Mon fils est accro aux jeux vidéo : que faire ?

Mon fils est accro aux jeux vidéo : que faire ?

L’addiction sous toutes ses formes peut entraîner des conséquences graves sur la vie d’une personne. Celle-ci peut en venir à se détacher de son entourage, de sa réalité et perdre son travail. Sa santé mentale et physique peuvent en pâtir et sortir de l’addiction est une tâche difficile qui demande souvent un accompagnement

L’addiction aux jeux vidéos 

Depuis 2018, l’OMS déclare que l’addiction aux jeux vidéo est une maladie. Elle rentre dans la case des addictions pouvant avoir des conséquences néfastes sur la vie d’une personne. À condition évidemment de différencier les personnes qui travaillent dans le gaming, les passionnés et les véritables addicts. 

Les symptômes

La personne victime d’une addiction aux jeux vidéos aura une attitude qui peut se décrire comme telle : 

  • Un désir puissant et constant de jouer 
  • Des difficultés à contrôler le temps de jeu 
  • Un syndrome de manque quand il ne joue pas
  • La tolérance à de plus grand temps de jeu
  • L’abandon progressif d’autres plaisirs
  • La poursuite du jeu malgré ses conséquences néfastes

Seuls 3 de ces critères sont nécessaires pour déclarer qu’une personne est victime d’une addiction au jeux vidéo. Mais, il faut au moins que cela affecte négativement la vie et les relations de la personne pendant un an. Autrement, ça peut être considéré comme une vive passion passagère. 

Les risques

Le risque principal est la détérioration de la qualité de vie de la victime de dépendance. Cela implique qu’elle se détache de tout ce qui ne concerne pas son addiction. Un toxicomane ne voudra rien d’autre que sa dose et le gameur compulsif passera sa vie derrière un écran. 

A lire :  Comment bien choisir son casino en ligne en 2021 ?

Lorsque l’on pratique une activité que l’on aime, notre cerveau libère de la dopamine, l’hormone du bonheur. Le risque intervient quand vous répétez l’action de plus en plus, plus longtemps à la recherche de cet état de bonheur passager

L’addiction peut aussi intervenir en réponse à un traumatisme ou une dépression. La personne cherchera un refuge dans une activité, que ce soit la course à pied ou manger pour combler un vide. Mais, les deux sont tout aussi dangereux. 

Comment aider une personne addict aux jeux vidéos ?

Comment aider une personne addict aux jeux vidéos ?

Pour diagnostiquer une addiction, vous pouvez vous servir des critères donnés plus haut, mais ne criez pas au loup dès la première inquiétude. Il faut d’abord en discuter avec elle et voir ses réactions. 

La famille 

Dans ce cas, la famille est toujours un appui puissant pour la personne addict. Savoir que votre famille vous soutient est un facteur important pour la guérison d’une personne. Cependant, ce ne sont pas des professionnels de santé et dans le cas d’une addiction à une substance ou aux écrans, les parents peuvent se retrouver dépassés. 

L’aide professionnelle

L’aide d’un psychologue et d’un addictologue peut être un bon moyen d’assurer à vos proches une rémission complète. Il est à noter toutefois que ces aides peuvent avoir un coût, mais de nombreux centres proposent leur services à prix réduits ou gratuit pour les personnes disposant de peu de ressources. Le plus important après la thérapie est qu’un addict doit rester sobre, jusqu’à la fin de sa vie