Dimension ascenseur : Normes, prix et ce qu’il faut savoir

Dimension ascenseur : Normes, prix et ce qu'il faut savoir

Aujourd’hui, dans la plupart des espaces publics, il est obligatoire d’avoir des ascenseurs adaptés pour les personnes à mobilité réduite. Les ascenseurs, comme tous les moyens de locomotion, sont soumis à des restrictions et des consignes obligatoires pour protéger les usagers. Les ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite n’ont pas les mêmes restrictions que les ascenseurs personnels, de maison. Quelles sont les normes auxquelles les constructeurs doivent faire face ?

Quelles sont les normes pour les ascenseurs PMR et privatifs ?

Pour les ascenseurs destinés aux lieux publics et les ascenseurs personnels, les normes ne sont pas les mêmes. En effet, les ascenseurs privés, aussi appelés “élévateur de personnes”, ont des capacités moins grandes que pour les lieux publics.

Les ascenseurs de maisons sont beaucoup moins rapides que les ascenseurs publics : il faut en moyenne entre 40 à 50 secondes pour gravir deux étages à l’élévateur de personnes, alors qu’un ascenseur public mettra environ 5 secondes.

Quant aux normes, ces deux types d’ascenseurs sont soumis à des législations très strictes. Pour les ascenseurs PMR il s’agit de la norme EN 81-70. Cette dernière concerne les commandes, dimensions, contrastes, distances et accessoires des ascenseurs. Il est important de savoir que la maintenance et l’entretien annuel font partie du contrôle du dispositif obligatoire. Ces normes sont très strictes mais aussi très coûteuses. Il existe aussi la norme SIA 500, qui a pour but de sécuriser la manœuvre de l’ascenseur et la dimension de celui-ci.

Pour les élévateurs de personnes, il s’agit des normes européennes et celles de la “directive machine 2006/42/CE”. L’installation d’un ascenseur privatif est moins contraignante et ne nécessite pas de ligne d’alarme d’urgence. À noter qu’il est possible de mettre en place une télésurveillance, ou même de relier le téléphone à un système d’alarme pour garantir une sécurité.

A lire :  5 accessoires qui vous changent une décoration d'intérieur

Quelle est la taille d’un ascenseur pour PMR ?

Dans les bâtiments recevant du public, un ascenseur accessible aux personnes à mobilité est obligatoire, tout comme un accès au bâtiment. les ascenseurs PMR sont classés en trois types :

  • Ascenseur de type I : minimum 1m x 1m30. Il peut supporter une charge de 450 kg, et une seule personne en fauteuil roulant, sans accompagnateur. Il est maintenant interdit dans toutes les constructions neuves. Il est présent dans les anciens bâtiments où la place pour installer un ascenseur était restreinte.
  • Ascenseur de type II : minimum 1,1m x 1m40. Il peut également supporter une charge de 450 kg, mais a une capacité plus grande que l’ascenseur de type I : il peut y avoir un ou plusieurs accompagnateurs pour la personne à mobilité réduite.
  • Ascenseur de type III : minimum 1m20 x 2m10. La capacité de cet ascenseur est de plusieurs personnes en fauteuil roulant en même temps.

Quelle est la taille d’un ascenseur pour particulier ?

De plus en plus de particuliers font le choix d’installer un ascenseur privatif. Seulement, il n’est pas simple et cette installation nécessite souvent des travaux d’aménagement dans votre logement, comme la construction d’un accès. Il est possible d’installer un élévateur de personnes de plusieurs manières : un ascenseur privatif avec une structure auto-portante ou un ascenseur de maison à gaine.

Les constructeurs spécialisés ont des standards de dimension à respecter, allant de 700 x 700 mm, à 1100 x 1400 mm. Le poids quant à lui est d’environ 300 kg, pour pouvoir permettre à une personne en situation de handicap d’être accompagnée.

A lire :  Quand et comment ramoner un poêle à bois ?

ascenseur pour particulier

Quel est le prix moyen d’un ascenseur ?

Un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite est souvent relatif aux options et dimensions. En effet, le choix de l’ascenseur, l’accessibilité aux travaux et la taille de la cabine sont des facteurs à prendre en compte par le professionnel lors du devis.

Combien coûte un mini ascenseur de maison ?

Un ascenseur privatif peut être très onéreux lorsque l’habitation a besoin de travaux d’installation. Le prix peut être compté entre 8 000€ et 12 000€, et cette fourchette de prix peut grimper jusqu’à 20 000€ selon les travaux obligatoires nécessaires à l’installation du dispositif.

Quelles sont les aides disponibles pour réduire les coûts ?

Pour aider les personnes à mobilité réduite à améliorer leur quotidien, il existe des aides pour participer au financement du projet. Il existe par exemple un crédit d’impôt, des aides de l’agence nationale de l’habitat et l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. Il est aussi à savoir que pour l’installation d’un ascenseur privatif pour personnes handicapées, la TVA est réduite de 5,5%. Pour finir, certaines collectivités locales fournissent également des aides pour la prise en charge des travaux d’habilitation.