Comment lire un poinçon d’or ?

Comment lire un poinçon d'or ?

Distingué, convoité et riche en histoire, l’or est bien plus qu’un simple métal précieux. Pourtant, tous les objets dorés ne sont pas égaux. Pour déterminer l’authenticité et la pureté de l’or, il faut savoir comment lire un poinçon.

Mais qu’est-ce qu’un poinçon, et comment interpréter les marques souvent minuscules gravées sur nos bijoux ? Plongeons dans l’art de décrypter les poinçons d’or.

Qu’est-ce qu’un poinçon ?

Avant de décoder un poinçon, il est essentiel de comprendre ce qu’il représente.

Un poinçon est une marque ou une série de marques officiellement estampillées sur les métaux précieux comme l’or, l’argent et le platine. Ces marques servent à identifier l’origine, la pureté, le fabricant, ou parfois l’année de fabrication de l’objet. Dans de nombreux pays, le poinçonnage est une exigence légale pour garantir la qualité du métal.

Les différents types de poinçons

Il n’y a pas un, mais plusieurs types de poinçons qui peuvent être présents sur un objet en or.

  • Le poinçon de titre: indique la teneur en or de l’objet. Par exemple, « 750 » signifie que l’objet est composé de 75% d’or, ce qui équivaut à 18 carats.
  • Le poinçon de maître: identifie le fabricant ou le vendeur de l’objet.
  • Le poinçon de garantie: atteste de l’authenticité de la teneur en or, généralement représentée par un symbole spécifique.
  • Le poinçon de date: bien que moins courant, certains objets ont une marque indiquant l’année de fabrication.

Comment reconnaître un vrai poinçon d’un faux ?

Face à la profusion de faux bijoux et d’arnaques, savoir discerner un véritable poinçon d’une imitation est essentiel.

A lire :  Quel graphique permet de suivre le cours de l'or ?

Les vrais poinçons sont généralement nets, profonds et réguliers. Les imitations, quant à elles, peuvent sembler floues, inégales ou superficielles. Un vrai poinçon de titre, par exemple, est toujours proportionnel à la taille du bijou. Une loupe peut être utile pour examiner ces marques de près. Si vous avez des doutes sur l’authenticité d’un poinçon, consultez un bijoutier professionnel ou un laboratoire de tests de métaux précieux.

L’importance des normes internationales

La lecture d’un poinçon peut varier selon les régions du monde.

Les normes de poinçonnage diffèrent d’un pays à l’autre. Par exemple, aux États-Unis, l’or 14 carats est couramment utilisé et marqué « 14K », tandis qu’en France, on pourrait trouver un bijou marqué « 585 », représentant la même pureté. Familiarisez-vous avec les normes de poinçonnage des pays d’où proviennent vos bijoux pour une interprétation précise.

Les poinçons au fil du temps

Les poinçons ont une riche histoire qui peut également aider à dater un objet.

Les marques ont évolué avec le temps. Par exemple, un bijou ancien pourrait avoir un système de poinçonnage obsolète ou utiliser des symboles qui ne sont plus en vigueur aujourd’hui. La connaissance de ces anciens systèmes peut non seulement aider à valider l’authenticité d’un objet, mais aussi à lui donner un contexte historique.

Les poinçons et leurs significations variées

Les poinçons ne se limitent pas à l’or pur.

Il existe également des poinçons pour l’or plaqué, comme « GP » pour « gold plated » (plaqué or) ou « RGP » pour « rolled gold plate » (or laminé). Ces marques indiquent que l’objet n’est pas en or massif, mais en métal recouvert d’une fine couche d’or. Il est donc crucial de connaître ces distinctions pour évaluer correctement la valeur d’un bijou.

A lire :  Pourquoi y-a-t'il des poinçons sur l'or ?