Remède de grand-mère pour soigner une démangeaison intime

Remède de grand-mère pour soigner une démangeaison intime

Parce que les démangeaisons intimes arrivent à tous et que ça peut devenir très désagréable, voici 6 remèdes naturels pour vous aider à combattre les démangeaisons. Vous verrez également que nos grands-mères ont compris comment guérir de ce fléau bien avant la science. 

Les remèdes naturels 

Concernant les remèdes, voici trois solutions à diluer avec des huiles essentielles pour se débarrasser des démangeaisons intimes. 

L’extrait de pépin de pamplemousse

Très efficace contre les mycoses à candida albican, l’extrait de pépin de pamplemousse est un puissant antifongique et antibactérien. Pour l’utiliser, il faudra diluer 5 gouttes d’extrait dans une cuillère à soupe d’huile de sésame. Imbiber un tampon bio et insérez-le dans le vagin. Vous devez le garder 3 heures 1 fois par jour pendant une semaine. 

Il n’endommage pas la flore intestinale et est utilisable chez la femme enceinte. 

La propolis verte

Puissant antibactérien et également anti-inflammatoire, il faut en prendre 8 gouttes matin et soir durant 1 mois. Vous pouvez également vous la procurer en gélule dans une parapharmacie. 

L’huile de noix de coco

La source des champignons et mycoses vaginales vient d’un champignon appelé le candida. L’huile de coco est un anti-levure naturel, et donc un très bon antifongique. Utilisez de l’huile de coco vierge extraite à froid sur un coton tige avec ou sans huiles essentielles de tea tree, c’est votre choix. Puis imbiber les parties de la peau qui sont irritées. Reproduisez le processus 2 à 3 fois par jour jusqu’à la disparition des démangeaisons. 

Remède de grand-mère pour soigner une démangeaison intime

Les remèdes de grand-mère

Les remèdes suivants ont été mis en place par nos anciens avant même la science. Parce que les problèmes intimes des femmes n’étaient pas une priorité, elles ont appris par expérience et déduction. 

A lire :  Comment changer de médecin traitant ?

Le yaourt

Le yaourt contient des probiotiques qui reconstruisent la flore intestinale lorsqu’elle a été abîmée par le candida. Les ferments lactiques sont en quantité dans le vagin, la vulve et l’entrée du col de l’utérus. La consommation de yaourt nature riche en probiotique protège sa flore buccale, intestinale et vaginale. Sinon, vous pouvez imbiber un tampon bio de yaourt et l’insérer dans le vagin pendant 1h. Renouveler l’opération 2 à 3 fois par jour si nécessaire. 

L’ail 

L’ail est un aromate parfait pour vos plats, mais également pour votre flore intestinale et vaginale. Il a des propriétés antibactérienne et antimycosique assez puissante. Pour un effet plus intense, découpez deux gousses d’ail que vous laissez pendant la nuit dans un verre d’eau à boire au réveil. 

Contrairement aux ordres remèdes, ne l’approchez pas de vos parties intimes. C’est un élément qui vient d’un bulbe dans la terre et s’il est mal nettoyé, c’est un nid à microbes. 

Le vinaigre de cidre 

Enfin dernier remède, peut-être le moins tentant, mais tout aussi efficace que les autres, le vinaigre de cidre. Le produit contient beaucoup de probiotiques qui sont favorables également à la stabilisation du pH de votre flore vaginale. Vous pouvez imbiber un tampon bio de vinaigre de cidre et le mettre dans le vagin pendant 1 à 2 heures. Vous pouvez aussi utiliser un coton bio. 

Le froid 

Enfin, dernière solution pour des symptômes très légers, le froid. C’est un anti-inflammatoire naturel puisqu’il anesthésie un peu la peau sur laquelle il est posé. Utiliser des compresses d’eau froide. Évitez le contact direct de la peau avec de la glace. Quand il fait trop froid, la peau est brûlée.