Quels sont les 7 signes de l’apocalypse ?

Quels sont les 7 signes de l'apocalypse ?

De nombreux signes de l’Apocalypse existent. Il se retrouve dans les textes saints, mais leur interprétation peut parfois porter à confusion et évidemment, aucune date n’existe pour s’y préparer. Mais, la solution, en revanche, semble être de prier plus, de moins faire la guerre, de s’aider et d’arriver à vivre en paix ou Dieu viendra juger ses enfants et reprendre ce qu’il a donné en punition. Des paroles effrayantes pour tous les croyants. Néanmoins, au fil des ans, sept signes ont pu être dégagés, ceux-ci annonceraient normalement que l’Apocalypse est proche. Et non, ça n’a rien à voir avec le mariage gay.

Les catastrophes naturelles et humaines

Que ce soit dans l’ancien ou le Nouveau Testament, la fin du monde a toujours eu comme signes avant-coureurs des guerres, des séismes, des maladies mortelles. Beaucoup ont vu dans le coronavirus récemment un nouveau signe que Dieu va bientôt revenir. La résurrection du Christ serait proche et le jour du jugement approche donc à grands pas selon les écritures. Néanmoins, certaines catastrophes naturelles peuvent s’expliquer à cause du réchauffement climatique. Une cause qui a mystérieusement été prédite dans les textes saints par le « réchauffement du soleil ».

La foi se perd

on ne peut pas dire que les Églises soient vides lors de grandes messes de Noël ou de Pâques. Pourtant, force est de constater que les églises sont de moins en moins remplies le dimanche et selon les écritures de Jésus, c’est un signe de la fin du monde. Les Hommes s’éloignent de la foi et finissent par se perdre en vénérant d’autres dieux comme la technologie. Qui est considéré par les plus extrêmes comme les instruments de Malin.

A lire :  La sonde Cassini va réaliser sa dernière mission

L’apparition de faux Christ

On parle ici de l’apparition de nombreuses sectes et de leurs gourous ou encore d’églises parallèles. Ici, les paroles de Dieu sont détournées et manipulées par ces faux prêcheurs. Cette manipulation viserait à fausser la vision de l’Évangile et sa pratique en corrompant la foi même. Ainsi, l’Évangile disparaîtrait, sonnant la fin du monde.

L’individualité

On parle ici de la perte de la charité. Les populations se renferment sur elles-mêmes, plus personne ne fait de dons ou aide son prochain comme le préconise la Bible. Nous sommes toujours connectés, pourtant, on ne prend plus soin de nos aînés comme avant et les enfants sont souvent exposés à un trop jeune âge à ce mode de vie.

Des temps pénibles pour tous

Des temps pénibles pour tous

Par ailleurs, on peut citer les crises économiques, le changement climatique, les conflits qui continuent de faire des centaines de morts ou encore les politiques corrompus. Le monde tourne malgré tout, mais il faut admettre qu’il ne se passe pas un instant sans qu’une nouvelle catastrophe arrive. Il y a du bon dans l’humain, mais ces temps pénibles visent à l’user, à l’éprouver. Ce qui devrait faire ressortir le pire en nous, provoquant la chute des civilisations.

Des anomalies dans le ciel

Enfin, il est dit que lorsque la fin se rapprochera, il y aura des signes dans le ciel. Parle-t-on d’orages foudroyants ou de vaisseau spatial, nul ne le sait ? Les écritures parlent de signes « dans le Soleil, dans la Lune et les étoiles » et d’angoisse dans les nations. « Alors, on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire ». C’est apparemment à ce moment-là, l’apocalypse commencera par le jour du jugement des hommes et des femmes.

A lire :  Tapisserie de l’apocalypse : qui l'a faite et où est-elle ?

L’évangile répandu à travers le monde

Ce septième signe parle également de « la résurrection d’Israël » qui signifie que l’Évangile a été répandu partout dans le monde et que Jésus peut enfin revenir sur Terre pour accomplir son devoir. Sauver les âmes des saints et laisser sur terres les impurs avant de déclencher la fin.