Colombie : lutter contre le réchauffement climatique grâce aux nouvelles technologies

Carte Colombie
Colombie nouvelles technologies Rechauffement climatique

Afin d’améliorer la situation, le ministère de l’Environnement colombien souhaiterait enclencher la ratification rapide de l’Amendement de Kigali.

La Colombie est un pays situé en Amérique Latine, une région du monde qui possèdent des paysages uniques qui émerveillent de nombreux touristes chaque année. Par ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur ce pays aux multiples facettes, faites un tour sur colombie-france.com et la Colombie n’aura plus de secrets pour vous ! 

Malheureusement, la Colombie souffre de la déforestation, de l’agriculture intensive et de l’élevage de bétail qui mettent les écosystèmes en péril. Ce problème majeur a été abordé lors du dernier rapport mondial de la Convention sur la diversité biologique et la conclusion est formelle : l’une des principales causes de la perte de biodiversité résulte de l’exploitation agricole. 

Afin d’améliorer la situation, le ministère de l’Environnement colombien souhaiterait enclencher la ratification rapide de l’Amendement de Kigali et travaille actuellement sur le cadre juridique et administratif. Approuvé en 2016, cet amendement déclare l’inclusion du pays comme signataire de cette mesure primordiale pour la planète. Cette mesure est très importante et marque un nouveau tournant dans le domaine des technologies agricoles. En effet, cela permettra à la Colombie d’accéder aux ressources techniques et financières par le biais du Fonds multilatéral du Protocole de Montréal. L’entrée de l’amendement de Kigali offre de nouvelles opportunités et de nouveaux défis concernant l’industrie. En effet, à contrario du passé, l’industrie colombienne doit faire face à des productions plus propres. Le gouvernement a prit la parole concernant cet aspect technique en expliquant que le fonctionnement se fera avec les secteurs impliqués dans le remplacement des HFC mais également dans l’entrée d’équipements et de nouvelles technologies réduisant la consommation d’énergie.

«La Colombie a tracé une voie claire vers l’utilisation de substances qui n’appauvrissent pas la couche d’ozone et ne réduisent pas l’impact sur le climat de la planète. La réduction de la consommation d’hydrofluorocarbures contribuera à la réalisation des objectifs d’atténuation des gaz à effet de serre. C’est un travail dans lequel tous les secteurs de la société civile doivent être impliqués » rapporte le ministre Correa.