La livraison à domicile gagne de plus en plus de terrain. En quelques semaines, les activités du web ont connu une nette amélioration qui incite les marques à s’y projeter. C’est le cas de Starbucks, qui tente une nouvelle approche… en officialisant un partenariat avec Alibaba. Cette association, quelque peu incongrue, devrait bien permettre aux clients du géant du café de passer leurs commandes en ligne.

Une application dédiée pour des commandes en un clic

Starbucks compte bien mettre toutes les chances de son côté pour atteindre sa cible. Alors que le marché Chinois le met face à une rude concurrence, le géant Américain opte pour une approche toute en stratégie. Et pour partir à l’assaut d’un secteur dont il ne connaît pas encore grand-chose, la firme de boissons chaudes a choisi de lancer un partenariat avec Alibaba. Le groupe, qui s’est fait connaître pour ses activités dans le domaine du commerce électronique, dispose d’atouts que Starbucks doit encore acquérir. Annoncé le 2 août, ce partenariat permettra surtout à la marque américaine de s’imposer face à une récente valeur locale. Si les détails semblent déjà réglés, le projet devrait être officiellement lancé pour Septembre 2018.

Pour s’approcher des cibles qui commandent exclusivement sur la toile, les deux groupes ont fait le choix d’ajouter une option correspondante sur Ele.me. L’application, qui a spécialement été développée comme une unité de livraison de repas, est largement connue en Chine pour offrir des solutions de livraison adaptées au public. Récemment acquise par Alibaba, Ele.me est parvenue à se faire un nom sur le marché Chinois. Face à une concurrence impitoyable, la plateforme a cependant trouvé un nouveau souffle en intégrant le groupe du numéro un de la vente en ligne en Asie.

Cette application dédiée ne permettra pas seulement aux amateurs de café de trouver rapidement les produits disponibles à la livraison. Elle les aidera aussi à lancer leurs commandes en un clic, sans démarches prenantes.

Une stratégie gagnante face à un concurrent redoutable ?

L’approche adoptée par Starbucks n’est pas anodine : elle vise à contrer l’avancée fulgurante d’un concurrent redoutable. Si le logo vert dénombre plus de 3400 points de vente à travers la Chine, il n’en reste pas moins vigilant en ce qui concerne le développement de ses rivaux. Luckin Coffee, qui compte près d’un an d’activité, représente une menace majeure pour le groupe. En effet, ce concurrent local enregistre un succès qui fait peu à Starbucks. Avec quelque 600 boutiques ouvertes en quelques mois, Luckin s’est aussi fait connaître pour ses livraisons low-cost et rabais quasi-constants.

L’expansion de la marque locale a de quoi attirer l’attention de la référence US, qui a mis près de 10 ans à obtenir un succès équivalent dans son pays d’origine. Il faut dire que le marché Chinois représente une nouvelle chance pour Starbucks de redémarrer son activité, qui tend à baisser graduellement sur le sol américain.

comment créer une société offshore?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here