Comment estimer sa maison soi-même ?

Comment estimer sa maison soi-même ?

Pour faire estimer votre bien, vous pouvez faire appel à un professionnel, à une agence immobilière ou encore à votre notaire. Mais, l’estimation d’un bien immobilier n’est pas gratuite. Hyperconnectés vous révèle les techniques des agences immobilières pour estimer vous-même votre bien.

Les estimations en ligne

Estimer sa maison soi-même n’est pas forcément une tâche pénible, vous devrez seulement bien connaître votre maison, ce qu’elle contient, sa construction, ainsi que le terrain sur lequel est votre bien. Le reste peut être fait par des simulateurs mis gratuitement à votre disposition.

Estimation gratuite en ligne

Pour utiliser cet outil, vous devez connaître la surface de votre habitation, les commodités qu’elle comprend, son emplacement (ville, voire quartier) son environnement sonore de même que l’état général du bâtiment. Plus vous serez précis dans vos informations et plus l’estimation sera fiable. Il est aussi très important de donner le nombre de pièces que contient le logement. Comme il est obligatoire de signaler si des travaux seront nécessaires prochainement ou immédiatement.

Vous pouvez utiliser différents simulateurs gratuits en ligne. N’hésitez pas à en essayer plusieurs pour avoir une meilleure idée du prix de votre bien s’il venait à être mis en vente.

Simulateur de surface m²

Pour calculer la surface de votre habitation, il existe 4 méthodes de mesure :

  • La surface habitable
  • La surface utile
  • La surface pondérée
  • La surface Carrez

Si vous calculez votre place en mesurant la surface habitable, vous devrez calculer votre espace en prenant la mesure du plancher construit. Ensuite, vous retirez tout ce qui comprend les murs, cages d’escalier, marches, rambardes, etc.

A lire :  Comment réussir sa gestion locative en ligne ?

Avec la méthode de la surface utile, vous devrez estimer la surface de votre habitation avec la moitié de la surface des annexes de celle-ci.

Pour obtenir la surface pondérée, il faut reprendre la méthode de calcul de la surface utile. Cependant, au lieu de ne compter que la moitié des annexes, il faudra compter leur surface en entier cette fois.

Enfin, la surface Carrez est la méthode la plus répandue pour calculer la surface d’un logement. Elle viendra sûrement gonfler un peu votre surface puisqu’elle comprend les mêmes éléments que la surface pondérée. Mais, comme la surface habitable, il faudra retirer du calcul l’espace pris par les murs, cloisons, escaliers, etc. Vous rajouterez donc à la surface de votre appartement, la surface de sa cave, de son local à vélo, de la véranda. Tous les éléments annexes normalement considérés comme des surfaces non habitables.

Mais si vous ne voulez pas utiliser les méthodes en ligne ou que vous voulez vraiment avoir une estimation faite entièrement par vous-même, il existe des solutions.

Estimation immobilière

Faire ses recherches soi-même

Vous ne trouvez pas le simulateur de vos rêves ? Ou peut-être que vous voulez comparer leurs résultats avec des données plus poussées ? Hyperconnectés vous montre les petits secrets des notaires.

Les bases de données des professionnels

Il existe deux bases de données qui peuvent donner réponse à vos questions quant à l’estimation de votre bien.

Tout d’abord, le fichier PERVAL accessible gratuitement qui recense le prix de toutes les ventes immobilières dans un secteur et une période donnée. Cet outil vous permettra de voir le prix des bâtisses environnantes et leur prix de vente. Si elles ont fait l’objet d’une vente. Attention cependant à ne pas vous fier aux prix trop vieux, car cela pourrait vous amener à faire une mauvaise estimation de votre bien. Ce fichier comporte aussi un baromètre des notaires retraçant les prix dans votre zone géographique.

A lire :  Faire estimer sa maison pour succession : Comment le faire dans les bonnes règles ?

Le deuxième outil est la base de données BIENS qui des données statistiques ainsi que les actes de vente immobilière. Néanmoins, il se peut que vous ne trouviez pas tous les actes de vente. Ils sont alors soit trop vieux, soit ils ont été perdus ou détruits avant l’invention de la base.

Le marché local

Enfin la dernière méthode pour estimer votre bien pour succession, c’est sûrement la plus pénible et la plus rustique, mais elle peut être efficace si vous êtes suffisamment attentif. Pour cela, vous devez étudier le marché local de l’immobilier. Comparez les prix des maisons en vente autour de chez vous ainsi que des loyers. Grâce à cela vous aurez une première idée des prix dans votre secteur.

Ensuite, il faudra comparer les prix proposés par vos agences immobilières locales en fonction des biens ressemblants le plus possible au vôtre. Finalement, vous pouvez parcourir les petites annonces pour avoir une idée des prix proposés. À l’aide de tous ces éléments, vous devriez pouvoir atteindre une estimation assez large, mais juste.