Des signaux qualifiés d’ « étranges » ont été détectés par des astronomes, provenant d’une étoile située à seulement onze années-lumière de la planète terre. Il s’agit d’un des astres les plus proches de la terre, une « naine rouge » dont les signaux radio seraient uniques. D’ailleurs, les astronomes ont effectué des observations sur les étoiles qui l’avoisinaient sans avoir capté les mêmes signaux.

aDes signaux radio datant d’avril et mai 2017

Les signaux radio détectés par les scientifiques ont été enregistrés pendant les mois d’avril et mai 2017. Ils étaient émis par plusieurs étoiles : HD 95 735, Ross 128, Gliese 436 ainsi que Wolf 359. L’analyse des données a ensuite révélé que les signaux radio émis par l’étoile Ross 128 étaient particuliers et leur nature est encore en cours de recherche. Selon le directeur du Laboratoire d’habitabilité planétaire Abel Mendez, les signaux avaient été captés en séquences de dix minutes et étaient très étranges. Il a également déclaré avoir écarté l’hypothèse qu’ils soient des interférences radio puisqu’émis sur une seule étoile. De plus, immédiatement après avoir capté des signaux inexplicables, une observation avait été effectuée avant et après sur les étoiles à proximité, sans qu’il n’y ait d’émissions similaires. A noter que le laboratoire d’habitabilité planétaire se situe à l’université de Porto Rico, à Arecibo. L’astronome Abel Mendez poursuit en avouant pour l’instant que l’origine des signaux restait inconnue. Cependant, trois explications sont envisageables : l’explosion d’un des satellites de Ross 128 ou encore que c’est un autre objet situé dans son champ d’observation qui a émis le signal. Enfin, il pourrait s’agir d’une éruption de type solaire.

Des signaux extraterrestres ?

Toujours selon Abel Mendez, la possibilité que ces signaux radio soient d’origine extraterrestre est très faible, une multitude d’explications possibles existant avant cette dernière. En attendant, de nouvelles observations de l’étoile Ross 128 ont été effectuées le soir du dimanche 16 juillet. Cette fois-ci, le radiotélescope d’observatoire d’Arecibo a été utilisé. En Californie, les experts du Search for Extraterrestrial Intelligence ont également procédé à des écoutes de Ross 128. L’ensemble des observations devraient être rassemblées en fin de semaine afin de parvenir à une solution, a communiqué le professeur Mendez sur Twitter.