Comment lutter contre la fast fashion ?

Comment lutter contre la fast fashion ?

La fast fashion est présente partout dans notre quotidien. Si l’on souhaite être tendance et s’habiller pour de petits prix, les marques de fast fashion sont les reines pour ça. Aujourd’hui, nous savons pertinemment que la fast fashion a un impact négatif sur la planète et les humains, comment lutter contre ce phénomène ? 

Revoir sa consommation de fast fashion

Pour limiter notre impact concernant l’industrie de la mode. Il est tout à fait possible de revoir ses habitudes de consommation. Au quotidien, vous pouvez appliquer quelques conseils pour consommer de manière plus responsable :

  • Achetez moins de vêtements, mais de meilleure qualité
  • Faites un tri dans votre garde robe/dressing pour connaître vos réels besoins
  • N’achetez plus sur un coup de tête

Si pour commencer, vous appliquez ces astuces dans votre vie, votre consommation de fast fashion va nettement être réduite. Nous savons que les grandes marques de fast fashion connaissent parfaitement notre comportement pour nous inciter à acheter des vêtements dont nous n’avons pas forcément besoin. Et, si vous tentez de contrer ce phénomène en arrêtant d’acheter sur un coup de tête un vêtement que vous venez de voir dans une vitrine ?

En effet, consommer mieux, cela passe par consommer moins. Réfléchissez à vos achats, en vous posant quelques questions. Est-ce que j’en ai réellement besoin ? Est-ce que je n’ai pas déjà ce produit similaire dans ma garde-robe ? Si la réponse à cette dernière est “oui”, peut-être que finalement cet achat n’est vraiment pas utile.

Même si vous continuez d’acheter en fast fashion, avoir ces réflexions vous aideront à avoir une consommation de la mode plus durable. 

A lire :  Quelle est la mode homme en ce moment ? 

Comment lutter contre la fast fashion ?

Consommer autrement pour lutter contre la fast fashion

Peut-être que lutter contre la fast fashion, sera au bout d’un certain temps synonyme de la boycotter. Le meilleur moyen de lutter contre cette mode est de ne plus la consommer. Pour la consommer, il existe plusieurs solutions parfaites. Ce sont des solutions qui limiteront votre impact sur l’environnement, c’est certain.

La seconde main

En France et partout dans le monde, il existe des tonnes de magasins permettant de consommer de la seconde main. On les appelle souvent les friperies, ce sont de nouvelles boutiques qui permettent d’acheter la plupart du temps, des vêtements vintage (et pas seulement) en occasion.

La seconde main est, aujourd’hui, davantage accessible à tous et à moindre prix grâce à des sites et des applications de seconde main. De nos jours, vous pouvez chiner sur le web n’importe quel type de vêtement en occasion. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges, tous les genres et tous les styles.

Acheter en seconde main, c’est une réelle façon de réduire son empreinte carbone. En effet, lorsque l’on sait que la production d’un nouveau jean demande 7 000 à 10 000 litres d’eau, le mieux est de se tourner vers un jean déjà existant, en parfait état. Voilà l’objectif principal de l’achat en seconde main, ne pas utiliser des ressources épuisables lorsque l’on n’en a pas besoin. 

Les marques éthiques

Enfin, une autre manière de lutter contre la fast fashion est d’acheter des marques plus éthiques. En effet, la production de leurs produits est plus raisonnée. La plupart du temps, ces marques utilisent des fibres naturelles et moins dangereuses pour la planète et les humains, pour créer un textile durable.

A lire :  Savoir comment s'habiller aujourd'hui

Souvent, ces marques sont beaucoup plus chères que les vêtements de fast fashion. Mais, le prix est justifié par la production raisonnée et la qualité des vêtements. C’est notamment en consommant des vêtements plus chers et de bonne qualité, que vous consommerez moins. Vous avez toutes les clés en main pour lutter contre la fast fashion et choisir une mode engagée.

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.