Connaitre les gestes avec lesquels bébé demande de l’attention

Connaitre les gestes avec lesquels bébé demande de l'attention

En tant que nouveau parent, reconnaitre les signes que vous communique votre bébé pour vous prévenir de ce qui le dérange peut être compliqué. Entre couches qui dérangent, une petite faim, ou tout simplement un besoin d’attention, les choses que votre bébé veut que vous remarquiez sont nombreuses.

Les conseils de vos proches avec de l’expérience diffèrent d’une personne à l’autre, ce qui est normal, puisque chaque enfant a sa propre façon d’exprimer ses besoins, mais aussi de les voir satisfaits.

Selon la personnalité de votre enfant, vous pourrez avoir des mois calmes avec un bébé qui n’en demande pas trop. Ou alors, une période difficile avec un enfant qui nécessite plus d’attention de votre part. Dans les deux cas, on vous guide dans ces moments dans ce qui suit.

Les manières qu’utilise votre bébé pour demander de l’attention

Le bébé peut ressentir plusieurs choses : peur, faim, gêne, etc. Et il vous préviendra de ses états de la même manière que les autres nouveau-nés : à travers des pleurs. Votre bébé n’est pas capable de subvenir à ses besoins par lui-même, c’est à vous de venir à son aide. Ses pleurs sont une façon pour lui d’exprimer ce dont il a besoin, et après un certain moment, vous pourrez même distinguer ce que chaque pleur veut dire.

Votre bébé a besoin de se sentir en sécurité, mais aussi aimé, et il vous le fait savoir à sa manière, et c’est à vous de faire en sorte qu’il ait ce dont il a besoin.

Votre nouveau-né peut adopter des gestes propres à lui pour communiquer certaines émotions. Que ce soit un regard, ou bien une grimace, après des mois de pratique, vous pourrez les distinguer pour le bien de votre bébé.

A lire :  Faut-il répondre à un faire part de naissance ?

Outre sa gêne, il peut aussi vous faire ressentir son bonheur à travers des rires, des cris de joie, ou un simple sourire. Ce sont ces moments qui vous rassureront que vous faites du bon travail en tant que parents, même avec toutes les crises de pleurs que vous devez subir.

BABI, votre bébé en est-il un ?

BABI est une abréviation de « Bébés Aux Besoins Intenses« . Si vous sentez que votre bébé pleure plus que la normale, c’est qu’il en est probablement un. Un BABI est très sensible à son entourage et nécessite des besoins spécifiques qui lui procurent son besoin en attention. Ses colères et pleurs peuvent durer tout au long de la nuit s’il n’est pas rassuré, car il ne peut pas se calmer seul.

Pour faire face à un BABI, il vous faut beaucoup de patience, car vous devrez prendre soin des crises de votre enfant intelligemment de façon de l’aider à les passer, mais aussi de lui apprendre à les gérer seul. Cet équilibre entre être là pour lui et le laisser surmonter ses peurs est une fine ligne que beaucoup de parents ont du mal à achever, car ils ne supportent pas de voir leur bout de choux souffrir, il ne reste pas moins nécessaire pour le bon développement de votre enfant. Votre pédiatre pourra vous aider en vous donnant des conseils sur comment aborder les choses après avoir examiné votre enfant.

Petite précision, un bébé de moins de 3 mois ne peut pas être un BABI. Si vous jugez que votre bébé a des crises beaucoup trop souvent, dirigez-vous vers son médecin pour vérifier que rien ne cloche.

A lire :  Comment occuper son bébé de 2 ans ?

Répondre aux besoins d'un bébé qui demande de l'attention

Répondre aux besoins d’un bébé qui demande de l’attention

La création d’une routine constituée de gestes et d’habitudes pour aider bébé lorsqu’il réclame de l’attention est nécessaire pour créer ce lien affectif dont votre enfant a tant besoin. Vous pouvez rassurer votre bébé au quotidien en :

  • Lui parlant comme vous le ferez avec un adulte, en plus de l’aider avec son langage, votre bébé a besoin de savoir que son charabia (du moins pour vous) est pris en considération. On le sait, ce seront des conversions d’un seul côté, mais personne n’a dit qu’être parent était facile ;
  • Jouant avec lui, tout en gardant le sourire. Votre humeur du jour est facilement ressentie par le bébé, il ne faut pas que vous lui montriez que c’est une corvée pour vous ;
  • Le prenant plus souvent dans vos bras, les gestes physiques sont les plus rassurants pour votre enfant. Une simple joue collée peut le déstresser dans des situations extrêmes ;
  • Lui faisant part de simples gestes d’amour, les liens affectifs que vous créeraient lors de son enfance sont importants pour le bon développement de votre enfant. Même s’il est trop petit pour se rappeler de ces moments, vous les garderez comme souvenirs.