Comment écrire une chanson ?

Comment écrire une chanson ?

Vous avez toujours rêvé de parcourir le monde en tournée avec un groupe ? Il serait temps de se mettre à écrire vos prochains hits alors. Si vous avez passé votre vie à créer des remix, des beats et que les logiciels musicaux ne possèdent pas de secrets pour vous, pourquoi ne pas donner de paroles à ces musiques ?

La structure d’une chanson

Il existe plusieurs structures de chanson, mais la plus connue est sûrement l’AABA. Dans ce cas, les A représentent un couplet, les B un refrain et les C un pont. Parce que ce n’est pas la seule :

  • AABB
  • AAAA
  • ABCAB
  • ABAB

N’hésitez pas à sortir des sentiers battus, même avec ces structures en tête. L’important est d’avoir de bons refrains accrocheurs et des refrains répétitifs, qui rentrent facilement dans la tête. Le pont est facultatif, mais il peut apporter un changement de rythme appréciable pour relancer après un bon « drop ». Mais, dans tous les cas, ce sont les couplets qui forment la charpente de la chanson.

Comment écrire ?

Pour écrire votre musique, vous devez puiser dans vos émotions, dans vos souvenirs, dans les choses qui vous tiennent à cœur. Écrire une chanson sur quelque chose qui ne vous atteint pas est très dur. Il faut pouvoir poser des mots et coucher ses sentiments sur une page. Une tâche qui se révèle parfois ardue. Équipez-vous d’un dictionnaire de rime pour vous aider à trouver la bonne musicalité pour vos vers.

Vous pouvez également vous inspirer des morceaux que vous affectionnez le plus. Mais, ne faites jamais de plagiat ou ça pourrait vous coûter très cher. Vous pouvez alors faire des reprises ou écrire des chansons en hommage à ces morceaux par exemple. Sinon, vous pouvez aussi essayer d’écrire votre chanson sur le rythme d’un morceau qui vous a touché. Mais, attention, tout doit être différent par la suite : la mélodie, les paroles, le rythme, le clip.

A lire :  Pourquoi les zoos ne sont pas gratuits ?

Il est de temps en temps plus facile pour partir d’une musique pour écrire. Mais, si vous y prêtez attention, les mots ont leur propre musicalité et l’émotion que vous leur donnez peut inspirer un rythme sans avoir de musique de référence.

Combattre le syndrome de la page blanche 

Combattre le syndrome de la page blanche

Néanmoins, que ce soit à cause du stress, de la fatigue, de la pression médiatique ou rien de tout cela, vous pouvez souffrir du syndrome de la page. C’est la peur d’un peu tous les artistes, c’est le manque d’idée. Vous avez beau, vous creusez les méninges, rien ne vient. Pour cela, il existe heureusement quelques astuces assez simples à mettre en place.

Tout d’abord, vous pourriez lire des poèmes ou des chansons pour, vous inspirez et explorer plusieurs musicalités. Ensuite, écrivez sans retenue, la petite phrase qui vous vient en mangeant votre déjeuner, une rime qui vient dès que vous fermez les yeux. Prenez l’habitude d’avoir toujours de quoi noter sur vous comme un calepin et un crayon ou votre téléphone si vous êtes plus moderne.

N’essayez pas de coller à une structure ou des rimes. C’est le meilleur moyen de vous brider, vous pouvez rajouter ça au texte dans les finitions. L’inspiration ne se commande pas, alors quand elle vous tombe dessus, il vaut mieux y laisser libre cours.

Vous pouvez aussi tenter des jeux d’écriture. Par exemple l’écriture automatique consiste à écrire le plus vite possible ce qui vous traverse la tête sans y opposer la raison. Parfois sans queue ni tête, les mots s’enchaînent et certaines choses bloquées par votre inconscient peuvent remonter. C’est une technique qui peut aussi être utilisée en psychologie. Finalement, l’écriture d’une chanson, c’est l’exploration de vos propres sentiments ou ceux que vous ressentez par les autres.