Que faire quand on veut ouvrir un bar ou un café ?

Que faire quand on veut ouvrir un bar ou un café ?

La création d’une entreprise dans le secteur de la restauration est toujours une voie attrayante vers l’indépendance. Cependant, pour ouvrir un bar ou un café, il y a beaucoup de conditions à remplir, notamment trouver un financement adéquat, mais il est également primordial de développer une idée claire du groupe cible de son établissement.

Les éléments essentiels à considérer avant d’ouvrir un bar ou un café

Si vous souhaitez vous mettre à votre compte avec un tel établissement, vous devez bien sûr avoir une idée précise de ce à quoi il doit ressembler. Cela passe naturellement dans un premier temps par trouver un agencement d’un bar ou d’un café qui vous convienne, mais également par le choix des services et produits proposés, ainsi que l’atmosphère que vous souhaitez dégager. 

Il est tout aussi important d’analyser sa clientèle cible, de même que l’emplacement prévu pour son établissement, puisque ces deux critères influent directement sur votre capacité à engendrer un chiffre d’affaires suffisant pour pérenniser votre projet.

Les trois composantes principales lors de l’ouverture d’un café ou d’un bar sont donc l’idée commerciale, les clients cibles et l’emplacement choisi : ainsi, chaque fois que vous constatez que vous devez faire des compromis sur l’un de ces trois facteurs, vous devez réfléchir aux adaptations à apporter aux autres. Par exemple, les étudiants aiment peut-être le latte macchiato, mais ne peuvent pas s’offrir ces produits s’ils disposent d’une très haute qualité, et en conséquence d’un coût élevé. 

Si vous souhaitez ouvrir un bar et en assurer la pérennité, vous devez bien équilibrer le triangle magique. Cela passe bien sûr aussi par un établissement dans lequel tes clients se sentent bien, mais également par un plan concret et réaliste pour votre entreprise.

A lire :  Pourquoi choisir le métier de gestion locative ? 

Le financement et le business plan de son bar ou de son café

Pour ouvrir un café, il faut généralement un financement externe : en effet, la création d’un tel établissement s’accompagne généralement de frais élevés, notamment pour agencer les lieux selon tes idées, acheter le mobilier correspondant et l’équipement initial en vaisselle et en provisions. 

De ce fait, vous aurez probablement besoin de capitaux extérieurs. Or, dans le secteur de la restauration, les banques accordent des crédits avec une certaine prudence, car il arrive trop souvent que des cafés ou des restaurants doivent fermer. En tant que chef d’entreprise, vous aurez besoin d’un business plan réaliste pour convaincre les investisseurs ou obtenir des subventions.

Même si vous trouvez seul le capital nécessaire, un plan financier solide vous sera d’une grande aide. Une telle planification vous permet d’avoir une idée claire des coûts auxquels vous devrez faire face et révèleront certains risques à considérer.

Ainsi, si votre concept et votre business plan sont réalistes et convaincants, vous pourrez plus facilement obtenir le financement nécessaire pour ouvrir votre café. Lors de la création, prévoyez des réserves suffisantes pour pouvoir surmonter les périodes de faible chiffre d’affaires initiales. 

Réfléchissez par ailleurs aux domaines dans lesquels vous pouvez économiser de l’argent : de nombreux équipements dans le domaine de la restauration peuvent notamment être achetés d’occasion.