Quels sont les avantages et inconvénients d’une maison troglodyte à Tours ?

Maison Troglodyte à Tours : un concept de logement attrayant

Si vous passez par les routes de Touraine, vous pourrez très certainement apercevoir des habitations troglodytiques perchées. D’anciennes grottes creusées pour extraire le tuffeau pour la construction des châteaux et des maisons en Val de Loire. Un bon nombre d’habitants de Tours vivent dans des maisons troglodytes et profitent des nombreuses caractéristiques qu’offre ce genre d’habitat.

Qu’est-ce qu’une maison troglodyte, exactement ? Quelle est la spécificité de ce type d’habitation ? Quels sont les avantages quelles présentes ? Ainsi, nous allons essayer de répondre à toutes ces questions et vous fournir des informations sur les maisons troglodytes à Tours !

Une maison troglodyte, qu’est-ce que c’est concrètement ?

De nos jours, les habitations se multiplient, ce qui fait qu’il y a plus d’une dizaine de types de maisons différentes. Cependant, la maison troglodyte est une habitation authentique et à part entière. En effet, elle est construite directement dans la roche et dans la terre.

Les habitats troglodytes sont des structures qui apparaissent dans diverses traditions. Ils consistent à développer des habitats souterrains ou des habitats qui sont creusés dans les rochers des flancs de montagne.

Les habitations troglodytes sont habituellement creusées dans des roches tendres de type :

  • Calcaire ;
  • Mollasse ;
  • Grès.

À l’époque, les troglodytes sont des humains qui vivent dans :

  • des grottes ;
  • des habitations rocheuses ;
  • des cavernes ;
  • des habitations creusées ;
  • ou qui dépendent des failles des falaises et des grottes naturelles.

Les avantages des maisons troglodytes à Tours

Les habitations troglodytes à Tours n’ont laissé aucune personne indifférente, que ce soit pour leur apparence ou pour leur mode de vie. En effet, il y a quelque chose dans le quotidien des Hommes des cavernes modernes qui nous tente, et pour cause, les habitats des troglodytes sont vraiment connus pour leur caractère écologique.

A lire :  Comment reconnaitre et repousser les insectes xylophages ?

Dans les maisons troglodytes, les températures sont naturellement fraîches durant la période estivale. Elles sont plus agréables et douces pendant la période hivernale, et la majorité des habitants de ces maisons sont heureux de renoncer à toute forme de chauffage.

Au-delà du fait que les habitations troglodytiques apportent une excellente maîtrise de l’énergie, ces structures architecturales sont souvent creusées dans la roche, qui est calcaire. Ce qui est considéré comme écologique, pas comme les composites modernes telles que le béton. Certaines cavités se sont créées il y a des centaines d’années et sont toujours intactes !

Lorsque vous vivez dans une maison troglodyte, vous avez non seulement un rendez-vous en immersion avec l’histoire, mais vous vous tenez devant des logements extrêmement solides.

Les inconvénients des maisons troglodytes à Tours

Même si plus d’une personne est fortement intéressée par l’attrait des habitations troglodytes à Tours, il y a quand même quelques points à garder à l’esprit. Cela pour éviter de se sentir impuissant dans votre vie quotidienne.

  • une rénovation compliquée ;
  • une luminosité réduite ;
  • pas de ventilation mécanique contrôlée ;
  • des soucis d’humidité.

Une rénovation compliquée

Tout d’abord, la rénovation d’une maison troglodyte nécessite un savoir, des connaissances bien particulières. Il s’avère que la plupart d’entre elles sont creusées dans du calcaire. Cela signifie que les matériaux comme le ciment doivent être évités, car la roche a besoin de respirer tout le temps.

Une luminosité réduite

On imagine assez facilement le manque de lumière dans certaines pièces, notamment dans les habitations troglodytiques pures, où il n’y a qu’une seule façade ouvrant sur l’extérieur. De ce fait, il faut faire preuve d’imagination et ne surtout pas hésiter à utiliser des verrières, des façades vitrées ou des puits de lumière.

A lire :  Trouvez rapidement votre plombier dans le 3ᵉ arrondissement à Paris

Pas de ventilation mécanique contrôlée

Toutes les habitations ont besoin de ventilation, et le chemin vers une ventilation optimale est plus compliqué dans les maisons troglodytes. Oubliez donc la VMC, il est plus courant de percer un simple trou de décompression dans chaque pièce de la maison ou d’installer une cheminée pour l’aération.

Des soucis d’humidité

C’est le plus gros problème des troglodytes, ce n’est pas irréversible, mais c’est le plus difficile à régler. En fait, il s’agit de déshumidifier l’air, mais pas d’assécher la paroi rocheuse qui doit respirer en permanence. Dans ce cas, le chauffage par le sol peut remédier au problème d’humidité sans trop élever la température.

Cependant, les racines des arbres et des plantes transportent de l’humidité, il est donc particulièrement important de couper régulièrement le toit de la maison.