Qui est la toute première Miss France ?

Qui est la toute première Miss France ?

L’élection Miss France est devenue un événement incontournable chaque année en France. L’élection d’une Miss France créée toujours son petit engouement dans chaque région de France représentée. Tout le monde souhaite voir son poulain se qualifier et devenir la plus belle femme de France. Mais, savez-vous quelle a été la première femme à avoir été élue Miss France ? Ça ne date pas d’hier, voici la réponse tout de suite.

Qui est la toute première femme à avoir gagné le concours Miss France ?

Le concours Miss France n’a plus besoin d’être présenté, aujourd’hui rentré dans la culture française, ce concours n’a pas toujours eu l’exposition dont il jouit aujourd’hui. De même, les gagnantes de ce concours non plus. C’est pourquoi il est difficile, voir impossible, même pour un fan du concours Miss France, de dire avec précision quelle était la première gagnante de ce concours national.

Eh bien, nous sommes là pour corriger tout ça. Profitons de ce moment pour nous rappeler la première femme à avoir remporté le concours Miss France. C’était en 1920, et la grande gagnante répondait au nom d’Agnès Souret. Nettement moins connue que les récentes lauréates comme Maëva Coucke ou Sylvie Tellier, nous parlons tout de même ici de la première femme à avoir été élue “la plus belle femme de France”.

Mais alors, quelle est son histoire ? Qui est ce personnage aussi méconnu qui a pourtant été le précurseur du plus grand concours de beauté de France ? Loin des primes time sur TF1, nous allons vous narrer la vie d’Agnès Souret, première femme à avoir remporté le concours Miss France.

A lire :  Comment faire de la bière ?

Qui est la toute première Miss France ?

Qui était Agnès Souret ?

Agnès Souret est une petite fille née à Bayonne, dans le sud ouest de la France, le 21 janvier 1902. La jeune fille n’ayant pas été reconnue par son père, a été élevée par sa mère dans un petit village répondant au nom d’Espelette. C’est dans ce cadre de vie qu’Agnès apprend, à son plus grand bonheur, qu’un concours de beauté allait ouvrir ses portes. 

Agnès s’approche alors de ses 18 ans, et son rêve de devenir la plus belle femme de France prend déjà forme. Certaine d’avoir toutes ses chances pour remporter ce concours de la plus belle femme de France, Agnès se lance dans une mission de contact pour séduire les organisateurs. Via des lettres, la jeune Agnès Souret, encore âgée de 17 ans, demande aux organisateurs si cela vaut le coup qu’elle traverse la France pour participer au concours.

Quelques semaines plus tard, elle participe aux présélections et se classe dans le top 50 du classement. Laissant 2013 autres participantes derrière elle, Agnès a pour but de remporter ce concours de Miss France. Et le soir de l’élection, son rêve se réalise de la plus belle des manières.

Une élection remportée haut la main et une fin tragique

Comme l’histoire fut belle, Agnès Souret remporte la couronne de Miss France, avec 115 000 voix par courriers, faisant d’elle la toute première Miss France de l’histoire du concours. Les journalistes de l’époque ne tarissaient pas d’éloges au sujet de la jeune femme qui était présentée comme “la plus belle femme de France”.

A lire :  Comment coller facilement un puzzle ?

“Sa beauté éblouissante” disait-on à l’époque, lui a permis de tenter sa chance au cinéma, son rêve de toujours. Mais, malheureusement, la mayonnaise entre le cinéma et elle n’aura jamais pris. Elle se consolera ensuite en tant que danseuse du ballet de Monte Carlo puis meneuse aux Folies Bergères à Paris. Et c’est lors d’une tournée en Argentine que le destin de la jeune femme prendra une tournure tragique.

Puisque au moment où Agnès Souret se rend en Argentine, la meneuse n’a que 26 ans. Et c’est malheureusement à cet âge que le destin a décidé de lui ôter la vie. Des suites d’une péritonite foudroyante, la jeune femme décèdera le 14 août 1928 et sera rapatriée à Espelette, où elle repose encore aujourd’hui dans un tombeau classé monument historique.