Comment devenir orthophoniste ?

Comment devenir orthophoniste ?

Le métier d’orthophoniste attire chaque année de nombreux jeunes après le bac ou même des individus en reconversion professionnelle. Cette profession prévient, repère, traite et rééduque les troubles liés à la voix, à la parole ou aussi au langage. L’orthophoniste conçoit ainsi des programmes de rééducation. Et, aide autant les enfants que les adultes ayant tous un chemin et un parcours de vie complexe.

Mais, alors, quelles formations, concours et études réaliser pour devenir un orthophoniste, et ainsi, travailler dans la santé et le paramédical ?

Les études pour avoir un métier d’orthophoniste

À la sortie du bac ou à la suite d’un emploi qui ne vous plaisez plus, vous devez réaliser un master qui se prépare en cinq années afin de devenir orthophoniste. Ce master est généralement rattaché à une UFR (unité de formation et de recherche) de médecine, autrement dit une ancienne faculté.

La fédération nationale des orthophonistes (FNO) propose une vingtaine d’écoles disponibles sur l’ensemble des territoires de la métropole française telles que Nancy, Paris, Rouen, Montpellier… Celles-ci préparent et accompagnent vers l’exercice du métier.

Pour pouvoir concourir à ces études, il est d’abord indispensable d’avoir le baccalauréat validé avec ou sans mention puis, il faut accéder à la récente plateforme Parcoursup. Les FNO sont étroitement liées à cette plateforme et font chaque année des sélections sur dossier et entretiens pour les meilleurs candidats. La sélection est difficile et rude puisque actuellement, elle ne se fonde plus sur des concours comme auparavant, mais bien sur un dossier de votre cursus scolaire et/ou professionnel. En effet, moins de 1 000 étudiants sont admis par année dans l’ensemble des écoles proposées, ce qui rend donc ce recrutement très sélectif. Le nombre de places à admettre en première année d’études préparatoires au certificat de capacité d’orthophonie est indiqué par un décret annuel.

A lire :  Nos idées de travail à la retraite pour un salaire en plus !

De plus, que vous soyez un profil scientifique ou littéraire, vous étudierez au programme les formations en anatomie, en physique acoustique, en phonation, en linguistique et en psychologie. Après ce diplôme préparé en 5 ans, rappelons-le, plusieurs spécialisations sont proposées aux élèves suite à leur cursus.

Néanmoins, comme on l’a vu auparavant, la difficulté des formations proposées en orthophonie est très intense et si vous réussissez l’examen suite à votre candidature, vous serez alors chanceux face au nombre de candidats sans réponse.

Le diplôme nécessaire pour devenir orthophoniste

Pour ainsi pouvoir exercer en orthophonie et dans le secteur paramédical, il est primordial d’acquérir et d’être titulaire du certificat de capacité d’orthophoniste appelé aussi CCO.

On peut aussi acquérir le diplôme d’université autisme et troubles associés ainsi que le diplôme inter-universitaire déficience intellectuelle et handicap mental préparé à Lyon. Le master neuro-prothèses sensorielles et motrices est, lui, proposé à la faculté de pharmacie de Montpellier. Ou comme autre possibilité, après 5 ans de pratique professionnelle, il est possible de préparer un diplôme de cadre de santé en seulement un an.

comment devenir orthophoniste

Grâce à ce diplôme, l’orthophoniste peut exercer en milieu hospitalier, en cabinet seul ou dans un groupe de santé médical ou paramédical. À la suite de son parcours, il a l’occasion de suivre des formations et de se spécialiser notamment dans les traitements des surdités…

Concernant le salaire à la clé après avoir eu votre diplôme, il peut varier selon votre domaine d’activité. En cabinet, un orthophoniste est mieux rémunéré qu’en milieu hospitalier. Pour le libéral, il atteint en moyenne 2 500 € et pour les hôpitaux, il se fonde sur une base d’un peu plus de 1 900 €.

A lire :  Pourquoi choisir le métier de gestion locative ? 

Comment devenir orthophoniste en France ?

Devenir orthophoniste en France est un parcours passionnant qui demande un engagement important et une formation spécialisée dans la prise en charge des troubles de la communication et du langage. Un orthophoniste joue un rôle essentiel dans l’évaluation, le diagnostic et la rééducation des personnes présentant des difficultés de parole, de langage, de voix, d’articulation ou de déglutition. Voici les principales étapes à suivre pour devenir orthophoniste en France.

Obtention du baccalauréat

Le premier pas pour devenir orthophoniste est d’obtenir le baccalauréat, qui est le diplôme de fin d’études secondaires en France. Ce diplôme est nécessaire pour toute personne souhaitant faire des études supérieures, dont les futurs orthophonistes qui lisent cet article.

Préparation au concours d’entrée en école d’orthophonie

Pour être admis dans une école d’orthophonie, les étudiants doivent passer un concours sélectif. Ce concours comporte généralement des épreuves écrites (tests de français, de logique, de culture générale) et des épreuves orales (entretiens de motivation, tests de langage, etc.). La préparation à ce concours peut se faire par le biais de formations spécifiques ou en autodidacte.

Formation en école d’orthophonie

Une fois admis dans une école d’orthophonie, les étudiants suivent une formation de cinq années pour devenir orthophonistes. Cette formation comprend à la fois des enseignements théoriques (sciences du langage, psychologie, neurologie, phonétique, etc.) et des stages pratiques dans différents milieux de soins (hôpitaux, cabinets privés, centres de rééducation, écoles, etc.). Les étudiants acquièrent ainsi les compétences nécessaires pour évaluer les troubles de la communication et mettre en place des séances de rééducation adaptées aux besoins de chaque patient.

A lire :  Avantages et inconvénients de la mise sous pli à domicile

Obtention du Certificat de Capacité d’Orthophoniste (CCO)

À la fin de la formation en école d’orthophonie, les étudiants doivent passer le Certificat de Capacité d’Orthophoniste (CCO), qui est un examen national. L’obtention du CCO est obligatoire pour exercer la profession d’orthophoniste en France.

Inscription à l’Agence Régionale de Santé (ARS)

Une fois le CCO obtenu, les orthophonistes doivent s’inscrire à l’Agence Régionale de Santé de leur région pour obtenir leur numéro ADELI, qui les autorise à exercer légalement la profession.

Début de la pratique professionnelle

Une fois inscrits à l’ARS, les orthophonistes peuvent commencer à exercer leur profession. Ils peuvent travailler en libéral, en collaboration avec d’autres professionnels de santé, dans des établissements de soins, dans des écoles, ou encore en tant que salariés dans le secteur public ou privé.

En résumé, n’hésitez pas à candidater pour faire des études d’orthophonie puisque c’est un métier lié à la santé très reconnu. Cependant, il est parfois difficile d’intégrer la formation. De nombreux élèves retentent leur chance plusieurs années de suite.