Comment changer de médecin traitant ?

Comment changer de médecin traitant ?

Changer de médecin traitant est tout à fait possible pour chacun. De nombreuses raisons conduisent un individu à se tourner vers un autre médecin. Ce genre de décision peut être bien évidemment réalisé à tout moment. Cependant, beaucoup de personnes ignorent les démarches à suivre pour changer de médecin traitant. Pour celles et ceux qui doivent éventuellement effectuer ce type d’action, voici quelques informations ainsi que plusieurs conseils qui sauront vous accompagner avec aisance dans votre démarche. Suivez donc le guide !

Comment se tourner officiellement et légalement vers un nouveau médecin traitant ?

Passer d’un médecin traitant à un autre demande une certaine approche à effectuer pour ainsi arriver à un aboutissement. En effet, il faut savoir que ce dernier est partiellement facile, mais aussi gratuit. Pour ce faire, vous devrez faire savoir à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie, aussi appelée CPAM, que vous planifiez un changement de médecin traitant. Cette démarche peut s’effectuer de deux façons.

La première alternative est de laisser votre nouveau médecin traitant prévenir à votre place lors de votre visite au cabinet. À l’aide de votre Carte Vitale, le médecin effectue la déclaration en ligne et la conduit directement à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie. 

La seconde option est que vous pouvez tout à fait réaliser la démarche vous-même. Vous devrez alors télécharger le formulaire de déclaration que vous trouverez en ligne. Une fois que ce dernier est rempli et signé, envoyez-le à votre Caisse primaire d’Assurance Maladie, et cela, par courrier.

Si vous possédez un dossier médical en ligne, aussi appelé DMP, prenez également l’initiative d’indiquer votre nouveau médecin traitant comme référence afin que ce dernier puisse avoir accès à vos informations intégrales concernant votre santé.

A lire :  Comment utiliser le savon noir pour nettoyer ?

Bien que déclarer un médecin traitant ne soit pas une obligation, cette démarche demeure primordiale aux yeux de l’Assurance Maladie. En effet, un praticien tel que votre médecin traitant se doit d’agencer votre parcours de soin pour ainsi vous orienter plus facilement, et si cela est nécessaire, vers un spécialiste. 

Un autre principe de déclarer son médecin traitant est que dès lors que vous consultez ce dernier, il vous offrira aussi diverses opportunités en termes de remboursement. Pour vous donner une approximation, sachez que le remboursement touchera 70% du tarif de votre consultation contre 30% pour un docteur non déclaré.

Pensez à avertir votre ancien médecin traitant

Cela va de soi que dans ce genre de démarche, vous devez prévenir votre ancien médecin traitant vous-même. En plus de l’informer, vous éviterez également en cours de route de créer certaines confusions, et ainsi dévier toute correction possible.

Pensez par ailleurs à récupérer votre dossier médical pour le transmettre à votre tout nouveau médecin traitant. Il faut savoir que changer de médecin traitant peut non seulement être effectué à tout moment, mais ce type d’action peut se faire autant de fois que vous le souhaitez. De plus, cela ne vous demandera aucune justification de votre part !

Les raisons d’effectuer un changement de médecin traitant

Bien que se tourner vers un nouveau médecin traitant soit une démarche des plus facile, bon nombre d’individus ignorent les diverses raisons pour lesquelles certaines personnes décident de changer de praticien traitant.

Pour vous donner un meilleur aperçu de ces raisons, voici quelques-unes :

  • Un déménagement du patient
  • Une cessation d’activité du médecin
  • Un départ à la retraite du médecin
  • Une mésentente avec le praticien
  • Un désaccord concernant la pratique médicale du docteur
A lire :  Connaissez-vous les super aliments : des produits sains pour votre régime !

Il faut de plus estimer que plusieurs critères sont plausibles dès lors que vous décidez de choisir un nouveau médecin traitant. En effet, vous devrez vérifier que ce dernier se situe dans un secteur dans lequel vous pourrez obtenir un remboursement attrayant ou que sa pratique nécessite la souscription d’une mutuelle avec une couverture bien plus renforcée.