement

Comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies avec la Blockchain

Pour continuer, les cryptos fonctionnent grâce à la technologie Blockchain. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

En réalité, une cryptomonnaie correspond à une série de chiffres gardée dans un ordinateur sous la forme de chaînes en forme de blocs, d’où l’appellation Blockchain. C’est ce qui rend les transactions très sécurisées pour leurs utilisateurs.

La technologie de Blockchain permet la base du fonctionnement de ces cryptomonnaies extrêmement connues comme le Bitcoin ou le Dogecoin, mais elle pourrait également servir à d’autres choses.

En effet, ce système est tellement fiable que certaines personnes ont tenté de l’appliquer à d’autres choses. Beaucoup affirment que l’utiliser dans le domaine de la justice ou juridique, ou même de l’administration pourrait notamment permettre de se passer de tiers de confiance, comme les actes notariés ou de cadastres.

En effet, le principe même de la Blockchain réside dans le fait que c’est une base de données qui ne peut pas être modifiée, à part si vous remplissez certains paramètres correspondants.

Les 4 choses à savoir avant d'investir dans la cryptomonnaie

Les 4 choses que devez connaître absolument pour commencer à investir dans la cryptomonnaie

À présent, rentrez dans le vif du sujet avec les choses que vous devez savoir pour bien vous lancer dans ce domaine assez technique.

Première chose à savoir : les NFT, nouvelle tendance en crypto

D’abord, intéressons-nous aux NFT, nouvelle tendance dans ce secteur. Même si vous n’êtes pas un amateur de cryptomonnaie, vous en avez sûrement entendu parler ces derniers mois.

Les NFT attirent de nombreux investisseurs attirés par ce concept. En réalité, ce sont des jetons, ou plus communément appelés sous leur terme anglophone, “tokens”. Ces derniers fonctionnent aussi grâce à la technologie Blockchain pour assurer des transactions sécurisées.

Néanmoins, contrairement à la quasi-totalité des autres cryptos, les NFT ne sont pas fongibles, cela signifie que deux NFT n’ont pas forcément la même valeur monétaire. C’est bien le fait qu’ils soient tous uniques qui les rendent si attirant pour des investissements. Généralement, cette crypto trouve une grande place dans le monde de l’art ou des jeux-vidéos.

A lire :  Quels sont les différences et similitudes entre le livret A et le Livret jeune ?

Deuxième chose à savoir : quelles sont les cryptomonnaies les plus connues ?

Ensuite, il est important de connaître les principales cryptos disponibles pour vos investissements.

En règle générale, on connaît toutes certaines références en matière de crypto. Mais, il en existe vraiment beaucoup, de nos jours, il y en a plus de 10 000 différentes en activité. Seulement, elles ne sont pas toutes aussi populaires, et certaines sont plus intéressantes pour réaliser des investissements et obtenir des rendements.

Le Bitcoin, par exemple, reste le leader en la matière. Cette monnaie a été créée en 2008, et est pionnière dans ce secteur : c’est la toute première à exister.

Une autre devise cryptique extrêmement connue est l’Ethereum. Cette monnaie se présente comme plus complète comparé à son principal concurrent, le Bitcoin. En effet, l’Ethereum peut réaliser des opérations complexes, comme des contrats et des programmes, le tout de manière sécurisée. C’est pour cette raison que depuis 2020 cette devise a connu une forte hausse chez les investisseurs, si bien qu’elle a failli détrôner le Bitcoin.

Troisième chose à savoir : le minage de la cryptomonnaie et son fonctionnement

Ce domaine est souvent associé à un terme que seuls les amateurs connaissent, le minage. Pas question de s’équiper d’une pioche, vous l’aurez compris, en réalité cela correspond au fait de fournir un service en échange de valeur pécuniaire.

Pour miner, il faut en règle générale s’équiper d’un logiciel dédié sur son ordinateur. Le logiciel va utiliser la carte graphique du PC pour fonctionner, ainsi, il faut une configuration relativement puissante pour pouvoir en profiter. Le logiciel va effectuer de nombreux calculs pour résoudre des équations cryptographiques afin d’obtenir une devise souhaitée.

A lire :  Investir en cryptomonnaie

Néanmoins, sachez que certaines unités sont relativement difficiles à miner si vous n’êtes pas un professionnel. Ce type d’opération est devenu une véritable activité professionnelle, si bien qu’il existe des salles sur plusieurs milliers de mètres carrés ou des serveurs minent en permanence à grande vitesse. Compliqué de rivaliser avec son ordinateur donc, mais pour certaines devises, cela reste possible.

Quatrième chose à savoir : quelles sont les cryptos moyennes et faibles ?

Pour finir, sachez que l’on distingue plusieurs catégories de cryptomonnaies :

  • Les monnaies fortes, comme le Bitcoin et l’Ethereum.
  • Les monnaies moyennes, le Dogecoin ou le Ripple.
  • Les monnaies faibles, également connues sous le terme de shitcoins

Vous l’aurez compris, certaines peuvent vous permettre des rendements plus importants que d’autres. Les moyennes représentent environ 2 % de la capitalisation totale. Mais cela ne veut pas dire qu’elles ne présentent aucun intérêt comparé aux plus fortes. Au contraire, elles sont un excellent ticket d’entrée dans ce secteur, pour investir à des risques moins élevés. Le Dogecoin et le Ripple, par exemple, rentrent aisément dans le top 10 des cryptomonnaies les plus utilisées.

Dans le cas des plus faibles, ou shitcoins, elles ne représentent même pas 1 % du capital total. La grande majorité des investisseurs qui choisissent ce genre de cryptos misent sur la popularité des jeunes devises. En effet, certains espèrent tomber sur la perle rare qui va connaître une ascension fulgurante. Mais attention, cela reste très risqué, et si vous ne possédez pas d’expériences en investissement dans les devises cryptiques, il est vivement déconseillé de miser sur celles-ci. Il est bien plus sécurisé d’investir dans la catégorie moyenne ou même haute.