Comment retarder ses règles ?

Comment retarder ses règles ?

Aujourd’hui dans le monde certaines femmes n’aiment pas avoir leurs règles, car cela les prive de plusieurs choses notamment en été pour se baigner. De même, d’autres n’apprécient pas parce qu’elles ont trop mal où elles ne veulent pas prendre le risque de tacher leurs vêtements. Les règles sont un phénomène totalement naturel, et il existe de nombreuses stratégies différentes pour décaler le cycle de vos menstruations. Afin de bien faire cela, il est conseillé de consulter son médecin traitant pour éviter des situations dangereuses et garder votre corps en bonne santé.

Qu’est-ce que les règles ?

Les règles sont un signe que la femme a atteint la puberté, Et que son utérus est prêt à accueillir un œuf. Si à la fin de chaque cycle, il n’y a eu aucune fécondation, l’utérus enfin éliminer un endomètre. Ce phénomène s’appelle les règles et c’est un saignement vaginal qui a une durée de 3 à 8 jours selon les différentes personnes. La puberté se déroule entre l’âge de 10 et 16 ans, et le cycle dure 28 jours, mais peut parfois s’étendre à 35 jours.

Le cycle est composé de plusieurs faces, tout d’abord, on retrouve la phase folliculaire et c’est le premier jour où les ovaires se préparent à une grossesse. Puis, la phase d’ovulation où l’ovule se déplace dans la trompe de Fallope. Après, le corps s’élabore à la phase progestative et l’ovule s’apprête à recevoir le spermatozoïde. Finalement, la dernière étape du cycle, c’est la phase menstruelle. Si les règles sont très douloureuses chez certaines femmes et que le flux est très abondant, il faut consulter un médecin.

A lire :  Le CBD soigne-t-il des maladies ?

Peut-on retarder ses règles ?

Pour les femmes qui souhaitent retarder leurs règles, il est difficile de le faire naturellement. Pour retarder le cycle, il faut prendre la pilule afin de décaler vos menstruations. Il existe plusieurs raisons pour lesquels la femme peut décider de vouloir retarder ses règles et décaler son cycle de quelques semaines. Pour que cela soit possible, il faut prendre une pilule de contraception hormonale ou encore un patch pour pouvoir déclencher ce retard.

Pour le patch contraceptif en adhésif, il suffit de le coller sur votre corps pendant une période de 3 semaines d’affilée. Tout comme pour la pilule à la 4ᵉ semaine, vous devez enlever ce patch et par la suite des saignements de privation se déroulent. Pour retarder encore plus longtemps, vous pouvez porter le patch une semaine de plus. Pour les femmes qui souhaitent mettre un anneau vaginal, il faut suivre le même fonctionnement que pour le patch, mais pour ne pas avoir des règles qui se suivent, vous devez mettre le nouvel anneau sans une semaine d’arrêt.

Si vous souhaitez retarder naturellement cela n’est pas encore possible en France, mais dans d’autres pays les femmes concernées peuvent demander à leur gynécologue un traitement hormonal qui contient de la noréthistérone. Afin de passer un cycle menstruel plus confortable, vous pouvez porter des culottes adaptées à vos menstruations.

Est-ce dangereux de retarder ses règles ?

Est-ce dangereux de retarder ses règles ?

De nos jours, le fait de retarder nos règles ne présente pour l’instant aucun risque pour la santé de la femme. Lorsque vous retirez votre cycle, le saignement qui survient après s’appelle une hémorragie de privation, et qui sont des saignements artificiels pour pouvoir contrôler les menstruations. Parfois dans la culotte, on remarque seulement quelques gouttes de sang et pas un flux très abondant.

A lire :  Comment mieux entendre sans appareil ?

En fonction de la pilule que vous prenez, l’intensité de vos règles peut varier. Pour certaines jeunes femmes, la venue des règles peut être contraignante pour des vacances ou pour une soirée. Si vous ressentez de nombreuses douleurs après une pilule, prenez rendez-vous chez un médecin

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.