Les télésièges des stations de ski vont-ils tous fonctionner cet hiver ?

Les télésièges des stations de ski vont-ils tous fonctionner cet hiver ?

Les skieurs pourraient avoir de mauvaises surprises en arrivant à la station de ski. Elles aussi sont lourdement touchées par la crise de l’énergie que traverse actuellement le pays. Une crise qui dure depuis déjà plusieurs années, mais qui devient intenable dans le contexte actuel. Les stations vont voir leur facture multiplié par 10

Pourquoi les télésièges seront réduits ? 

Pour tenter de réduire leur facture d’électricité ont diminué au maximum l’utilisation des canons à neige, des usines de neige, mais également de toutes les remontées mécaniques. 

Crise énergétique 

La France traverse présentement une crise énergétique où elle consomme plus d’électricité qu’elle n’en consomme peu importe la source de celle-ci. Le problème, c’est que l’approvisionnement en gaz naturel est contrôlé par la Russie pour le moment en plein conflit armé avec l’Ukraine. Le prix du mégawattheure est passé en moins d’un an de 80 à 1000€. Une multiplication exorbitante qui se ressent dans chaque foyer, chaque entreprise française. 

Parc nucléaire au ralentis

De plus, 26 des 56 centrales nucléaires du territoire français sont actuellement à l’arrêt et ne devraient pas redémarrer en totalité avant 2023. En effet, un défaut a été détecté dans le circuit de refroidissement du réacteur nucléaire. Celui-ci sert à garder le contrôle sur la température du réacteur et en cas de problème à le refroidir pour éviter qu’il explose comme à Tchernobyl. 

Sans cette sécurité, si le réacteur entre en fusion, il fera encore plus de dégâts qu’il y a presque 40 ans maintenant.  

Comment vont fonctionner les télésièges cet hiver ? 

Comment vont fonctionner les télésièges cet hiver ? 

Les télésièges et toutes autres remontées mécaniques fonctionnent au ralenti. Certaines activées seront également réduites, des télésièges seront fermés, le ski de nuit sera interdit pour éviter de laisser les spots allumés toute la nuit. Pour parer aux fortes factures en plus, les forfaits et séjours augmentent leurs prix. 

A lire :  Les avantages d'une planche en bois Montessori

Réduction de la vitesse 

La vitesse des télésiège et téléski sera en moyenne d’un mètre par seconde dans les stations. Ce qui rajoute environ une minute de trajet pour le client, de quoi prendre le temps d’admirer la beauté de la nature qui s’offre devant vos yeux nus. Ceci devrait aider à réduire la facture des stations puisque les remontées mécaniques contribuent à hauteur de 60% au moins de la facture d’électricité.  

Réduction des horaires

Pour réduire la consommation des spots de lumière, des canons et usines à neige, le ski de nuit sera interdit. Mais, les horaires d’ouverture de pistes seront également réduits d’une heure ou deux maximum. 

Les canons à neige seront utilisés plus tôt le matin avant que les skieurs n’arrivent à seulement s’il y a une forte affluence. Les usines à neige adoptent le même comportement en ne produisant que sur forte demande. Il faudra donc surtout compter sur la neige naturelle parce que les stations doivent déjà assurer des factures qui passent de 2 millions à 20 millions d’euros

La saison, elle ne sera pas écourtée, tant qu’il y aura de la neige, mais pour les forfaits, il faudra se renseigner sur leur nouvelle durée.