Dans peu de temps, une bande de fréquence 4G sera dédiée de façon exclusive à l’internet fixe en France. Le but est de déployer l’internet très haut débit chez dix millions de Français.

Une technologie nommée RttH

Cette année, des box 4G à usage fixe ont été successivement sortis par Boygues Telecom, Orange et SFR. Ces box permettent de se raccorder au réseau mobile des opérateurs pour avoir chez soi une connexion wifi. Une manière astucieuse d’apporter l’internet haut débit dans des territoires loin d’être fibrés mais bien couverts en 4G. Mais d’autres opérateurs s’activent pour mettre en place une technologie encore plus poussée : le TDH radio. « Nous, nous appelons ça du RttH, en référence au FttH C’est une technologie légère qui permet un déploiement rapide dans les zones oubliées par la fibre. 35 collectivités sont déjà prêtes à en financer le déploiement » explique Hervé Rasclard, le Délégué Général de la FIRIP (fédération des industriels des réseaux d’initiative publique). Les expérimentations se font depuis l’année dernière. L’avantage qu’a la technologie du RttH, c’est qu’elle ne possède aucun risque d’engorgement des réseaux mobiles.

Une solution temporaire e attendant le déploiement de la fibre

Aussi, il n’y a plus besoin de limiter pour les abonnés, les débits et les usages. Par ailleurs, l’Arcep a pris la décision d’attribuer une bande de fréquence dédiée : 40 MHz en 3,5 GHz. Ce qui est une bonne nouvelle pour les professionnels qui misent sur la 4G fixe car ils pourront proposer plus de 30 Mbit/s aux utilisateurs (pour l’instant ils ne dépassent pas les 20 Mbit/s). Notons qu’il y a déjà une volonté politique du gouvernement de couvrir toute la France avec le très haut débit. En effet, Emmanuel Macron l’avait affirmé lors de la campagne présidentielle et l’a encore réaffirmé le 9 juin dernier. « La fibre, on ne la mettra pas partout jusqu’au dernier kilomètre dans le dernier hameau (…)  Mais une solution mixte où on marie la fibre, les innovations technologiques qui permettent d’avoir la 4G à bon niveau, on sait le faire partout » déclarait-il. Le RttH apparaît donc comme une solution temporaire.