Comment investir en NFT en 2023 ?

Investir en NFT

Impossible aujourd’hui de passer à côté du phénomène NFT. Il n’y a pas un jour où vous pouvez éviter de lire ou de voir un article sur le sujet. Nous allons tout vous dire sur les NFT pour savoir en quoi cela consiste, si vous devez investir et comment le faire.

La définition de NFT

Un NFT est un acronyme. C’est l’abréviation d’un terme anglais signifiant Non Fongible Token. Nous pourrions traduire cette abréviation par jeton non fongible. Maintenant, vous n’êtes sans doute pas beaucoup plus avancé. Nous allons donc chercher à savoir ce qui se cache derrière cette histoire de jeton non fongible.

Si vous vous intéressez aux cryptomonnaies, vous avez sûrement entendu parler de cette histoire de jeton. Pour les autres et sans rentrer dans des détails trop techniques, il s’agit d’un identifiant unique et infalsifiable. Cela permet de garantir l’authenticité dudit jeton et donc de l’œuvre d’art numérique auquel il est lié. Pour faire simple, il s’agit d’une sorte de certificat numérique dans lequel est stocké :

  • La signature de l’œuvre
  • Le nom de l’auteur
  • Le type de produit
  • La date
  • Un code unique d’authentification

Pour éviter tous risques de fraude, ce jeton est lié à une blockchain le rendant, de ce fait, infalsifiable. Ainsi, chaque NFT est unique. Pour celles et ceux que cela intéresse, la blockchain la plus souvent utilisée est l’Ethereum, même si la blockchain Cardano prend de plus en plus d’ampleur dans ce domaine.

De ce fait, un NFT est un objet de collection numérique. Il peut prendre tous les types de forme, que ce soit un fichier vidéo, audio ou un fichier image. Enfin, pour votre culture générale, les NFT ne datent pas d’hier, puisque le premier est né en 2014. Il faut bien l’avouer, ce dernier n’a pas eu un grand succès.

A lire :  Quel taux d'endettement pour rachat de crédit ?

Peut-on revendre un NFT ?

Il est important de revenir sur cette notion de fongibilité de manière un peu plus précise, car de nombreuses personnes pensent qu’une fois acquis l’œuvre en question, il vous est impossible de la revendre. Fort heureusement, c’est évidemment totalement faux.

Comme vous le feriez avec la vente d’une œuvre d’art, le certificat est d’abord authentifié via la blockchain, puis il est cédé à l’autre personne. Ici par contre, tout se passe aux yeux de tous. Vous pouvez donc savoir à qui appartenait l’œuvre avant vous.

Bien entendu, il ne suffit pas d’envoyer l’œuvre d’art numérique par mail à la personne et de la copier sur un disque dur pour qu’elle change de propriétaire. Vous devez impérativement utiliser une plateforme d’échange de NFT ou une clé de type wallet. Vous l’avez compris, un NFT fonctionne et s’échange exactement de la même manière qu’une cryptomonnaie.

Investir en NFT

Quels sont les avantages des NFT pour les artistes ?

Pour un artiste, qu’il crée des œuvres physiques ou numériques, créer un NFT associé à cette œuvre lui assure que celle-ci ne peut être ni copiée, ni imitée, puisqu’il a en sa possession un certificat unique. Bien sûr, rien n’empêche une personne mal intentionnée d’en faire une copie, mais il s’agira alors d’un faux sans aucune valeur.

En tant qu’acheteur, vous pouvez facilement savoir si l’œuvre qu’on vous propose est bien une vraie, et aussi, à qui elle appartient. Pour cela, il suffit de vérifier le hash du jeton.

Comment créer un NFT ?

Que vous soyez un artiste international ou uniquement connu localement, il est possible de faire un minting de NFT. Il y a deux options qui s’offrent à vous.

  • La première est de créer un smart contrat sur la blockchain Ethereum. Vous aurez besoin d’un wallet pour stocker le certificat une fois créé et d’un site pour générer le NFT. Vous pouvez le faire via le site Binance par exemple. Pour éviter de créer des NFT pour tout et n’importe quoi, et pour éviter de “surcharger” la blockchain, cette création est payante.
  • La seconde option est assez similaire, puisqu’il vous suffit de vous rendre sur une marketplace qui vendent déjà des objets de collection numérique. Elles proposent en général une option pour créer votre marquage.
A lire :  Quel est le budget moyen pour une personne seule ?

Quelle que soit l’option choisie, se pose la question du prix. Il est variable en fonction du trafic au moment du mint. Si vous êtes intéressé par la création de NFT, nous vous conseillons de les créer très tôt le matin ou très tard le soir. Sachez aussi qu’il est possible d’utiliser le lazy minting, encore appelé free minting. Le principe est un peu différent, puisqu’un NFT est bien créé, mais les frais de création sont à la charge de l’acheteur et non plus de l’artiste.

Peut-on fractionner un NFT ?

Vous vous en doutez, le prix d’un NFT est extrêmement variable en fonction de l’artiste. En 2021, l’artiste Mike Winkelmann a vendu une œuvre pour 69,3 millions de dollars. Bonne nouvelle, il est possible de fractionner le NFT. Vous pourrez ainsi acheter le NFT à plusieurs. Il est même possible (selon vos besoins) de la partager de manière égale ou en fonction du pourcentage que chaque personne a investi. Cela fonctionne de la même façon qu’un immeuble acheté en copropriété. Libre à vous ensuite de revendre vos parts à une autre personne.

Pourquoi investir dans les NFT ?

Vous l’avez compris, les NFT sont ni plus, ni moins que la bascule vers le numérique du marché de l’art, avec en plus, un élargissement des possibilités et une sécurisation accrue pour les acheteurs et pour les vendeurs. Vous pouvez donc investir dans une NTF, comme vous le feriez dans une valeur refuge. Le gros avantage des NFT, c’est qu’il y a encore de très bonnes affaires à réaliser pour les investisseurs. Ainsi, une NFT vendu 1646 dollars s’est revendue quelques années plus tard 23 millions de dollars.

A lire :  Quel est le prix d'un lingot d'or ?

Vous pouvez aussi, en tant qu’investisseur, spéculer sur des œuvres ou des artistes. En effet, comme avec les cryptomonnaies, les NFT sont très volatiles. Vous pouvez ainsi acheter un NFT, comme vous le feriez en achetant des actions en bourse ou des cryptomonnaies. Par contre, pour le moment il n’est pas possible de profiter des CFD et trader des NFT.

A propos Valentine Duval 376 Articles
Passionnée de décoration, je partage ici mes trouvailles en toute simplicité.