Ce qu’on ne vous dit pas avant d’acheter une voiture électrique !

La tendance de ces dernières années est d’acheter une voiture électrique à la place d’une thermique. En effet, de nombreux constructeurs automobiles lancent des modèles plus performants les uns que les autres. Mais, savez-vous qu’on vous cache des choses. Alors découvrez tout ce que vous devez savoir avant d’acheter une voiture électrique.

Il faut faire une recharge au quotidien

Si vous roulez de manière régulière, vous devrez sûrement faire une recharge par jour, voir plus de votre voiture électrique. Cela peut être une vraie contrainte en matière de temps. Si vous avez un métier qui vous incite à faire de la route, réfléchissez bien avant d’acheter une voiture électrique, vous pourriez être embêté. 

On pourrait même aller jusqu’à dire que la réelle contrainte du quotidien est celle de faire le plein d’essence en voiture thermique, puisque ce n’est pas une tâche que l’on peut faire à la maison. Le temps perdu en station essence pour tous les trajets du quotidien est en réalité un réel point négatif de la voiture thermique, que l’on a tendance à oublier.

Une batterie rechargé à fond, pas si agréable

Le saviez-vous, lorsque vous recharger votre batterie à 100% c’est-à-dire au maximum, vous allez dans un premier temps abime votre batterie, mais vous risquez aussi d’être dessus de la conduite que propose la voiture. En effet, lorsque votre voiture est rechargée à fond, le freinage et la technique de conduite sont moins intéressantes. 

Cependant, ce que l’on ignore souvent, c’est que puisque la voiture est chargée à 100 %, le freinage régénératif est réduit à néant, forçant les conducteurs à reprendre l’habitude d’appuyer sur la pédale de frein. On perd donc tout l’avantage de ce système de freinage intelligent qui facilitent la conduite des automobilistes.

A lire :  Comment conduire une voiture automatique ?

Pour assurer une conduite agréable, il est conseiller de charger à 100 % uniquement quand c’est indispensable comme lors d’un départ en vacances. Il faut savoir aussi que le phénomène d’absence de freinage régénératif se produit aussi lorsque la température de la batterie est trop froide. Notamment après une nuit dehors en hiver, il faudra donc fréquemment appuyer sur la pédale de frein pendant les premiers kilomètres.

Le prix d’une charge à l’extérieur de chez soi

On y pense peu, mais charger en dehors de chez soi coute très cher, en moyenne chez sois le prix est de  3,5 euros aux 100 km. Ceci correspond à une consommation de 2 litres d’essence pour 100 km, ce qui n’existe pas dans le monde des voitures thermiques. 

Alors que dans une station les prix affichent des tarifs plus élevés, dépassant bien fréquemment les 10 euros pour parcourir 100 km. Qui plus est, les multiples cartes de recharge nécessaires pour que tout se passe bien rendent l’expérience bien inférieure à ce que l’on peut s’imaginer avant de rouler en électrique.

Un itinéraire en fonction des stations de recharge

Même si de plus en plus de station et d’aire de repos ou des bornes de recharge, il faut encore veiller à ce que le trajet en contient une. Alors, fini les détours par les petites routes de campagne quand vous possédez une voiture électrique vous devez suivre un trajet avec un axe principal pour, vous assurez de trouver des bornes en cas de désagréments.