Comment choisir ses culottes menstruelles ?

Comment choisir ses culottes menstruelles ?

Serviettes hygiéniques ou tampons ? Pendant des années, les femmes n’ont pas eu le choix quant aux protections féminines. Depuis quelque temps, la culotte menstruelle a débarqué sur le marché. Elle a rapidement conquis de nombreuses femmes durant leurs règles. Est-ce vraiment la solution miracle ? Toutes les femmes peuvent-elles porter une culotte menstruelle ? Nous allons répondre à vos interrogations.

Comment fonctionne une culotte menstruelle

Durant le cycle périodique, les femmes doivent faire le choix entre diverses protections hygiéniques. La culotte menstruelle semble être la nouvelle tendance auprès des plus jeunes, mais pas uniquement. Comment fonctionne-t-elle ? Peut-on la porter seule ?

Les culottes menstruelles ressemblent à de la lingerie ordinaire. Pourtant, cette dernière est prévue pour absorber les flux menstruels. Différente du tampon, elle présente plus de similitudes avec la serviette hygiénique.

Cette protection hygiénique est, majoritairement, dotée de trois couches très fines qui ne se remarquent pas. La première partie est la drainante qui apporte les flux vers l’absorbante. Cette dernière va contenir le liquide.

Enfin, il y a la partie imperméable, la plus importante selon certaines femmes. Cette dernière assure le rôle d’empêcher les fuites. L’imperméabilité permet également d’éviter les taches de sang.

La culotte menstruelle est appréciée, car selon les modèles, elle peut être conservée entre 8 et 12h. Cette durée est trois fois plus longue que les autres protections périodiques.

Il est possible de la porter la nuit. La culotte est aussi réutilisable et se lave très facilement. Il faut la faire tremper dans l’eau froide avant de la laver à 30°.

Ce sous-vêtement peut aussi se porter peu de temps avant le cycle menstruel afin d’anticiper d’éventuelles fuites. Les couches sont souvent noires et il est difficile de distinguer des traces de sang.

A lire :  Comment tendre vers le zéro déchet ?

Comment choisir ses culottes menstruelles ?

De nombreux choix disponibles

Si vous avez opté pour une culotte menstruelle, il est désormais temps de choisir le modèle que vous souhaitez. Sur le marché, il existe de multiples marques avec des modèles adaptés et très différents aux femmes.

Selon certaines études, on estime qu’il faut 4 protections pour un cycle complet. Il est donc important de faire le bon choix.

De nombreux critères

Bien choisir sa culotte menstruelle oblige à être attentif à de nombreux détails. Le pays de fabrication influe sur la qualité et la composition des culottes. En France, la majorité des culottes sont en coton et apportent ainsi le confort nécessaire aux femmes, mais ce n’est pas le cas de toutes.

De nombreuses marques comme moodz ou Jho Loop se sont lancées très vite dans le business des culottes menstruelles en adaptant l’offre aux différentes clientes. Par conséquent, on voit apparaitre désormais des modèles pour adolescentes, mais également pour des femmes de grandes tailles.

Avant de faire un choix définitif, il faut aussi penser à adapter la protection périodique à son mode de vie. Les femmes doivent donc définir leurs besoins en fonction des activités prévues

En fonction du flux

Connaitre son flux est primordial pour choisir une culotte menstruelle. Il s’agit du premier critère à renseigner lorsque vous allez vous décider d’investir dans un modèle. Selon l’abondance de votre flux, certaines marques et certains modèles ne seront pas adaptés :

  • Le string pour les flux très légers
  • le tanga pour les légers
  • la culotte pour les moyens
  • le shorty pour les moyens
  • le boxer pour les abondants
  • le cycliste pour les très abondants
A lire :  Une tiktokeuse dévoile les 10 incontournables de votre valise de vacances

Il est donc primordial de connaitre son flux pour pouvoir trouver un modèle adapté. L’importante variété de modèles assure chaque femme de pouvoir trouver une culotte à son goût. Selon certaines personnes, il peut être nécessaire de porter une autre protection en supplément de la culotte dans le cas de règles très abondantes.