Quelle est la différence entre un parc animalier et un zoo ?

Nombreux sont ceux qui se sont déjà posé cette question lors de la planification d’une sortie familiale ou d’une excursion éducative. Alors, quelle est véritablement la différence entre ces deux types d’établissements consacrés aux animaux ?

Origines et histoires : parc animalier vs zoo

L’histoire des zoos et des parcs animaliers nous renseigne sur l’évolution de notre relation avec les animaux sauvages et la manière dont nous les avons exposés pour l’éducation et le divertissement du public.

Les zoos trouvent leurs origines dans les ménageries royales et les collections privées, où les animaux étaient souvent conservés dans des conditions précaires et présentés comme des trophées ou des curiosités. En revanche, les parcs animaliers, plus récents, émergent avec une philosophie différente, axée sur la conservation, l’éducation et le bien-être animal.

Objectifs : éducatif contre conservation

Si les zoos et les parcs animaliers partagent un intérêt pour les animaux, leurs objectifs peuvent varier sensiblement.

Un zoo a souvent pour objectif premier d’éduquer le public sur la diversité animale, en présentant une grande variété d’espèces, souvent venues des quatre coins du monde. Les parcs animaliers, quant à eux, sont plus souvent axés sur la conservation des espèces, particulièrement celles qui sont menacées, et peuvent se concentrer sur des écosystèmes ou des régions spécifiques.

Aménagement et environnement : immersion contre enclos

L’agencement et la conception des espaces sont des éléments clés pour distinguer ces deux types d’institutions.

Dans les zoos, les animaux sont généralement hébergés dans des enclos spécifiquement conçus pour eux, parfois avec une tentative de reproduction de leur habitat naturel. Les parcs animaliers, en revanche, privilégient une approche d’immersion, où les visiteurs sont introduits dans un environnement qui imite de près l’habitat naturel des animaux. Ces espaces sont souvent plus vastes et permettent une interaction plus naturelle entre les différentes espèces.

A lire :  Le Futur des Zoos : Découvrez le Premier Zoo Holographique d'Australie !

Interactions avec le public : observation contre expérience

La manière dont le public interagit avec les animaux est une autre distinction significative entre les deux.

Les zoos privilégient l’observation. Les visiteurs regardent les animaux depuis un point fixe, souvent derrière une vitre ou une barrière. Les parcs animaliers, quant à eux, offrent souvent une expérience plus immersive, avec la possibilité de parcourir des sentiers au milieu des animaux, voire de participer à des activités interactives, comme nourrir certains animaux sous supervision.

Contributions à la science et à la recherche

Les deux institutions jouent un rôle dans la recherche et la science, bien que leur contribution puisse différer.

Les zoos, avec leur diversité d’espèces, sont souvent associés à des programmes de recherche variés, allant de la biologie à la comportementologie. Les parcs animaliers, en se concentrant davantage sur la conservation, sont souvent impliqués dans des projets de réintroduction d’espèces dans la nature et des études d’écosystèmes spécifiques.

Liste des avantages et des inconvénients

Comme toute chose, les zoos et les parcs animaliers ont leurs avantages et leurs inconvénients :

  • Zoos :
    • Large variété d’animaux.
    • Programmes éducatifs pour le public.
    • Recherche scientifique diversifiée.
    • Mais : peuvent être perçus comme des prisons pour animaux.
  • Parcs animaliers :
    • Environnements immersifs.
    • Accent sur la conservation.
    • Expériences interactives pour les visiteurs.
    • Mais : limités dans la diversité des espèces présentées.

Il peut être intéressant de connaitre chaque aspect avant de visiter d’une de ces institutions.