Présentation des cadres de jeux Montessori !

Présentation des cadres de jeux Montessori !

Les enfants sont généralement à la recherche d’une autonomie dans leur vie de tous les jours ! On les voit très bien en désirant s’habiller tous seuls par exemple ! Alors, pourquoi ne pas les aider et leur apprendre à devenir autonome grâce à la méthode Montessori. Justement, il est possible d’aider un enfant à s’habiller tout seul ! Cela est très simple si vous faites appel aux cadres Montessori.

Vous vous demandez sûrement ce que c’est ! Ce sont tout simplement des activités présentées sous forme de cadres, qui permettront à l’enfant d’apprendre des gestes de vie pratiques pour s’habiller par lui-même. N’ayez crainte, nous vous présenterons ces cadres dans un moment !

Qu’est-ce qu’un cadre Montessori ?

Les cadres d’habillage Montessori font partie des jeux de développement Montessori dédiés pour les enfants. Ils sont classés dans la catégorie vie pratique et cela veut dire qu’ils aident l’enfant à développer des gestes et des réflexes utiles dans sa vie pratique de tous les jours ! Ce type de cadre apprend à l’enfant à ouvrir et à fermer des fermetures différentes. Ce jeu peut être adapté et proposé à des enfants à partir de l’âge de 3 ans, mais il est important de prendre en considération le rythme de l’enfant, il peut arriver qu’il soit possible de le proposer avant ou après cet âge. L’enfant ne doit pas forcément avoir de pré-requis, il suffit qu’il soit en capacité d’être un minimum autonome, en ayant effectué quelques activités préliminaires.

Les cadres Montessori sont multiples et différents, mais il n’est pas obligatoire de les présenter tous à l’enfant. Il est important de prendre en considération les périodes de sensibilité par lesquelles il peut passer. Il est aussi utile d’analyser le type de vêtement que l’enfant va mettre pour savoir quel type de cadre pourra le plus l’aider à devenir autonome et à fermer ou ouvrir ses fermetures lui-même.

A lire :  Pourquoi opter pour des puzzles Montessori ?

Sur un seul cadre, on retrouve le même type de fermeture qui se répète cinq fois. De cette manière, l’enfant sera en mesure de répéter le geste plusieurs fois afin de pratiquer et d’assimiler le geste à faire.

Si on désire classer les cadres Montessori dans un ordre de progression, nous aurons l’ordre suivant :

  • le cadre à velcro
  • le cadre à boutons de pression
  • le cadre à gros bouton
  • le cadre à fermeture à glissière
  • le cadre à petits boutons
  • le cadre à nœuds

Pourquoi utiliser un cadre Montessori ?

Cette activité Montessori sous forme de cadre a pour principal objectif un apprentissage de l’ouverture et la fermeture des différents systèmes de fermeture auxquels un enfant peut faire face, notamment grâce à ses vêtements. Cependant, elle compte également un nombre assez important d’objectifs secondaires ! Le cadre permet à la fois de développer la motricité et la coordination des mouvements de l’enfant, tout en lui apprenant à se concentrer et à devenir plus autonome. Par la suite, cette autonomie aura un rôle important dans le développement de sa confiance en lui.

Cette technique va permettre à l’enfant de pratiquer en dehors de son contexte de vêtement ! Il ne sera pas conditionné par l’atteinte de résultats ou un temps précis, il pourra donc prendre tout son temps pour assimiler et répéter le geste autant de fois que possible pour le maîtriser et le répéter sur ses propres vêtements.

Comment présenter un cadre Montessori ?

Il est vrai que les cadres Montessori sont différents les uns des autres, car chacun représente un système de fermeture bien à lui, mais il est important de présenter à l’enfant le cadre et de lui montrer la manière de le manipuler. Il faut alors lui montrer comment ouvrir et fermer le système de fermeture, une première fois, de manière très claire et organisée. Ainsi, l’enfant pourra développer son organisation et sa propre logique de travail.

A lire :  Les différents types de jeux Montessori !

Il est conseillé de découpler chacun de vos mouvements afin que l’enfant puisse bien comprendre et reproduire ces derniers. Il est connu qu’un enfant apprend en regardant ses parents, ainsi, il est important qu’il puisse bien intégrer chaque mouvement à son esprit ! Cela peut certes vous sembler simple, mais en réalité, il peut être très complexe de découper des mouvements. Alors, n’hésitez pas à prendre votre temps et de répéter le mouvement en découpage pour être sûr que l’enfant ait bien compris le principe !