Comment fonctionne un objet connecté ?

Comment fonctionne un objet connecté ?

Les objets connectés sont présents partout dans notre quotidien et leur place est amenée à se renforcer dans les prochaines années sous fond de développement des nouvelles technologies. Toutefois, leur fonctionnement peut parfois apparaître bien complexe au regard des technologies qu’ils présentent. Cet article vous explique le mode de fonctionnement d’un objet connecté.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Voici un petit récapitulatif détaillée du mode de fonctionnement de ces matériels électroniques qui révolutionnent notre vie.

La définition d’un objet connecté.

Un objet connecté à la capacité de se connecter à un réseau de communication ( 4G , 5G, Wifi ou Bluetooth) et peut en fonction des cas stocker, traiter des données ou recevoir et donner des instructions pour faire fonctionner une fonctionnalité. Utilisable avec un smartphone ou une tablette, les objets connectés sont contrôlés et peuvent servir de relais pour échanger des données. En outre, ces données sont consultables sur un service lié à internet ou sur l’appareil mobile. Il est estimé qu’il y avait 500 millions d’objets connectés en 2003, 25 milliards en 2015 et presque 50 milliards aujourd’hui.

L’objet connecté révolutionne notre façon de vivre.

Tous ces appareils sont chargés d’améliorer et faciliter le confort de vie des utilisateurs et n’ont cessé de se multiplier depuis leur création dans les années 1990. De plus en plus en lien avec l’intelligence artificielle, leur maillage technologique avec le web , on présente toutes ces technologies comme une véritable extension d’internet. l’exemple le plus en vogue du moment sur ce marché en pleine expansion est la montre connectée qui permet de vérifier ses aptitudes sportives.

A lire :  Trump bloque la fusion entre les fabricants Broadcom et Qualcomm

Comment fonctionne un objet connecté ?

Quel est le mode de fonctionnement d’un objet connecté ?

Le fonctionnement de cet appareil se fonde sur 3 caractéristiques essentielles et deux fonctions principales.

L’objet connecté repose sur 3 caractéristiques essentielles :

  • Une capacité à capter des données par le biais de capteurs qui sont de différentes natures. Ces capteurs ont la capacité de capter la localisation, la distance, l’humidité, la vibration, la vitesse, la température, la pression, la fréquence…
  • La deuxième caractéristique est de pouvoir retransmettre une donnée pour pouvoir permettre la visualisation d’informations grâce aux tableaux de bords dédiés.
  • La dernière caractéristique est d’interconnecter les objets entre eux et qu’ils puissent interagir entre eux de façon plus ou moins grande.

L’objet connecté possède deux fonctions principales :

  • La première est qu’il collecte toutes les informations qui proviennent de son environnement.
  • La deuxième est qu’il déclenche une action en lien avec les informations captées et transmises. Exemple l’arrosage d’une pelouse qui se met en marche lorsque la température à l’extérieur est devenue trop élevée.

L’objet connecté fonctionne sur un réseau de communication. Pour fonctionner, les objets connectés utilisent de multiples technologies de communication spécifiques telle que M2M (Machine to Machine). Ils sont le plus fréquemment enrichie de capteurs qui collectent régulièrement de multiples données. Une fois ces données collectées, l’objet high-tech envoie les données où elles seront stockées dans des infrastructures spécifiques. Grâce aux algorithmes, ces données seront analysées par des calculs intelligents afin de redonner à l’utilisateur une information de qualité.

Les objets connectés reposent sur un réseau de communication. Au sein de cet écosystème, le réseau de communication est le nœud gordien du fonctionnement de toutes ces nouvelles technologies interconnectées. Grâce au Wifi, au Bluetooth les technologies ont connu un développement exceptionnel. Via la méthode du Bluetooth, la consommation énergétique est réduite, mais la dépendance au smartphone qui en découle est problématique. D’un point de vue pratique, le réseau peut être un réseau filaire aussi pour connecter les objets.

A lire :  Maigrir grâce à la technologie

Il existe aussi la Communication GSM directe. Les réseaux de données existants comme la 4G sont peu adaptés dans la majorité des cas et sont très coûteux pour fonctionner correctement. Sans compter que les objets connectés nécessitent une carte SIM dans ce cas spécifique pour être opérationnel. Elle n’est donc pas le mode privilégié.

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.