Le Japon, pays des nouvelles technologies

robot japonais

Le Japon est un pays très connu en ce qui concerne ses paysages ainsi que ses richesses architecturales et culturelles. Néanmoins, le Japon n’est pas uniquement synonyme de tourisme, c’est également, et avant tout un pays doté d’un grand pouvoir technologique. C’est bien connu, le Japon est toujours en avance sur les autres pays du monde en ce qui concerne les technologies et les innovations. Le quartier de Akihabara à Tokyo en est la preuve concrète.

En quoi le Japon est-il une très grande puissance mondiale technologique ?

La puissance du Japon a commencé à prendre beaucoup d’ampleur dès les années 80. À cette époque, c’est le début de la dominance du Japon dans le domaine des technologies. Cette dominance est toujours d’actualité puisque le Japon est une pointure dans l’expertise technologique et il est même reconnu dans d’autres secteurs. Le principal secteur dans lequel le Japon est premier est la robotique. En effet, le Japon est le premier pays producteur et exportateur de robots industriels dans le monde.

Si le Japon peut être aussi important et implanté dans le monde des technologies c’est grâce au contexte dans lequel il évolue. Effectivement, le contexte économique et culturel de ce pays permet l’apparition de nouvelles innovations technologiques car les Japonais sont très avenants en ce qui concerne les évolutions et ne voient aucune menace. Par exemple, l’Intelligence Artificielle, une invention japonaise qui permet de nombreuses avancées, n’a suscité aucune méfiance chez les Japonais. De plus, le Japon est un pays qui possède de nombreuses ressources financières, ainsi le pays est capable d’innover dans de nombreux domaines.

Comment est le règne du Japon de nos jours ?

Cependant, même si le Japon est le premier pays fabricant de robots dans le monde, certains domaines sont sujets à un déclin, ce qui est un frein à la domination japonaise sur les technologies. La principale raison de ce déclin est qu’il y a eu une baisse de la productivité des différentes entreprises japonaises. Ces entreprises donnent l’impression que l’économie et la technologie du Japon se sont totalement effondrées.