Tout savoir sur la fibre optique

Tout savoir sur la fibre optique

Petit à petit, le déploiement de la fibre optique est en train d’envahir la France entière. D’ailleurs, tous les opérateurs internet ne parlent plus que des offres fibre. Pourtant, lorsque l’on pose la question aux personnes dans la rue, peu de personnes sont capables de nous donner une définition claire de cette technologie. Nous nous proposons ici de faire le point, pour vous permettre de tout savoir sur la fibre optique.

Définition d’un réseau de fibre optique

Avant de vous parler du réseau de fibre optique, nous allons commencer par définir ce qu’est une fibre optique. Il s’agit d’un fil de verre extrêmement fin. À titre d’information, une fibre mesure le dixième d’un cheveu humain. Néanmoins, il est capable de conduire de la lumière, mais aussi des données numériques.

La fibre optique offre de nombreux avantages par rapport au câblage traditionnel :

  • un taux de transfert beaucoup plus élevé
  • une atténuation des perturbations électromagnétiques
  • une connexion beaucoup plus stable

La composition d’une fibre optique

Vous vous en doutez, une fibre optique est extrêmement fragile. De ce fait, elle doit être bien protégée. Au centre du fil se trouve le cœur. Il mesure entre 50 et 100 micromètres. C’est ce cœur qui doit transporter les données d’un point à l’autre. Autour de ce cœur, se trouve une gaine qui, dans une moindre mesure, joue également un rôle sur le transport des données.

Autour de ces deux éléments se trouve un revêtement plastique qui va jouer un rôle protecteur contre les éventuelles casses, mais aussi les torsions. Son épaisseur varie en général entre 250 et 900 micromètres. Autour de cette protection, vous allez trouver des fibres de renfort et une gaine de câble. Le but est de rendre l’ensemble totalement hermétique à la lumière et la manipulation possible, sans risque de casse.

A lire :  L’intelligence artificielle fait peur aux travailleurs actuels

Au moment du déploiement de la fibre optique, la société va mettre en place une série de câbles de différentes capacités, rendant presque illimitées, les possibilités de transfert de données à travers eux. À titre d’information, un câble réseau de fibre optique OM1 offre une bande passante 200 MHz.km, pour un diamètre de 50 micromètres. Un câble OM4 offrira une bande passante de 3 500 MHz.km. Attention, il s’agit ici uniquement des câbles utilisés dans le déploiement de la fibre optique à l’extérieur de votre habitation. Dans votre domicile, la technologie fibre optique utilisée est la FTTH (Fiber To The Home).

Tout savoir sur la fibre optique

Comment se fait le branchement de la fibre dans votre logement ?

D’abord, et c’est un préalable, le réseau de fibre optique doit être installé dans votre commune, sans quoi rien ne sera possible. Si vous venez de déménager, vous pouvez faire un test d’éligibilité sur le site de n’importe quel fournisseur d’accès à internet. Si la technologie fibre optique a bien été déployée à votre adresse, vous devez alors souscrire à une offre fibre parmi les différentes propositions disponibles. En effet, toutes les box n’offrent pas le même débit fibre optique, ni les mêmes services. Nous reviendrons sur le débit un peu plus tard dans cet article.

Ensuite, vous allez convenir d’une date pour l’installation de la fibre optique. Le but final est d’installer une Prise Terminal Optique (PTO). Selon la nature et la complexité, les travaux peuvent prendre jusqu’à une demi-journée.

En plus du prix à la souscription d’une offre fibre, il faudra également ajouter des frais d’installation :

  • SFR facture 149 € pour une installation de la fibre optique souterraine et 299 € pour un raccordement aérien
  • Bouygues Télécom facture 25 €, si le raccordement est inférieur à 50 m, et 75 € au-delà
  • Orange facture l’installation de PTO 89 €
  • Free, quant à lui, prendra à sa charge les frais d’installation de la fibre optique
A lire :  L’arrivée de la carte biométrique : c’est pour bientôt !

Quel débit choisir en fonction de vos usages ?

Le principal critère de choix lorsqu’on souhaite souscrire à un abonnement internet reste le débit théorique maximum. Pour l’ADSL et le VDSL, le débit varie entre 5 Mb/s et 70 Mb/s. Le débit fibre optique varie entre 300 Mb/s et 8 Gb/s. Attention, contrairement à l’ADSL, les fournisseurs d’accès vous demanderont de choisir le débit fibre optique souhaité, au moment de souscrire à l’offre fibre. Vous l’avez compris, souscrire à une offre fibre optique est bien plus intéressant.

Il reste maintenant à estimer votre consommation.

  • Pour naviguer sur le web et envoyer des mails, vous aurez besoin 1 Mb/s
  • Pour regarder des vidéos sur YouTube de façon parfaitement fluide, prenez 15 Mb/s
  • Pour regarder une émission en streaming, 6 Mb/s devrait suffire
  • Pour regarder Netflix ou Disney + en ultra-HD, il vous faudra un débit de 25 Mb/s
  • Pour jouer en ligne, un débit de 10 Mb/s sera suffisant

Selon la composition de votre foyer, il faudra donc entre 25 et 50 Mb/s. Sachez qu’en moyenne, en France, l’ADSL vous permet d’avoir 19,4 Mb/s. La moyenne pour un débit fibre optique est de 458 Mb/s. Attention, il s’agit d’un débit à la sortie de box. En effet, beaucoup de foyers vont utiliser le wifi pour se connecter. De ce fait, il va y avoir, selon le wifi présent sur votre box et les murs de votre maison, une grosse perte de débit potentiel. Il est même parfois plus pertinent de se connecter en 4G plutôt qu’en ADSL. Pour l’internet avec fibre optique, nous vous conseillons de vous équiper de répéteurs wifi.

À titre d’information, voici les débits maximum que peuvent atteindre les connexions cellulaires

  • 42 Mb/s en 3G
  • 150 Mb/s en 4G
  • 615 Mb/s en 5G
A lire :  Comment utiliser le DPE pour améliorer votre efficacité énergétique

Sachez qu’on considère toutefois qu’atteindre 60 Mb/s en 4G est déjà une excellente performance.

Pour en revenir à notre sujet du jour et à votre futur abonnement internet fibre optique. La différence entre une offre à 300 Mb/s et 500 Mb/s est relativement réduite. Au mieux, vous allez gagner 3 secondes pour le téléchargement d’un fichier de 1 Go. Vous l’avez compris, le choix de votre abonnement internet fibre optique doit se faire sur les services annexes, comme les équipements de la box, le type de wifi ou la disponibilité du service client.

Comment choisir son abonnement internet ADSL ou fibre optique ?

Vous l’avez compris, il n’y a pas de débat à avoir entre l’ADSL ou la fibre optique, encore faut-il bien évidemment que votre foyer soit éligible à ce type d’offre. Le prix est souvent le premier critère de choix. Sachez qu’il existe des offres fibre sans la télévision, vous permettant ainsi de réduire le prix mensuel. Il y a régulièrement des offres promotionnelles (généralement limitées à une année) vous permettant de profiter de la fibre à prix canon.

Enfin, sachez qu’en moyenne, un abonnement internet fibre optique vous coûtera une quarantaine d’euros avec la télévision. Le prix descend à un peu moins de dix euros sans la télévision. Comme nous vous le disions, il est possible de trouver des offres à 20 euros la première année.

Notre article pour tout savoir sur la fibre optique est maintenant terminé. Il ne vous reste plus qu’à éplucher les offres des différents fournisseurs d’accès internet et à les surveiller pour bénéficier d’une éventuelle offre promotionnelle.