Quelle sera la tendance du prix de l’immobilier jusqu’à la fin de l’année 2022 ?

Quelle sera la tendance du prix de l'immobilier jusqu'à la fin de l'année 2022 ?

Que vous soyez vendeur ou acheteur, il est utile de s’informer sur la tendance immobilière pour les années en cours et à venir. L’année 2022 n’a pas réellement été fructueuse pour le secteur immobilier alors qu’en 2021 le marché fonctionnait à plein régime. Les contextes politiques et économiques actuels se sont cependant dégradés, entraînant le marché immobilier dans leur chute. 

Un ralentissement depuis 2022

Depuis le début de l’année 2022, on peut observer un ralentissement net dans la vente immobilière, mais également dans l’achat. Il y a eu par exemple une augmentation des prix des logements anciens, mais ce n’est pas le seul facteur à considérer. 

Baisse des crédits 

La capacité d’emprunt des particuliers a baissée à cause d’une forte hausse des taux d’emprunts dans les banques. On passe de 1,06% en début d’année pour atteindre 2% en fin d’année. En plus des hausses, les banques ont de nouvelles contraintes plus strictes. Par exemple, les banques ne peuvent pas emprunter à un taux supérieur au taux d’usure. Mais, celui-ci n’est pas remonté aussi vite que le taux d’emprunt des banques. Ainsi, de très bons dossiers d’emprunteur sont quand même refusés. 

L’inflation 

De plus, les budgets des ménages français de toutes les catégories ont diminué. À cause notamment du conflit Ukraine-Russie, l’inflation des factures françaises continue d’augmenter. Ce sont surtout les montants des factures d’électricité. Ceci s’explique aussi par l’arrêt de dizaines de centrales nucléaires à cause d’un défaut détecté au niveau du circuit de refroidissement du réacteur. Mais, le prix du gaz a également augmenté puisque celui-ci est généralement acheté à la Russie. Le pays exerce une certaine pression sur les prix pour tenir les autres pays européens en dehors de son conflit avec l’Ukraine. 

A lire :  Faire estimer sa maison pour succession : Comment le faire dans les bonnes règles ?

Les prévisions pour 2023

Les prévisions pour 2023

On peut s’attendre à quelques éclaircies pour 2023, mais pas à cause d’une diminution de l’inflation ou de meilleurs taux d’emprunts. 

Une demande plus fort que l’offre

La demande du marché immobilier devrait remonter en 2023, car c’est une constante qui continue de se vérifier dans le temps, les Français ont tendance à vouloir acheter après une période de baisse. La plupart des ménages finissent par acheter leur maison ou appartement quand ils commencent leur vie de famille. Ainsi, l’offre devra essayer de suivre le marché d’une demande bien plus grande que ce qu’elle peut actuellement offrir sur le territoire métropolitain. 

Légère baisse des prix

Cette forte demande va entraîner une légère baisse des prix, car les vendeurs voudront offrir au plus offrant, mais la capacité d’achat des acheteurs n’aura pas augmenté. Le taux des crédits immobilier va continuer à augmenter encore et il ne devrait pas sauf exception y avoir d’amélioration du secteur économique. Ainsi, les vendeurs devront parfois s’aligner sur les prix du secteur, mais tout dépend de l’emplacement géographique. Par exemple à Paris, il y va y avoir une baisse des prix alors qu’à Lyon l’immobilier va stagner. mais globalement sur le territoire français que ce soit dans le neuf ou l’ancien, les prix ne vont pas baisser de manière significative