Les différentes cryptomonnaies : Bitcoin, Ether, Binance Coin

Les différentes cryptomonnaies

Vous vous posez beaucoup de questions sur les cryptomonnaies. Même si vous avez déjà entendu parler du Bitcoin et du Dogecoin, savez-vous qu’en réalité, il en existe de nombreuses autres ? Nous nous proposons, dans cet article, de faire le point sur les 5 meilleures d’entre elles. Ce classement est basé sur leur capitalisation en bourse. Attention, les crypto actifs sont très volatiles avec de très forts risques de perte en capital. Ce classement va donc très certainement évoluer au fil du temps. Nous vous conseillons de bien vous renseigner avant d’investir dans l’une ou l’autre de ces crypto monnaies

Les différents types de cryptomonnaies ?

Avant de vous lister les différents types crypto, il est important de préciser que quelle que soit la monnaie virtuelle choisie, elles fonctionnent toutes via un système de blockchain. Par contre, il existe deux grandes familles de cryptomonnaies : les coins et les tokens.

Sans entrer dans les détails trop complexes, un coin désigne une cryptomonnaie qui exploite sa propre Blockchain. Le plus connu d’entre eux est bien évidemment celui du Bitcoin. À titre d’information, l’Ether utilise également sa propre blockchain Ethereum.

Quant aux tokens, ce sont des crypto actifs qui n’ont pas de blockchain propre. Par exemple, le Terra USD utilise l’infrastructure Ethereum. Pour autant, elles ne sont pas moins attractives qu’un coin et peuvent être tout aussi intéressantes à trader.

Le top 5 des cryptomonnaies

Nous allons lister ici les crypto actifs les plus connus, leur mode de fonctionnement (token ou coin), ainsi que leur code. Ce code vous permettra de les retrouver plus facilement sur une plateforme de trading. Il est important de rappeler qu’il existe un risque de perte en capital, soyez donc extrêmement prudent.

A lire :  Faut-il épargner ou investir ? Le guide !

Le bitcoin (BTC)

C’est la première monnaie virtuelle créée et aussi la plus connue du grand public. Elle a vu le jour en 2008 par Satoshi Nakamoto. Il s’agit d’un pseudonyme et sa véritable identité reste mystérieuse.

Le Bitcoin fonctionne avec sa propre blockchain. Le nombre de coins qu’il est possible de créer est limité dans le temps et plafonné à 21 millions. Ce chiffre devrait être atteint d’ici à 2140. Pour limiter et prolonger cette date, l’émission de Bitcoins est divisée par deux, tous les 4 ans. Il est alors question de having. Le prochain devrait avoir lieu le 1 avril 2024. Enfin, il faut savoir que début 2022, le Bitcoin affichait une capitalisation boursière de 896 milliards de dollars.

L’Ether (ETH)

L’éther fonctionne globalement comme le Bitcoin. Il a donc sa propre blockchain Ethereum. En revanche, le nombre de coins qu’il est possible de créer n’est pas plafonné. Cependant, il existe une limite quant aux nombres d’Éther créés chaque année.

Deux noms cohabitent pour l’Ether : l’Ethereum (ETH) et l’Ethereum classique (ETC). Toutefois, l’ETH est la forme la plus populaire des deux. Cette cryptomonnaie est née sous l’impulsion de Vitalik Buterin. À la base, il travaillait sur le Bitcoin, en cherchant à créer un nouveau protocole plus léger, via des applications décentralisées. Il n’avait donc pas pour projet de lancer une nouvelle monnaie virtuelle. Le but était de financer ses travaux, quand l’ Ethereum fut créé.

La blockchain Ethereum fut lancée le 30 juillet 2015. Elle porte le nom d’une société suisse. Rassurez-vous, vous n’allez pas enrichir cette entreprise en investissant dans l’Éther, puisque dès le départ fut créé une fondation à but non lucratif.

A lire :  Comment et où épargner son argent ?

Les différentes cryptomonnaies

Le Binance Coin (BNB)

Si vous vous intéressez au trading de crypto actifs, vous avez peut-être déjà entendu parler de la plateforme exchange Binance. Et pour cause : elle fait partie des leaders dans ce domaine à travers le monde avec eToro. La société a eu la brillante idée de créer sa propre monnaie virtuelle, pour permettre (entre autres) de profiter de frais réduits sur le site et aussi de spéculer avec.

Vous vous en doutez, il s’agit cette fois d’un token qui utilise la blockchain Ethereum. Elle a vu le jour en 2017 sous l’impulsion de Changpeng Zhao. Elle a une petite particularité, puisqu’il s’agit d’une crypto monnaie autodestructrice. En effet, un pourcentage de Binance Coin (bnb) est détruit régulièrement.

Tether (USDT)

Il s’agit d’une monnaie virtuelle qui a été créée pour essayer de contrecarrer le problème récurrent avec les crypto actifs : la volatilité. Pour cela, les créateurs de cette cryptomonnaie ont choisi de la rattacher à un actif extrême, à savoir le dollar.

Chaque coin USDT créé est censé correspondre à un dollar. Tous ces dollars sont sur le compte en banque de la société Tether Limited. Depuis le 14 mars 2019, le fonctionnement de Tether a changé, puisque désormais, les prêts des entreprises affiliés y sont également inclus. Depuis sa création, la variation n’a été que de 0,07 euro, ce qui représente malgré tout un gain de 8,16 %. Pour un placement avec un très faible risque, vous constaterez que la rentabilité est plutôt bonne.

Solana (SOL)

Cette cryptomonnaie est un coin basé sur la blockchain du même nom. C’est d’ailleurs la blockchain la plus puissante actuellement, puisqu’elle est capable de traiter jusqu’à 50 000 transactions par seconde. À titre d’exemple, la blockchain Ethereum n’est capable d’en traiter que 15. Ce crypto actif est particulièrement intéressant pour celles et ceux qui pratiquent le day trading.

A lire :  Découvrez ce qu'est le pouvoir d'achat

Cette monnaie virtuelle est relativement récente dans le monde des monnaies virtuelles. Les spécialistes dans le domaine estiment que la valeur pourrait atteindre, voire dépasser les 1000 dollars. À titre d’information, sa valeur moyenne était de 35 euros l’année dernière. Ce crypto actif peut donc être un très bon investissement pour les personnes qui ont une stratégie à long terme dans ce domaine.

Que faut-il prendre en compte avant d’acheter une cryptomonnaie ?

Les 5 actifs évoqués ici ne représentent qu’une infime partie des possibilités. Il est important de se rappeler que la plupart des monnaies virtuelles sont extrêmement volatiles. Il y a de ce fait de gros risques de perte en capital.

Si nous devions vous donner un conseil (qui est valable aussi bien pour un investisseur aguerri que pour quelqu’un qui débute dans le trading), c’est de bien vous renseigner avant d’investir le moindre euro. Que ce soit pour le bitcoin ou dans une autre crypto. Il y a et il y aura encore de très bonnes affaires à faire dans ce domaine. Alors, ne soyez pas trop gourmand, sans quoi vous pourriez vite le regretter.

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.