Ouvrir une boutique en ligne n’est pas de tout repos. Au-delà du travail que cela implique en amont, tant au niveau de la définition de la stratégie que du choix des prestataires, nombreux sont les e-commerçants qui se retrouvent confrontés par la suite à d’autres problématiques dont la plupart peuvent pourtant elles aussi être anticipées.

Parmi ces problématiques, on retrouve notamment l’acquisition de trafic, organique comme payant. Une boutique a beau présenter la meilleure offre qui soit, tant en termes de choix que de prix, si elle manque de visibilité, elle ne pourra séduire qu’un panel restreint de consommateurs. Aussi alarmiste qu’elle puisse paraître, il ne s’agit pas de la plus grave…

Pourquoi la livraison constitue-t-elle toujours une problématique majeure pour les e-commerçants ?

En effet, s’il y a bien une erreur qu’un site marchand ne doit pas commettre, c’est ne pas proposer à ces mêmes consommateurs ce qu’ils recherchent. Sans parler des critères de choix et de prix abordés précédemment, ce que recherchent les cyberacheteurs aujourd’hui et qui va faire la différence, ce sont des qualités de services appréciables.

Comme le montre l’infographie ci-dessous, 74% des personnes ayant réalisé un achat en ligne récemment se sont montrés satisfaits envers les boutiques sur lesquelles la livraison était gratuite. Par ailleurs, celle-ci nous apprend que 58% d’entre eux ont apprécié le fait de pouvoir choisir la date de réception de leur commande. Enfin, l’autre chiffre à retenir de cette infographie, ce sont les 70% d’internautes qui ont ajouté des produits à leur panier juste pour connaître les frais de port.

Bien qu’elle ne soit pas simple à résoudre, d’autant en fonction de la nature des produits commercialisés, la livraison constitue donc encore à ce jour une problématique majeure pour le e-commerce ! D’autant en période de soldes et à l’approche des fêtes de fin d’année où elle doit évidemment être irréprochable.

Avant de vous laisser découvrir l’infographie, je vous invite à consulter cette réflexion de Thomas Faivre-Duboz sur le caractère marketing des frais de port.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here